26/03/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
« Il n’y aura plus de débat parlementaire sur la vaccination à l’officine dans le cadre du projet de loi de santé », a déclaré Philippe Gaertner, président de la FSPF lors d’un débat, organisé par le répartiteur Alliance Healthcare le 26 mars à Paris sur la vaccination antigrippale à l’officine.

Le débat est en effet définitivement clos du point de vue de la loi, mais il reste les expérimentations proposées par le gouvernement après la suppression la semaine dernière, par la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, de l’article 32 du projet de loi santé, lequel autorisait la vaccination en officine.

Pour Philippe Gaertner, il ne reste en fait « qu’un seul lieu où l’expérimentation peut être inscrite, c’est l’article 51 de la loi HPST ». Rappelons que cet article instaure les transferts de tâches et de compétences entre professionnels de santé, en clair les protocoles de coopération. Et le président de la FSPF, par ailleurs président du CNPS (centre national des professions libérales de santé), se montre peu optimiste. « L’article 51 est le seul lieu et pourtant il ne permettra pas l’expérimentation. Ce n’est pas le bon cadre, il permet une délégation de tâches directe par le médecin alors qu’avec la vaccination en officine, on est dans une logique de prévention. Pas de soin », a-t-il expliqué, ajoutant « ce n’est que mon interprétation, je peux me tromper… et d’ailleurs j’espère me tromper sur ce point. »





Laurent Lefort

Les dernières réactions

  • 26/03/2015 à 20:28
    Potard XCD
    alerter
    Les toubibs qui prétendent être submergé de boulots subalternes ne veulent pas lâcher la vaccination. Tu parles Charles avec 23€ pour un acte de moins d'une minute ça fait un bon taux horaire que l'on enrobe dans des arguments de santé publique et ça passe à l'assemblée grâce au lobbying médical.
  • 26/03/2015 à 21:50
    246
    alerter
    mes médecins et infirmières localement ne font pas payer cet acte ...ne pas faire une généralité , c'est surtout une question de responsabilité , non chiffrée encore , d'où le projet retiré ...faut réfléchir avant d'écrire des banalités et des généralités qui se veulent être des vérités ...
  • 27/03/2015 à 00:23
    med/ph62
    alerter
    A chacun son métier, et les vaches seront bien gardées
    Que diraient les pharmaciens si les médecins se mettaient à délivrer des médicaments?
    Un débat sur ce que touche untel ou untel est de la pure mesquinerie ou simplement de la jalousie. Pharmacien (ou potard comme tu te nommes) si tu n'es pas content, il fallait faire médecine!
  • 27/03/2015 à 10:49
    mumu52
    alerter
    Je regrette que certaines vaccinations ne soient pas remises aux mains des pharmaciens . Car en effet 1/ mes amis généralistes sont submergés en période grippale 2/ nous , pharmaciens , avons notre rôle à jouer dans la prévention , avec une attention dans ce moment sur la remise à jour des vaccinations du malade ? dommage !
  • 02/04/2015 à 04:16
    NICOLAS TURPIN, Pharmacien adjoint
    alerter
    A chacun son métier: notre métier c'est de soigner et la prévention c'est mon métier aussi (c'est le métier des infirmiers de préparer des piluliers ? ...)
    Comme souvent les médecins et leurs potes infirmiers ne pensent qu'à leur intérêt et oublient les patients.
    Comment peut on parler de délégation de tâches, puisque l’intérêt de cette vaccination était justement de pouvoir vacciner ceux qui ne consultent pas de médecin 'et par conséquent qui n'ont pas non plus de contact avec les infirmiers...) ? C'est juste NUL de la part des toubibs et des infirmiers qui sont je le rappelle les seuls responsables du taux de vaccination minable dans notre pays !
    Les parlementaires, comme toujours n'ont pas eu le courage de faire ce qu'il faut pour la santé des français.
    Acte manqué, en attendant on aura la couverture vaccinale que l'on mérite. Vive la France.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...