05/05/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmacie, discount, low-cost, Paris DR

C'était annoncé depuis le début de l'année mais la date et le lieu étaient jusqu'ici restés confidentiels. L’enseigne de pharmacie low-cost Lafayette Conseil a annoncé ce mardi 5 mai son implantation au cœur de Paris, à la pharmacie des Halles, au 10 boulevard de Sébastopol, dans le 4e arrondissement de la capitale.

La surface de vente de cette officine est de 75 mètres carrés.
Le réseau lancé à Toulouse en 2005, qui a fait le choix d’une implantation en centre-ville, est déjà présent dans la plupart des grandes villes de France : Bordeaux, Rennes, Lyon, Lille, Reims, Angers, Nice ou encore Limoges.

L’enseigne compte aujourd’hui 71 pharmacies et revendique 43 000 passages en caisse par jour. Elle a pour ambition d’atteindre le seuil des 200 pharmacies en 2018.






Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 05/05/2015 à 19:59
    louise
    alerter
    je suis à la retraite après 30 ans d' exercice disponible de 8 h à 20h 6jours sur7et je n'ai pas récupéré mon investissement grace à la pharmacie lafayette implantée à coté de la mienne.Des dettes à rembourser sans plus en fin de carrière et une retaite mini de la cavp
  • 05/05/2015 à 22:16
    Seb Seb
    alerter
    Et oui Louise a l époque il fallait penser a baisser ses prix Et etre moins gourmand sur les marges vous ne pouvez vous en prendre qu a vous meme cordialement.
  • 05/05/2015 à 22:32
    Cyril
    alerter
    Seb Seb commencez déjà par écrire votre prénom sans bégayer avant de juger une personne sur un commentaire gratuit.
    Cordialement signé : Cyril Cyril non je déconne Cyril c'est bon
  • 06/05/2015 à 00:04
    Michel 08
    alerter
    Quand on a passé plus de 30 ans bénévolement dans diverses instances syndicales... Rien que de lire le nom Lafayette on a envie de vomir ! On fait le conseil et les gens filent chez ces ordures... Grand bien leur fasse ! Quant au fameux Seb Seb ci dessus , je préfère m'abstenir ...MP
  • 06/05/2015 à 00:09
    Patrick
    alerter
    Qu'est-ce que c'est cette réponse seb seb!!!!!? Une pharmacie low-cost c'est la mort de nous tous et la porte ouverte a mister lecler. Oui il faut un juste prix !!!
  • 06/05/2015 à 06:54
    Tom51
    alerter
    Nous essayons, en vain, de montrer notre professionnalisme au travers de conseils, de proximité, d'entretiens thérapeutiques.
    Mais ce qu'il en reste c'est, à cause d'actions comme celles des pharmacies Lafayette, c'est le côté purement commercial. Plus rien ne les sépare de Leclerc : ce qui compte c'est le nombre de ventes.
  • 06/05/2015 à 07:12
    Jerome
    alerter
    La concurrence à Paris est déjà assez forte une Lafayette va aggraver les choses
    Quant à Seb Seb il n'est pas titulaire comment peut-il juger
  • 06/05/2015 à 08:03
    Zazou
    alerter
    Ces pharmacies low cost sont en tout point néfastes qui plus est pour le porte monnaie du client qui consomme plus à l'arrivée. C'est l'occasion pour nous de faire la différence en nous recentrant sur notre métier et peut être pour une fois de nous regrouper et devenir solidaires pour faire de la qualité et non du volume à bas prix qui finalement dévalorise la profession et les produits vendus spécifiquement en pharmacie et non en grande surface . Quand le pharmacien cessera t il de se dévaloriser et de détruire sa profession ? Au fait c'est le pharmacien de Quissac qui ne sera pas content car les parisiens qui étaient en vacances dans le sud auront déjà fait le plein à Paris. Snif
  • 06/05/2015 à 08:20
    cs
    alerter
    Il y a déjà à Paris 2 très grosses pharmacies discount ( jusqu'à 3000 clients/jour ) elles sont mentionnées dans les guides touristiques et de bonnes dames de la haute bourgeoisie y font leurs emplettes (caddy plein à craquer )
    Autour les confrères tentent de s' en sortir, ouvert le dimanche, conseil , aroma......tant bien que mal
