28/04/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmacie, croissance, économie DR

En 2015, l'activité des officines semble s'améliorer. Les premières statistiques dévoilées par la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) affichent une stabilisation du chiffre d'affaires pour les deux premiers mois de l'année (0 %), par rapport à la même période de l'année précédente.

Tous secteurs confondus, la demande de prêts d'équipement a d'ailleurs crû de 11%. « Les chefs d'entreprise ont repris confiance car ils recommencent à investir» , commente Yves Marmont, président de la FCGA.

La projection sur l'ensemble de l'année montre un très léger recul de l'activité des pharmacies (-0,3 %) en 2015. Une nette amélioration au regard de la diminution du chiffre d'affaires (-1,3 %) en 2014. 






Stéphanie Bérard

Les dernières réactions

  • 28/04/2015 à 19:48
    PIERRE YVES QUEINNEC, Pharmacien titulaire
    alerter
    L'activité se stabilise en 2015... c'est vraiment cynique et provocateur.
    Dans le même jour, vous faites un article comme quoi l'USPO est inquiète pour la profession (et à juste titre) et un autre comme quoi tout va bien.
    Vous êtes à coté de la plaque. Venez faire un tour dans nos pharmacies, on vous mettra au parfum ;-)
  • 28/04/2015 à 20:19
    fg
    alerter
    Fédération des centres de gestion agréés (FCGA)...???

    quelle légitimité ont-il ?
    quelle références ?
    quelle représentativité ?

    si c'est comme la FSPF qui dit d'un coté : nouvelle marge "tout le monde y gagne" et en même "il est urgent de renégocier" ....

    cela s'appelle de la langue de bois ... politique qui cautionne la mort d'une profession !!!
    AFFLIGEANT et IRRESPONSABLE
  • 28/04/2015 à 20:28
    garfield83
    alerter
    Fgca fédération des lous ravis! !!
    Avec une hyperactivite due à l'épidémie de grippe on arrive à uns belle progression selon la fgca à ô
    0%!!
    Il ne nous reste plus qu'à espérer que la grippe perdure ou que l'on trouve une autre maladie comme cela comme disent les intellos de la fgca on aura une nette amélioration de l'officine : on perdra moins qu'on aurait pu perdre Fernand Raynaud ou Coluche en aurait fait leur choux gras! C'est beau d'être payé pour positiver sur des statistiques minables!
    Selon la méthode Couet (pharmacien ) tout va bien tout va bien tout va bien
    Comme dirait la fede
  • 28/04/2015 à 21:04
    jerome
    alerter
    De toute façon si ça va mieux( ce qui n est pas vrai) on sera assassiné par de nouvelles baisses de prix et ces pseudo honoraires n y feront rien bien au contraire sans parler des entretiens tellement restrictifs qu on ne trouve aucun candidat.....tout benef pour la sécu!!!! Et peu importe si les asthmatiques chroniques prennent leur traitement n importe comment
  • 29/04/2015 à 03:58
    coco
    alerter
    La FSPF dit: la nouvelle rémunération est positive dans un contexte de baisse des prix permanente.... Si il n'y avait pas la nouvelle rému nous n'aurions QUE les baisses de prix (je rappelle que les syndicats n'y peuvent rien c'est le CEPS qui décide des prix des médicaments), et nos yeux pour pleurer...
    Pour la stabilisation je confirme , mes 3 premiers mois sont grosso modo stables par rapport à l'an dernier.... et c'est positif compte tenu du contexte actuel
  • 29/04/2015 à 07:31
    rab74
    alerter
    si on fait les stats comme la fcga...sur 5 réactions, 1 seule positive donc la nouvelle marge ne conviendrait qu'à 20% de la profession . on ne peut nier que l'honoraire à la boite ne correspond pas à un honoraire réel (normalement lié au travail effectué), d'autant que les LPP sont exclus du champs alors qu'ils sont souvent chronophages donc coûteux pour notre exercice (qui n'a pas passé du temps à chercher le bon set de soin , à essayer des ceintures standards à des patients tout tordus, à désinfecter son local d'orthopédie après des essayages à des personnes d'hygiène défaillante?). En outre, honoraire à la boite signifie que la généralisation des grands conditionnements induit une baisse de revenus. Pourquoi ne pas discuter d'une facture d'agios aux caisses ne payant pas dans les temps, ça rétablirait un certain équilibre avec le reste de la société et obligerait certaines caisses et mutuelles à mieux gérer leur fonctionnement...tout benef pour tout le monde
  • 29/04/2015 à 09:23
    jl
    alerter
    Bref , pour nos experts, un ralentissement dans la baisse d'activité,c'est une nette amélioration...Il suffit d'être au fond du trou, pour être sûr de ne pas aller plus bas, sauf si on creuse !!!!!
  • 29/04/2015 à 09:31
    fg
    alerter
    (je rappelle que les syndicats n'y peuvent rien c'est le CEPS qui décide des prix des médicaments),

