30/04/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
L'URPS est chargée de mettre en place les nouvelles missions définies par la loi HPST DR
Lors d’une réunion qui s’est tenue à Montreuil (Seine-Saint-Denis) le mardi 28 avril, l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) Pharmaciens Ile-de-France a passé en revue quelques uns des projets en cours.

Renaud Nadjahi, son président est notamment revenu sur la carte de coordination de soins réalisée en collaboration étroite avec les URPS Médecins et Infirmiers. 150 000 cartes ont déjà été envoyées à tous les cabinets de médecins et d’infirmiers d’Ile-de-France et, bien sûr, à toutes les officines. 4000 cartes ont été recommandées. Destinées à faciliter la prise en charge en cas d'hospitalisation, elles semblent remplir leur mission puisque certains hôpitaux sollicitent même l’URPS pour diffuser la carte aux admissions.
« La meilleure façon de penser à distribuer cette carte de coordination de soins, c’est de la ranger avec Betadine Scrub qui laisse supposer dans 9 cas sur 10 une hospitalisation », conseille Renaud Nadjahi à ses confrères.

Une version numérique est maintenant « à l’essai » en association au projet OptimAsthme. Celui-ci est en cours d’expérimentation dans les Hauts-de-Seine, comme sur 4 autres territoires en France. Réalisé en coopération avec des médecins généralistes et des pneumologues, son objectif est d’améliorer la prise en charge des patients asthmatiques adultes, tout en recherchant systématiquement le traitement minimal efficace.

URPS oblige, cette réunion fut évidemmenti l’occasion de rappeler que les élections approchent. Le scrutin est en effet prévu le 7 décembre. « On a mis de la démocratie dans nos métiers, il faut vous exprimer. L’URPS, c’est votre argent », a incité Renaud Nadjahi, expliquant au cours du débat la complémentarité des rôles entre les URPS « garantes des expérimentations et de la mise en place des nouvelles missions définies par la loi HPST », l’Ordre « garant de la déontologie de la profession », et les syndicats « chargés des sujets concernant l’économie de l’officine dont la négociation des rémunérations concernant les nouvelles missions.»





Laurent Lefort

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...