    Leur surface est de 300 m2, donc 75 m2 me paraît un peu juste pour ce type d'affaire
    On ne peut pas les interdire, d'ailleurs le conseil de l'ordre ne s' en mêle pas, ne pas oublier que nous sommes aussi un peu commerçants!
    Cette évolution est triste mais si ce ne sont pas eux ce sera Leclerc
  • 06/05/2015 à 08:53
    homeopotard
    alerter
    Croire que 75 m2 sont insuffisants, traduit la méconnaissance de la pharmacie d'origine à Toulouse : 40 m2 à tout casser, et tout a été cassé...
  • 06/05/2015 à 09:19
    jo
    alerter
    seb seb c'est pas bien pas bien
  • 06/05/2015 à 09:25
    Para
    alerter
    Il est grand temps que la profession s'occupe des clients qui
    n'ont pas de pb de santé et qui entrent dans une pharmacie pour un achat plaisir. Ce sont eux qui feront le CA de demain.
  • 06/05/2015 à 09:32
    cs
    alerter
    Je voulais juste signifier qu'avec 75 m2 Lafayette ne pourra pas avoir la même offre de produits qu'une officine de 300 m2
    Un phcien titulaire à Paris depuis 35 ans
  • 06/05/2015 à 10:08
    Zazou
    alerter
    Il me semble que les pharmacies proposent l'achat plaisir depuis quelques années maintenant Il n'y a qu'à observer le nombre de références existantes attrayantes tant par l'emballage que par les promesses alléchantes et d'une utilité patient très marketing. Et oui nous sommes un commerce ! Il est tout à fait normal que Leclerc soit alléché. Mais au fait qu'en est il des "labos" ? Car ce sont eux qui au final vendent à qui ils le souhaitent et au prix qu'ils décident
  • 06/05/2015 à 10:24
    intermittent71
    alerter
    Pour avoir travaillé au sein d'une officine "lafayette": le conseil est très difficile à mettre en oeuvre; passer de caissière de parapharmacie à un patient "lourd" qui a besoin de notre accompagnement en un temps record est souvent source d'erreur!! Vraiment pas valorisant d'y exercer , épuisant .. la clientèle finit par se réduire aux chercheurs de prix discount sur la para et les patients vont consulter les pharmaciens ailleurs...
  • 06/05/2015 à 11:46
    Zazou
    alerter
    Finalement le témoignage de Intermittent71 dit tout. Merci
  • 06/05/2015 à 15:42
    ppp
    alerter
    merci intermittent71 vous confirmez mon impression, exercer son métier de pharmacien dans ces grosses structures (Lafayette ou non) me paraît illusoire.
    Tout le monde est perdant dans la concentration du réseau, c'est probablement la raison première de cette lenteur.
  • 06/05/2015 à 17:34
    oliana
    alerter
    Bonjour à tous je connais personnellement cette enseigne se sont des requins leur but faire du chiffre ils démarchent illégalement les maisons de retraite ,les cabinets de médecins ,se font faxer les ordonnances pour réserver la pilule moins chère bien sur à la cliente.vu que leur marge est très bas ils comptent se rattraper sur la vente d ordonnances et sur la quantité .75m2 sa ne va pas les freiner ils s'agrandirons comme ils l ont fait à pau
  • 07/05/2015 à 07:28
    princess65
    alerter
    Décidément beaucoup de bla bla sans connaître
    si intermittent 71 n'à pas la dextérité pour passer d'un rôle à l'autre, voulez vous tous me faire croire que cela n'est pas possible ? Que chacun regarde chez lui avant de critiquer
    j'ai bossé dans bien des "épiceries" ou tout était délivré sans ordo au mépris des risques pour contenter une clientèle qui de tout façon cherchait déjà le prix bas entre les différents pharmaciens du secteur, avec des marges de fous...
    puis j'ai atterri chez Lafayette ou je suis heureuse chaque jour de faire un vrai boulot de pharmacien. ..faudrait il que vous demandiez l'avis aux patients que nous suivons avant de vous fier à vos impressions d'aigris....
    être félicite chaque jour pour avoir le sérieux et le bon conseil au moindre prix par tous nos patie5dont le pouvoir d'achat baissa vue d'oeil
    ça c'est la vraie récompense
    une pharmacienne ex-adjointe Lafayette depuis 11 ans titulaire d'une lafayette depuis 2 ans. ...
