28/04/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Tiroir caisse DR

« Je n’aime pas cette ambiance. Les pharmaciens sont en train de se questionner, ce n’est pas très bon ». Gilles Bonnefond, président du syndicat USPO, ne mâche pas ses mots. Lors d’une conférence de presse, ce mardi 28 avril, il a balayé plusieurs sujets d’actualité dont l’économie officinale. En s’appuyant sur les derniers chiffres de l’IMS-Health Pharmastat, le représentant syndical affirme que l’introduction de la réforme de la rémunération, signée par un seul syndicat, la FSPF, ne protège pas les pharmaciens des baisses de prix.

Une situation économique difficile

Selon les données communiquées, le nombre de boîtes vendues ainsi que le nombre d’ordonnances sont en augmentation (respectivement +2,2 % et +1,26 %) au cours du premier trimestre 2015, par rapport au premier trimestre 2014.

Cependant, le chiffre d’affaires (prix public TTC) du réseau officinal est en baisse (-0,83 %), de même que la marge totale hors taxe incluant les honoraires à la boîte et les honoraires pour ordonnances d'au moins 5 lignes (-0,59 %).

Au total, la perte de la marge pour les médicaments remboursables sur cette période du premier trimestre 2014/2015 s’élèverait à un peu plus de 8 millions d’euros et à plus de 14 millions d'euros pour les médicaments présentés au remboursement. « Pour le pharmacien, c'est je travaille plus pour gagner moins, lance Gilles Bonnefond, qui réitère ses propositions sur ce sujet. Il faut arrêter la réforme avant l’étape de 2016 car le 1 euro ne fera qu’aggraver la situation, renégocier la marge en établissant un contrat avec l’Etat et introduire des honoraires à l’ordonnance sur des ordonnances qui ne sont pas rémunératrices», estime t-il. 






Les dernières réactions

  • 29/04/2015 à 03:55
    coco
    alerter
    Change de disque Bonnefond....
    Propose des choses plutôt que de ne faire que constater....
    Si on arrête on fait quoi d'autre ? Les baisses de prix ne vont pas s'arrêter elles ! Arrête de faire croire que tu y peux quelque chose ! Tu n'as pas été capable de faire quoi que ce soit depuis le début.... seule la FSPF peut faire quelque chose, si seulement l'USPO voulait bien arrêter de répéter sa même rengaine depuis des semaines... Si on avait eu 1 euro de suite on s'en sortirai mieux et le 0,80 intermédiaire on le doit à l'USPO et à Bonnefond
    Moi mes chiffres sont positifs malgré tout....
  • 29/04/2015 à 09:25
    Lucien
    alerter
    Hey Coco ! Il me semble que tu aies du mal à bien comprendre ce qui se passe. Chaque pharmacie perd de la marge TOUS les mois, et les calculs de la FSPF qui prétendent une augmentation de la marge n'incluent pas les baisses de prix. L'USPO propose une rémunération sur CHAQUE ordonnance, logique et salutaire pour notre VRAI métier de pharmacien. On est pas des vendeurs de boîtes, mais des pharmacien qui dispensent une ordonnance.
  • 29/04/2015 à 09:33
    genepi
    alerter
    l'uspo a des propositions, en a toujours eu et les défend avec conviction.Demander une stabilisation de la marge et en proposer les mécanismes c'est quand même mieux que d'accepter sa baisse sur l'autel du "ça aurait pu être pire" qui a déja provoqué la scission de 2001. J'en ai plus qu'assez d'être montré du doigt comme un vulgaire marchand de boîtes, j'en ai assez de voir la tracer la voie royale pour introduire les loups dans la bergerie et c'est pourquoi j'ai choisi l'uspo, parce que justement elle fait des propositions claires et concrètes et que sa prospective est réaliste. Quand à changer de disque, au moins l'uspo a les idées claires et les affirme !!!
  • 29/04/2015 à 10:44
    cs
    alerter
    Manifestement, on est trop divisés, c'est pas nouveau, ça dure depuis 35 ans
    Chaque président veut tirer la couverture à lui, ils sont peut être sincères mais leurs combats sont fatigants .Il faudrait un seul syndicat puissant avec des propositions sérieuses , une unité sans failles qui fera réfléchir tous les énarques du ministère avant de décider ce qui est le meilleur pour nous.
    On peut rêver non?
  • 29/04/2015 à 10:48
    took
    alerter
    C'est marrant, çà me dégoûte moi jeune pharmacien d'entendre et de voir çà, alors que c'est une gérontocratie de pharmacien qui s'est engraissé pendant des année en étant que des vendeurs de boites et qui râlent maintenant parce que il ne gagnent plus autant et n'arrivent plus a vendre leur pharmacie 150% du CA TTC. Pathétique !!
  • 29/04/2015 à 11:55
    andy75
    alerter
    L'USPO , un syndicat anxiogène sans aucune proposition d'avenir.
    Et pendant ce temps, la FSPF avance pour défendre notre réseau et notre monopole , dans un contexte difficile .


