15/05/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Les chercheurs ont parfois des idées étonnantes. Après le baiser de la mort, voici la poignée de main de la vie.

Grâce à un dynamomètre de mains, une équipe canadienne de la McMaster University a mesuré la « virilité » de la poignée de main de 140 000 patients âgés de 35 à 70 ans et domiciliés dans 17 pays. Leur étude de longue haleine, publiée dans Le Lancet, s’est ensuite intéressée aux données médicales des participants afin de déterminer qui, 4 ans plus tard, avait notamment développé une tumeur, une maladie métabolique ou cardiovasculaire ou pire encore était mort.

Leurs conclusions tendent à prouver que plus la poignée de main est vigoureuse, meilleure est la santé future. Ainsi, « à chaque fois que la force de préhension diminue de 5 kilogrammes, le risque de décès, toutes causes confondues, augmente de 16 %, le risque de crise cardiaque de 7 % et le risque d’AVC de 9 % », relate Lefigaro.fr. A tester sans tarder auprès de vos clients ?









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...