  • 07/05/2015 à 08:38
    Zazou
    alerter
    Pour traiter les interlocuteurs d'aigris vous ne devez pas être très épanouie. Restez zen. En plus vous sauvez le pouvoir d'achat de vos concitoyens
  • 07/05/2015 à 09:57
    bunny
    alerter
    Bonjour à Tous,....
    Décidément , je demeure toujours étonnée de voir les réactions quand une pharmacie Lafayette débarque en ville!
    Comme si le diable sortait tout d'un coup avec sa pique!..
    J'ai travaillé pendant 2 ans et demi en tant que remplaçante dans différentes officines de tout type ( du petit village aux gros bourgs et grandes villes ) ...période très gratifiante je dois dire d'une part par l'accueil des pharmaciens que je venais soutenir et d'autre part celui des patients contents du service rendu par une remplaçante .
    Puis j'ai atterri chez Lafayette , seule pharmacie à me proposer un temps plein en CDI avec la garantie de pouvoir exercer mon métier conformément à ce qui m'avait été enseigné pendant mes années de fac ,tant réglementairement que professionnellement .
    Mes compétences n'ont pas changé brutalement parce que je suis soudainement passée adjointe chez Lafayette, au contraire elles sont devenues beaucoup plus exigeantes au fil des 12 années qui se sont déjà écoulées. il y a du flux , oui , du rythme, oui , mais l'exigence et le conseil demeurent, même en 5 min. Tout est une question de choix : soit vous tomber dans le préjugé et vous faites de l'abbattage ( d'ou vos commentaires sur l'aspect sans pitié et le couteau entre les dents que vous nous prêter, et je vous garantie que ce type de profil n'est jamais resté bien longtemps ) , soit vous continuer votre travail de pharmacien et vous prenez le temps de poser les questions essentielles dans un temps imparti et c'est le parti que nous avons pris , nous, la plupart des adjoints et préparateurs lafayette, et notre récompense est celle de clients satisfaits qui nous remercient au comptoir pour le service rendu , si minime soit-il .
    Avoir un positionnement prix ne veut pas dire avoir moins d'éthique que les autres, au contraire: nous sommes des pharmacies avec les mêmes contraintes que vous.
    Notre profession est en pleine mutation, face à un Leclerc toujours combatif et incisif dans une Europe ultralibérale. Alors de grâce, l'un d'entre vous parlait tantôt de solidarité, oui efforçons nous d'avoir un temps d'avance et faisons front commun : anticipons les changements et proposons de nouveaux de modèles de pharmacie à nos patients en adéquation avec nos devoirs déontologiques,professionnels et l'intérêt de nos patients , et un peu du nôtre- Ne nous voilons pas la face....nous sommes tout de même un commerce particulier avec des contraintes économiques....
  • 07/05/2015 à 10:30
    14
    alerter
    le boulevard des prix cassés n'est plus aussi ouvert qu il l'etait il y a 30 ans aux precurseurs.Il y a des groupements(Giphar par exemple),grace auxquels ma petite boite fait les memes prix publics que la Lafayette ou Univers sur le Strepsil et autres.Desormais, c'est pour eux aussi le dilemne: de la marge pour couvrir des gros frais fixesMAIS pas trop quand meme pour avoir un ecart visible avec les concurents....qui de leur coté, le reduisent au maximum !Et on commence a voir des Lafayette-la faillite....
  • 07/05/2015 à 11:18
    Seb Seb
    alerter
    Merci à princess 65 et aux autres pharmaciens qui ont tout à fait bien expliqué que nous faisions le meme metier que les officines hors Lafayette les compétences sont les mêmes vu que nous sortons tous du meme circuit et effectivement nous respectons la legislation
  • 08/05/2015 à 12:41
    etudiant
    alerter
    Le véritable danger des pharmacies Lafayette est que, pour compenser leur baisse de marge, elles doivent augmenter leur clientèle, autrement dit absorber celle des autres pharmacies environnantes, et donc à terme, les faire fermer, pour récupérer davantage encore de clients.

