10/04/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
DMP

Comme annoncé par le gouvernement, le DMP ou dossier médical partagé sera relancé et piloté par l’assurance maladie.

Selon l’article 25 du projet de loi de santé en cours d'examen, adopté par les députés le 9 avril, « chaque professionnel de santé, quels que soient son mode et son lieu d’exercice reporte dans le dossier médical partagé à l’occasion de chaque acte ou consultation les éléments diagnostiques et thérapeutiques nécessaires à la coordination des soins ».

Ce professionnel peut échanger avec un ou plusieurs professionnels identifiés, dont les pharmaciens, « des informations relatives à une même personne prise en charge, à condition qu’ils participent tous à sa prise en charge et que ces informations soient strictement nécessaires à la coordination ou à la continuité des soins ou à son suivi médicosocial et social ».

L’accès total aux informations du dossier revient au médecin traitant

Les députés ont également adopté un amendement du gouvernement qui exonère « la responsabilité du professionnel de santé en cas de litige portant sur l’ignorance d’une information qui lui était masquée dans le dossier médical partagé et dont il ne pouvait légitimement avoir connaissance par ailleurs ».






Les dernières réactions

  • 11/04/2015 à 12:31
    mumu 52
    alerter
    Moi qui effectuera des consultations pour les patient traités par AVK, ça résoudra quelques problèmes et risques pour le patient , auxquels je me suis trouvée confrontée
  • 11/04/2015 à 13:16
    Jeum37
    alerter
    "Piloté par l'assurance maladie".
    Je n'ose imaginer la gestion coûteuse et inefficace que ça va donner...
  • 11/04/2015 à 15:28
    conphy
    alerter
    Ne jamais perdre de vue la déontologie de la confidentialité qui risque de ...
  • 11/04/2015 à 17:10
    leinade2003
    alerter
    Pb1 ou seront stockees les donnees.?

    Pb2 est ce que ce sera une base centralisee accessible via internet ?

    Pb3 quel sera le volume de stockage ,prob des milliards de donnees necessaires,la puissance de traitement utile pour avoir des temps de reponse correct pour une exploitation medicale?

    Quid des moyens humains pour gerer ce vaste systeme.

    Pb4 des centaines de milliers de personnes se connectant en lecture et ecriture ,necessitent un reseau haute performance

    En avons nous un?

    Pb5 ce genre de systeme est necessairement une mine d informations ,donc une cible strategique prioritaire pour le piratage hacking et substitution de donnees ,.lourdes de consequences medicales.

    Quelles securites seront mises en place?
    ,et quel risque restera t il ,en reflechissant a ce qui se passe sur des systemes pourtant "hypersecurises"et pirates qd meme?.

    Pb6 L ASSURANCE MALADIE A T ELLE A SA DISPOSITION TOUTES CES RESSOURCES?

    PB7 QD ON VOIT LES RELATIONS DE MEFIANCE QUI EXISTENT ENTRE LES MEDECINS ET LA CNAMTS,PEUT ON CROIRE QUE SPONTANEMENT ,CES DERNIERS REMPLIRONT DE LEURS ACTES ,LES DOSSIERS DE L ASS MALADIE.
    SURTOUT SI ON SE REFERE AU TIERS PAYANT ET LES REACTIONS INDUITES.


    en Conclusion
    ------------------------
    Encore un systeme centralise ,concu par des technocrates du ministere,ayant une vision qui ne tient compte

    NI DU TERRAIN
    NI DES CONTRAINTES TECHNIQUES DE CETTE USINE A GAZ,ET QUI NE soupsonnent MEME PAS LE CHIFFRAGE DES MOYENS QUI SERAIENT NECESSAIRES pour le faire fonctionner.

    D SOLARET

    EX DR DES ETUDES INFORMATIQUES DS L ASS MALADIE
  • 11/04/2015 à 17:31
    leinade2003
    alerter
    additif fondamental
    -----------------------
    pb8 et pas des moindres


    La liberté du patient et le secret médical
    ----------------------------------------------

    en dehors des risques évidents de piratages pour le patient de ses données intimes, comment sera t il informé de l usage que l on va faire de ses données et par qui?

    on me répondra surement que c est pour son bien, alors ses droits !!!! ,on avisera plus tard? OU COMME ILS SONT INSCRIT DS LA LOI , IL POURRA TJS S ADRESSER A LA JUSTICE pour obtenir réparations.
    Sauf que ce sera long et donc trop tard ,et que il y a de fortes chances que les auteurs de malfaisances sur ce domaine, ne dépendent pas du territoire national .

    IL EN VA DE MEME AVEC L OUVERTURE DES DONNEES ET LE BIG DATA.
    LA LECON CUISANTE DU DMP1 10 ANS DE PERDU, ET 1 MILLIARD D EUROS, N AURA DONC PAS SUFFIT

    Pour les plus anciens , tout cela rappelle l excellent ouvrage de fiction des années 70 " UN BONHEUR PRESQUE PARFAIT".

    OUI MAIS EN 70 , C ETAIT DE LA FICTION, au XXI EME siècle cela risque d être le réel .(DU MOINS , QD ILS AURONT LES MOYENS DE FARE FONCTIONNER CE big MACHIN, cela nous laisse du temps pour trouver un autre chemin , moins liberticide, moins risqué, moins cher et produisant le même résultat, OUI IL EXISTENT DES TECHNOLOGIES AUTRES, DISPONIBLES A CE JOUR POUR ATTEINDRE CELA).

    Je crois me souvenir que ds ce livre , tout ceci finissait très mal pour les concepteurs de ces outils.
    mais c était un roman.........
    D SOLARET




  • 11/04/2015 à 17:56
    Conphy
    alerter
    Tout à fait d'accord ,très dangereux le big data sur des données ultra confidentielles et son utilisation peut - être pas très déontologiques ...Quid du secret médical ...Inquiétant ...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...