  • 29/04/2015 à 12:08
    Léonard
    alerter
    Avec des débats de ce niveau, la pharmacie française prend beaucoup de retard dans sa mutation.Ceux ci donnent raison à tout ceux qui veulent prendre d’assaut la pharmacie française dans un seul but mercantile.
    L'économie de l'officine peut très bien se construire sur la bonne santé des patients, la bonne observance, les services à inventer mais voila il faut être novateur et les formes de rémunération diverses et ne pas se contenter de la chose remboursable.
    Pour exemple,la Suisse qui avance , malgré la présence de chaines.
  • 29/04/2015 à 14:54
    THE BIG BOSS
    alerter
    Arrêter tout et écoutez moi !! nos syndicats sont merveilleux !! ce sont des êtres doués d'une intelligence supérieure aux humains comme vous et moi !! Vous pensez que les baisses de prix vont vous achevez ? que vous vous en sortirez pas? Ce post est fait pour vous ! Une simulation de suite allons y !!
    irbesartan /hyd passe de 37 euros à 20 euros
    perindopril Arginine passe de 46 euros à 20 euros , l'atorvastatine est passé de 55 euros à 25 euros , sprycel de 3967 euros à 3824 euros (- 130 /boite) , l'inspra de 210 euros à 110 euros (-100 euros)
    Inexium 14euros passe a 10 euros
    eh oui on pense que la pharmacie est morte et bien morte !! Mais non, non vous oublier ce que nos syndicats nous ont négocié!! L’HONORAIRE DE DISPENSATION* merveilleux , prodigieux.... vous êtes les meilleurs !

    si après ça vous me dites que vous aller déposer le bilans, c'est vraiment que vous faites pas d'efforts....
    Aller je vous laisse je vais acheter une porsche...


    *0.82euros
  • 29/04/2015 à 16:39
    Kannah
    alerter
    Je rejoins took complètement ...

    On sort de pharmacie, on cherche à se renseigner un peu et on tombe sur des gens qui se tirent dessus au lieu de s'unir.

    Et quand je pense que j'en ai encore pour 40 ans ...
  • 29/04/2015 à 17:43
    genepi
    alerter
    non, took n'a pas raison, c'est vrai aujourd'hui je frise la soixantaine et pourtant, je suis syndicaliste depuis quasimment mon installation (ah c'est vieux, les années 80), je ne demande ni de gagner plus que ce dont j'ai besoin pour vivre et faire vivre mon entreprise et je préfererai quand je m'en irai installer un bon pharmacien dans mon fauteuil que de livrer ma clientèle au plus offrant. Comme on dit, un linceul n'a pas de poches et je n'emporterai pas mes sous dans la tombe. Alors la "gérontocratie" qui se bat pour tout le monde au quotidien, qui quitte son officine pour négocier ou pour aider ses confrères sur le terrain, qui règle, ou essaie de régler, tous les petits problemes de garde, ou avec la secu, elle aimerait bien que les jeunes viennent un peu l'aider et ne lui laisse pas à elle seule, qui va bientot s'en aller (apres 40 ans de boulot quand même, aussi) organiser ce que sera la pharmacie de demain qui sera celle dans laquelle vous évoluerez. Moi, vous m'apporterez ma PDA dans mon ehpad et je regarderai le temps qui passe. Cessez de hurler et venez travailler avec les syndicats, choisissez celui qui vous plait, essayez de faire l'union, la profession vous sera, peut-être, reconnaissante.
  • 29/04/2015 à 20:02
    THE BIG BOSS
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 30/04/2015 à 01:02
    bonnefond
    alerter
    ce sont les chiffres de pharmastat sur toute l'activité des médicaments remboursables, les baisses de prix n'ont pas encore produits leurs effets, on est en danger et la nouvelle rémunération qui nous lie pour 2 ans nous envoie dans le mur.
  • 30/04/2015 à 12:28
    Isabelle
    alerter

    Je me suis entendue dire par un pharmacien de groupement"on peut être un bon commerçant et un bon pharmacien"! C'est tout à fait exact mais tout est dans le dosage.
    Et finalement la question à se poser pourrait être: quelle est la vision pour la pharmacie de demain que nous proposent les syndicats?
    Big pharma très commerciale avec une réduction du nombre de pharmacies ou un modèle plus collaboratif et proche des malades français qui ont des rapports particuliers avec leurs pharmaciens;

    Les réalités de terrain sont bien là, crise oblige, baisse des prix, du pouvoir d'achat d'un côté et volonté de maîtrise de santé de l'autre.... le monde de la pharmacie est à la croisée des chemins!

    Où est la vision, le projet qui permettra à la profession de rebondir? Car c'est ce projet pour la pharmacie de demain qui permettra de prendre les bonnes décisions.
    et finalement les syndicats ont ils le même projet?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...