    Ainsi, la pharmacie Lafayette à Lorient a signé une clause de non-concurrence pour qu'aucune autre pharmacie Lafayette ne s'installe dans un certain rayon géographique.

    Et lorsque toutes les pharmacies du quartier autour des pharmacies Lafayette auront disparu, comment feront les personnes âgées ? Devront-elles marcher 10 kilomètres pour aller chercher leurs médicaments ?

    Il faut savoir trouver un équilibre dans la concurrence, la pharmacie doit rester un commerce de proximité.
  • 08/05/2015 à 14:36
    cs
    alerter
    Vous avez raison, cette concurrence est dramatique pour les voisins (cf magasins de proximité qui disparaissent au profit des ctres commerciaux )
    À terme 200 officines, ça peut faire pas mal de dégâts autour
    Par contre,je ne mets pas en doute l'intégrité des phciens lafayette, ils peuvent très bien traiter les ordonnances de leurs clients et vendre de la para à prix cassés, ne leur faisons pas de faux procès.
    Dans cette situation, je réagirais immédiatement en rendant discount ma phcie (univers ou autre logo), certes j'y perdrais en marge mais je garderai mes clients et ne fermerais pas.
    Chaque titulaire se doit de réagir et de résister
    Qu'en pensez vous?
  • 09/05/2015 à 18:00
    pigeonneau
    alerter
    Au final, on est bien d'accord : ça n'a pas de sens de dire que les pharmaciens, chez Lafayette ou autre enseigne discount, font moins bien leur métier que dans d'autres pharmacies où le prix s'en trouve relevé car le conseil serait de meilleure qualité. Les adjoints, comme partout, il y en a des bons et des moins bons partout. S'il faut critiquer, ce sont plutôt les titulaires qui ont adopté ce système économique qui à mon sens est responsable des futures conséquences dramatiques pour la profession.

    "Lafayette casse les prix, ils signent la mort de la profession" = oui.

    "Les pharmaciens et préparateurs de chez Lafayette sont mauvais, ils ne savent pas conseiller et ne font que vendre comme des caissières" = non.

    D'ailleurs, bien souvent, sans vouloir faire l'apologie de ce type de pharmacie, la législation y est bien souvent mieux respectée que dans les petites pharmacies où il faut dépanner tout et n'importe quoi pour ne pas perdre le client...
  • 14/05/2015 à 14:46
    SophieR
    alerter
    Bonjour à tous,

    Depuis 15 ans, je suis Consultante auprès d'officines pour les accompagner dans leur performance et développement commercial à tous niveaux (merchandising, opérations commerciales, management et motivation d'équipes, organisation, négociation avec les fournisseurs ect..).
    Il me semble que vos réactions et contre-réactions montrent combien chacun de vous croit en son métier et porte l'envie de le faire le mieux possible. Ce qui vous différencie, ce sont les choix stratégiques et les politiques commerciales de chacun. Elles ne sont justes pas les mêmes. Votre diversité fait votre richesse et vous avez chacun à connaitre votre positionnement commercial pour être plus performant ce qui n'enlève rien à votre éthique. Et votre concurrent le plus proche sans le vouloir vous aide à y parvenir. Merci d'être aussi engagés et de croire autant à votre métier! Bien à vous
  • 15/05/2015 à 23:52
    Carlos
    alerter
    Les pharmacies c'est comme les petits commerçants des années 50 qui ne voyaient pas les grandes surfaces arriver.Leurs arguments sont les mêmes et leurs attitudes identiques.La réponse est la même,des achats groupées et des franchises avec une politique de marque ,c'est un tournant difficile pour les anciens mais des nouveaux sans idées préconçues le feront.Ou alors vente direct sur internet en Drive pour le futur .Un panachage des solutions paraît plus adapte et permet une évolution plus douce.
  • 16/05/2015 à 18:39
    François51
    alerter
    On peut poser toutes les questions en 5min...je n'en doute pas, dans certains cas, même 30s!
    Les employés lafayette font du conseil et n'ont pas peur de perdre un client...je me marre!
    Dans les lafayette on est confraternel...je me marre!

