08/04/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
ASSURANCE MALADIE DÉPENSES ONDAM DR

Dans un avis rendu le 7 avril, le Comité d’alerte sur l’évolution des dépenses d’assurance maladie confirme les annonces faites par le gouvernement le 17 mars dernier : l’ONDAM (objectif national des dépenses d’assurance maladie) pour 2014 a été sous-exécuté de 300 millions d’euros environ.

Par rapport aux dépenses enregistrées en 2013, la progression de l’ONDAM est de 2,5 %, par rapport à un objectif initial de 2,4 %.

Les dépenses de soins de ville s’établiraient à 81 milliards d'euros, soit « un niveau très proche des objectifs fixés dans la dernière loi de financement, en progression de 3,1 % en 2014 (après 1,7 % en 2013) », indique le comité d'alerte.

Cette croissance plus élevée des dépenses de ville a été principalement portée par les dépenses de médicaments, sous l’effet des nouveaux traitements contre l’hépatite C. Ceux-ci, non anticipés dans la construction de l’ONDAM pour 2014, ont pesé à hauteur de 700 millions d'euros.

Les dépenses d’honoraires médicaux, en progression de 2,7 %, ont quant à elles dépassé de 140 millions d'euros l’enveloppe prévue.

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 a fixé à 182,3 milliards d'euros l’objectif de dépenses cette année, en progression de 2,1 % par rapport à la prévision initiale d’exécution de l’ONDAM 2014, mais 2,3 % par rapport au montant désormais estimé des dépenses de l’année dernière.

« Le respect de cet objectif nécessitera un pilotage exigeant tout au long de l’année compte tenu de la dynamique tendancielle des dépenses (estimée par le ministère de la Santé à 3,9 %), notamment en matière de dépenses de ville (5 %) », analyse le comité d’alerte qui confirme qu’ « une attention particulière devra notamment être apportée à l’évolution de dépenses liées aux traitements de l’hépatite C ».






Les dernières réactions

  • 09/04/2015 à 15:50
    14
    alerter
    Normalement on doit commencer aussi à voir dans la demographie ce que cette baisse des chiffres d'affaires va provoquer: un debut d'accentuation de la mortalité des 4eme age isolés en montagne ou autre desert medical.
  • 10/04/2015 à 13:23
    Jeum37
    alerter
    La ville dépense trop ? Et on l'explique notamment par un traitement dont la prescription relève de l'hôpital !
    Merci de nous désigner comme les mauvais gestionnaires de l'enveloppe globale...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...