    la bonne blague : qui est-ce qui signe tout et n'importe quoi ???

    c'est comme : qui a signé "tiers/payant contre generiques" ?.... et acté de fait la suppression à terme de la rémunération liée à la substitution...
    devenu une obligation, normal qu'il n'y ait plus de carotte pour ce travail...
    là encore : merci !!!
  • 29/04/2015 à 09:40
    garfield83
    alerter
    Tiers payant contre génériques c'est le sénat qui était à droite à l'époque de sarko le grand qui l'a ajouté à une loi de programmation de la sécurité sociale et que nos députés de droite ont approuvé.
    Rendons à César ce qui est à césar et à cesarion ce qui est à cesarion
  • 29/04/2015 à 09:56
    Lao Tseu
    alerter
    super, c'est le contraire du chômage, qui voit un ralentissement de sa progression! Nous avons un ralentissement de la chute! Génial, en effet!
  • 29/04/2015 à 10:10
    Matthieu VANDENDRIESSCHE, Pharmacien (autre)
    alerter
    Bonjour,

    En réponse à notre premier intervenant, M.Queinnec, il faut indiquer que nous faisons le même constat et comprenons que cela puisse engendrer une certaine confusion.

    Il faut aussi rappeler que notre site est le lieu de la diffusion d'informations dans l'immédiateté. Le décryptage relève de notre magazine, disponible en version papier ou numérique.

    Bonne journée à vous,

    Matthieu Vandendriessche
    Le Moniteur des pharmacies
  • 29/04/2015 à 11:46
    garfield83
    alerter
    Le problème c'est que les "élites "qui s'occupent de la pharmacie se basent sur les avis donnés par les éminents experts de la fgsa!
    C'est moins pire que prévu? Allons y gaiement enfonçons leur un peu plus la tête dans la boue
  • 29/04/2015 à 16:30
    14
    alerter
    Pour enfoncer notre tete,ils ont l'air de s'interesser aux ALD,et là,ca va faire mal,car c'est en plein dans les 20% de la population qui font 60% de notre C.A....Et la nego signée par la FSPF n'a pas porté sur un quelconque engagement de non-modif' de ce coté là.....
  • 29/04/2015 à 22:06
    DEBOUT
    alerter
    J'avoue que notre profession de pleureurs me décourage. Il faut systématiquement se plaindre et se prêter au jeu des conflits syndicaux, plutôt que parler vrai et objectiver
  • 29/04/2015 à 22:12
    garfield83
    alerter
    T inquietes pas "debout "
    Bientôt tu gouteras à la position couchée.
    Au fait qu'entends tu par parler vrai et objectiver? ?????
  • 29/04/2015 à 22:26
    DEBOUT
    alerter
    Nier les chiffres pour mieux chougner n'est que l'éternelle façon qu' a notre profession de se plaindre plutôt qu'agir. Nos syndicats ont une légitimité, et j'ai confiance dans les choix qui ont été faits. Ils ne font pas ce qu'ils veulent face à une administration qui n'est pas naïve et qui ne laisse que très peu d'espace de négociation.
    Si la pharmacie seule échappait à la crise, on le saurait au-delà de nos frontières...
    Quant à la position couchée, je te garantis qu'elle n'est pas pour ma pomme. Soyons fiers... de temps en temps !
  • 30/04/2015 à 06:52
    The Big Biss
    alerter
    Arrêter tout et écoutez moi !! nos syndicats sont merveilleux !! ce sont des êtres doués d'une intelligence supérieure aux humains comme vous et moi !! Vous pensez que les baisses de prix vont vous achevez ? que vous vous en sortirez pas? Ce post est fait pour vous ! Une simulation de suite allons y !!
    irbesartan /hyd passe de 37 euros à 20 euros
    perindopril Arginine passe de 46 euros à 20 euros , l'atorvastatine est passé de 55 euros à 25 euros , sprycel de 3967 euros à 3824 euros (- 130 /boite) , l'inspra de 210 euros à 110 euros (-100 euros)
    Inexium 14euros passe a 10 euros
    eh oui on pense que la pharmacie est morte et bien morte !! Mais non, non vous oublier ce que nos syndicats nous ont négocié!! L’HONORAIRE DE DISPENSATION* merveilleux , prodigieux.... vous êtes les meilleurs !