    Vous faites du conseil cosméto certainement bien mieux que nous!
    Par contre, vous pleurez souvent pour que les patients vous laissent aussi leurs ordo! Certains le font, certes, mais bon, la volatibilité de la patientèle en ville, c'est sans commentaire!
    Balancer aux patients que chez vous, les compresses sont moins chers que chez les autres (véridique) ça c'est confraternel! Les autres ne le sont pas plus, on est d'accord!

    On vous félicite tous les jours, c'est bien, nous aussi! Par contre, moi, un patient qui va voir ailleurs parce que "je suis enceinte, je tousse et j'ai un petit jeune qui savais pas quoi me donner, il a demandé à une collègue et à une autre collègue, pour me donner un stodal...j'ai peur, j'ai pas confiance!"
    En 5 min facturation comprise on ne peut pas toujours tout faire bien! Surtout quand on est en 3eme année de phie!

    Alors que vous fassiez bien votre boulot tant mieux pour vous, vous êtes payé pour! Mais le reste je me marre!
  • 18/05/2015 à 20:22
    Pharmacien
    alerter
    Vive la concurrence
  • 18/05/2015 à 21:26
    Indus
    alerter
    Le mot lafayette fait peur aux titulaires.... Mais n'oublions pas que les prix bas ne sont qu'un des facteurs de choix d'une pharmacie même pendant ces temps de crise. Que faites-vous de l'accueil, du conseil, du gain de temps vs 30 min de queue dans une Phie a prix cassés? Personnellement, je reconnais que ça m'arrive occasionnellement d'aller chercher du prix, mais je reste fidèle a mon pharmacien si j'y suis bien servie. Un titulaire est un chef d'entreprise qui doit savoir remettre en question sa stratégie commerciale pour évoluer. Les temps sont durs mais si c'était si facile, tous les pharmaciens seraient titulaires!
  • 24/05/2015 à 11:05
    Brioche
    alerter
    "D'ailleurs, bien souvent, sans vouloir faire l'apologie de ce type de pharmacie, la législation y est bien souvent mieux respectée que dans les petites pharmacies où il faut dépanner tout et n'importe quoi pour ne pas perdre le client..."pigeonneau

    C'est criant de vérité ...
  • 31/05/2015 à 12:05
    ger
    alerter
    il faut voir la tete du pharmacien et des preparatrices(uniquement des femmes) qui distribuent la para(surtout) et les medicaments la la pharmacie lafayette de lille.on a l impression qu ils sont en pleine deprime et ont l air de cadavres ambulants.les clients sur 6 rangs ont l air de vouloir rentrer dans une boite de sardines ou alors ils font la queue devant une pissotiiere.ou est la dignite de la profession et la confidentialite que reclame l ordre, mais ne fait rien
  • 23/08/2015 à 20:29
    margueritedemanet
    alerter
    Ah bon les pharmacien donnent des conseils !!!!!!!! je croyais qu'ils ne servaient qu'a modifier les ordonnaces et placer des médicaments génériques.
  • 29/10/2015 à 21:11
    Bonny17
    alerter
    Facile de faire des amalgames, comme partout il y a des bons et mauvais pharmaciens partout et pas que chez lafayette.
    Assistante dans un lafayette depuis plusieurs annees, je n ai jamais travaillé dans une officine qui respecte autant la législation, quitte à perdre des clients au profit de nos voisins plus laxistes.
    Alors laisser moi rire, le prix de nos produits n a rien à voir avec le professionnalisme des personnes au comptoir.
    La capacité des personnes ne dépend que d une volonté de bon recrutement et formation d équipe et de bons leaders de comptoir pour les jeunes, car on a tous commence un jour.
    De plus nous n avons de leçon à recevoir de personne quand je vois certaines pharmacie en vacances qui dépotent des pilules du lendemain à la pelle sans question à qui en veut.
    Chacun devrait balayer devant sa porte avant de critiquer ceux qui ont fait des choix différents de vous mais c'est la liberté de chacun de faire des choix pour l avenir de sa profession sans avoir une vue étriquée et ancienne de la profession.
    A bon entendeur....
  • 18/08/2016 à 20:59
    nine38
    alerter
    J'ai commandé 2 crêmes pour le visage chez CF ma pharmacie, j'ai reçu 2 masques pour le visage. Aucune réponse du service du SAV. Belle arnaque...A fuir

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...