13/04/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Le Collectif national des groupements de pharmaciens d’officine (CNGPO), l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) et la chambre syndicale des groupements et enseignes Federgy se sont « réunis récemment afin d’élaborer un premier plan d’actions » pour faire entendre leurs demandes dans le domaine de la communication à l’officine, indiquent les trois entités dans un communiqué commun diffusé ce lundi 13 avril.

Les représentants des groupements et enseignes revendiquent une modernisation de l’officine « qui passe par une évolution inéluctable de la connaissance et de l’affichage de l’ensemble des services apportés par les pharmaciens à leurs concitoyens ».

Aussi, CNGPO, UDGPO et Federgy demandent sans le nommer à l’Ordre des pharmaciens l’organisation d’Assises de la communication d’ici à la fin de l’année 2015, suivies de propositions sur ce sujet aux autorités de tutelle mais aussi au niveau européen, indiquent-ils.

Selon les trois représentants des groupements, un débat doit s’ouvrir, « en phase avec les attentes de la société, relatif à Internet et à l’indispensable apport des groupements et enseignes dans ce domaine ».

Un groupe de travail regroupant les trois entités représentatives des groupements a été créé à cet effet.

Cette démarche commune intervient alors que début mars le groupe PHR avait vu sa condamnation concernant ses campagnes de communication de 2009 confirmée en appel.





Les dernières réactions

  • 14/04/2015 à 06:51
    ppp
    alerter
    Organisez un référendum dans la profession, et évitez le lobbying, qui détruit la profession.
  • 14/04/2015 à 11:40
    jl
    alerter
    Le doliprane à 1 euro vendu par certaines enseignes dans les PUBS à la télé ou à la radio,....ce n'est pas ça qui va arranger la profession...
  • 14/04/2015 à 12:53
    sg
    alerter
    Bravo pour cette initiative. Si elle aboutit, enfin un poids mort en moins pour la profession !
  • 14/04/2015 à 15:51
    Sexion D'assaut
    alerter
    Serait-ce une forme d'adieu du modèle pharmaceutique a la française? si on ouvre la brèche, tout peut éclater. Monopole, capital en premier. Ceci dit le système se meurt actuellement. J'y vois un signe d’évolution inexorable . Faites bouger les choses, si vous nous écouter tout en haut dans les beaux bureaux parisiens!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...