30/03/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le plan de promotion des génériques  comporte des failles. Tel est l’avis exprimé par la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) dans un communiqué publié lundi 30 mars.

La CSRP déclare en effet comprendre la nécessité de mettre en place des actions portant sur la prescription. Mais, « il lui paraît tout aussi essentiel de prêter une attention particulière aux conditions de distribution de ces médicaments. Alors que les acteurs du secteur subissent une crise sans précédent, il devient indispensable dans ce cadre de refonder leur mode de rémunération. »

La chambre syndicale indique que pour chaque boîte de médicament générique distribuée, les répartiteurs perçoivent en moyenne 0,25 euro. Et met en avant l’insuffisance de cette rémunération en regard du niveau d’exigence que l’on est supposé attendre d’eux : leur mission de service public « pour garantir un accès égal aux médicaments en tout point du territoire et à tout moment ».






Laurent Lefort



Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...