    si après ça vous me dites que vous aller déposer le bilans, c'est vraiment que vous faites pas d'efforts....
    Aller je vous laisse je vais acheter une porsche...


    *0.82euros

    Syndicats pharmaciens: Bouffons à votre service
  • 30/04/2015 à 08:52
    DEBOUT
    alerter
    la parole est facile dans notre profession. D'actes, je n'en ai vu que chez nos présidents de syndicats. Avant de tchacher contre, je tente de faire avec ceux qui font... On a choisi un métier encadré, donc protégé, mais pas protégé contre l'encadrement. Assumons nos privilèges. Les autres entreprises achètent tous des Porsche à leurs cadres,c 'est apparent... Leurs marchés sont autrement sévères. Nous sommes des poules mouillées. Nous faisons du bruit sans vouloir admettre les réalités ni les chiffres globaux
  • 05/05/2015 à 13:54
    Misère
    alerter
    Tout à coup,avec moins 8%depuis le début d'année ,je me sens bien seule et désemparée!!
  • 11/05/2015 à 11:35
    point G
    alerter
    "Il n'y a de réussite qu'à partir de la vérité". On est tous des concurrents les uns des autres. Les clients vont dans la pharmacie la plus accessible, avec un bon accueil, un bon conseil, une offre adequate aux besoins, des prix raisonnés. Ceux qui ne se posent pas les bonnes questions et qui tournent le regard face à la vérité, sont voués à disparaître. C'est la loi de la nature et du marché. Les survivants seront plus forts mais devront renouveler d'années en années de nouvelles idées pour rester dans la course. Et oui, aujourd'hui, notre économie est ouverte aux quatre vents. Finie l'économie planifiée à l'époque où quoi qu'il se passait il y a 10 ans, le CA prenait au minimum 5 % de croissance. J'aurais bien voulu être titulaire il y a 10 - 15 ans en arrière. Des vacances, des horaires allégés, des prélèvements grassouillets, des maisons secondaires, une belle berline germanique, des paiements à 180 jours, du stock par dessus la tête, du personnel ... Et non, c'est fini, ça fait 5 ans que je suis titulaire, je n'ai jamais connu ça. Je comprends certains confrères nostalgiques, si j'étais à leurs places, j'aurais la même réaction.
  • 03/10/2015 à 09:16
    leon
    alerter
    oui la vérité,
    vraie tristesse et fausses joies,
    la verité : c'est qu'on s'est fait avoir. point
    sachons le reconnaitre, tristement;
    et c'est pas fini ...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...