05/05/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Marisol Touraine, ministre, santé, Sécurité sociale DR

La ministre de la Santé Marisol Touraine a procédé ce mardi 5 mai au lancement du 70e anniversaire de la Sécurité sociale.

Elle a annoncé à cette occasion l’ouverture d’une réflexion « pour sécuriser les droits sociaux » par-delà les changements liés à l’existence. « A la suite d’un déménagement, de l’entrée dans la vie active, d’un changement d’activité ou d’une période de chômage, peuvent s’ouvrir des difficultés concrètes qui fragilisent la prise en charge », a indiqué Marisol Touraine, évoquant le fait que, dans ces conditions, « on ne peut pas faire valoir ses droits lorsque l’on rentre dans une pharmacie ».

La ministre de la Santé a également évoqué la situation d’une personne sortant de prison et qui recevrait le document certifiant de l’ouverture de ses droits alors qu’avec le temps ceux-ci seraient devenus périmés.

Aussi, selon Marisol Touraine, chaque assuré ferait de sa caisse d’affiliation son interlocuteur unique tout au long de sa vie.

Une identité collective à préserver

Pour la ministre de la Santé, « la Sécurité sociale est dans notre ADN, elle fonde notre identité sociale collective, elle est notre fierté et notre bien commun ». Aussi Marisol Touraine veut garantir le maintien de ce système et son adaptation aux évolutions de la société. « Certains veulent lui substituer, au moins partiellement, des assurances privées. Ce gouvernement fait un choix résolument inverse, car la solidarité collective ne choisit pas, ne sélectionne pas, n’exclut personne ».

La commémoration du 70e anniversaire de la Sécurité sociale va se déployer tout au long de l’année avec de nombreux événements régulièrement répertoriés sur le site 70anssecuritesociale.fr.

Est organisée en point d’orgue une manifestation nationale le 6 octobre 2015.






Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 06/05/2015 à 07:15
    rab74
    alerter
    le choix inverse du tout privé? quand on dérembourse à tour de bras, qu'on n'accorde que 4 paires de bas de compression aux personnes en ayant réellement besoin en continu (et comment peut-on le contrôler vu que le DP est facultatif?), qu'on baisse le remboursement des fauteuils roulants et prothèses dentaires? nous n'avons pas la même logique, même si sur le principe l'idée est bonne.
  • 06/05/2015 à 19:20
    carephy
    alerter
    Le privé serait pire...malgré tout le publique reste la meilleure des solutions et n'exclut personne ...
  • 07/05/2015 à 10:15
    14
    alerter
    C'est le fameux "modele francais" deficitaire,celui qui fait rigoler toute l'Europe du Nord.POUR NOUS quelque soit ce qui finira par remplacer l'usine a gaz a bout de souffle, ca ne pourra pas etre pire.Alors,plus vite ca plantera,plus vite la pauperisation des professions medicales DEVENUES LARBINS DE LA SECU cessera.
  • 07/05/2015 à 13:27
    carephy
    alerter
    Il faut être juste ...les professions libérales ne sont absolument pas à plaindre ...les fainéants du système non plus ...Les malades gravement atteints sont à plaindre et l'on peut d'un moment à l'autre faire partie de cette catégorie malheureusement ...Le publique reste l'ultime recours à préserver donc ...Les autres pays sont plus efficaces...mais bcp y sont très malheureux ...Le juste milieu ...car il faut un social raisonné ...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...