18/03/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Vaccination à l’officine : un amendement pour la torpiller

Le rapporteur de la loi de santé Jean-Louis Touraine propose dans un amendement la suppression pure et simple de l'article 32 visant à instaurer la vaccination à l'officine.

Le député socialiste et rapporteur de la loi de santé Jean-Louis Touraine a déposé un amendement le 13 mars visant à supprimer l’article 32 qui institue la vaccination en pharmacie.

Le rapporteur s’appuie sur différents arguments. D’abord, selon lui, « les pharmaciens ne disposent à ce jour ni des compétences, ni de la formation indispensables à la réalisation des vaccins ». La vaccination à l’officine aurait en outre pour conséquence de « banaliser cet acte médical ».

Second argument, de nature économique. « L’étude d’impact jointe au projet de loi ne permet pas d’estimer le montant des économies que générerait l’élargissement des compétences en matière de vaccination aux pharmaciens d’officine », estime Jean-Louis Touraine.

Le versement de 10 euros au pharmacien pour la seule vaccination ne constituerait pas un avantage économique au regard du prix d’une consultation de 23 euros chez un généraliste où la vaccination est pratiquée parmi d’autres motifs de consultation.

Par ailleurs, l’étude d’impact ne démontre pas un « effet significatif sur la couverture vaccinale » si cet acte était pratiqué à l’officine, selon le rapporteur.

« Avant de mettre en place une telle mesure, une étude des impacts sociaux, sanitaires et économiques devrait être réalisée pour pouvoir juger en toute objectivité de l’efficacité et du bien-fondé de cette proposition. »






Matthieu Vandendriessche avec Loan Tranthimy

Les dernières réactions

  • 18/03/2015 à 11:21
    ok
    alerter
    ok chacun son boulot....mais que penser de la franchise "suite de soins" qui se développe pour nous prendre nos pansements et du détournement d'ordo par médecins/infirmiers des poches/compléments alimentaire/MAD...Nous devons trouver des solutions pour nous maintenir la tête hors de l'eau...alors que faire?
  • 18/03/2015 à 12:01
    mvdd
    alerter
    On se pose également la question de proposer cette vaccination avant d'analyser une étude d'impact qui lui est défavorable. On voudrait semer la pagaille que l'on ne s'y prendrait pas mieux !
  • 18/03/2015 à 16:37
    fifi
    alerter
    "le pharmacien ne possède pas la compétence pour une vaccination antigrippe" de qui se moque t on moi je vaccine ma femme depuis 20 ans! considérerions nous dans les hautes sphères plus idiots que les patients qui font leur LOVENOX tout seul? c'est vrai que chez leq députés il y a beaucoup d'incompétents qui ne savent rien. Cela dit pourquoi ne pas affirmer tout simplementque nous ne voulons pas prendre le travail des autres
  • 18/03/2015 à 19:59
    michol
    alerter
    On enlève la vaccination aux pharmaciens lorsqu'on se rend compte que la secu ne fait pas d'économie !!
  • 18/03/2015 à 20:36
    The Captain
    alerter
    @fifi
    bien dis!!
  • 19/03/2015 à 00:30
    bachpalm
    alerter
    A TOUT SEIGNEUR TOUT HONNEUR chacun son metier une infirmere est une infirmiere qui sait bien vacciner or le pharmacien n' est pas une infirmiere c 'est un gardien des poisons et certain titulaires sont des affairistes comme des epiciers et ils aiment trop l'argent et preferent embaucher les jeunes apprentis que les adjoints seniors moi je refuse d'etre secretaire de titulaire et de SS CAR JE SUIS DOCTEUR EN PHARMACIE ET NON UN INFIRMIER OU UN SECRETAIRE
  • 19/03/2015 à 13:44
    Pada
    alerter
    Mon sauveur !!! :D

    Supprimons cette loi maudite :D
  • 19/03/2015 à 14:23
    LEXO
    alerter
    Sous prétexte que certains ne s'en sentent pas capable il faudrait abandonner la vaccination ?
    Il faudrait que nous pharmaciens nous ne touchions pas au travail des autres alors qu'on donne de plus en plus notre travail à faire à des gens non qualifiés ?
    Je ne suis pas de cet avis. Si on m'en donne la possibilité et la formation je suis prêt à vacciner ! l'acte n'est pas compliqué et une petite formation sera facile à acquérir. Comment pouvez-vous ainsi cracher sur du travail rémunéré ? Je croyais que la profession était en crise ?
    Tous les jours des sociétés de matériel médical et autres grandes surfaces nous prennent notre travail, tous les jours on nous retire de nos revenus, alors pour une fois qu'on nous propose une activité qui est réalisable (pas comme les entretiens ..) pourquoi les pharmaciens fuient-ils ? Réveillez-vous ! si demain on propose aux infirmiers de gagner plus en vendant eux même les pansements qu'ils utilisent pensez-vous sincèrement que par sympathie envers nous ils s'en priveront ??? Ouvrez les yeux, quitter le monde de casimir et sortez-vous les doigts ! si on veux continuer à bien vivre il faut bosser !
  • 19/03/2015 à 18:14
    ok
    alerter
    +1 LEXO
  • 19/03/2015 à 19:25
    Kannah
    alerter
    Je suis plutôt d'accord avec Lexo.
  • 21/03/2015 à 14:11
    Max
    alerter
    une question que je me pose:
    la vaccination à l'officine servirait à vacciner une tranche de la population qui ne va pas souvent chez le médecin: ado, jeunes adultes...: ok
    mais si on fait l'injection, comment on se fait rembourser du vaccin? pas besoins d'ordonnance? la rémunération engloberait le prix du vaccin + celui de l'injection?
  • 21/03/2015 à 17:29
    Etudiante en 3° A Pharma
    alerter
    Enfin un peu de réalisme !!!

    Déjà combien la formation coûterait ? (même si concrètement, je ne pense pas que l'acte en soi soit difficile à réaliser) Le trou de la Sécu est déjà assez gros comme ça, on pourrait se noyer dedans tellement ...

    Et puis, il y a déjà des professionnels de santé chargés de réaliser cet acte (médecins, INFIRMIERS - même si ça ne leur rapporte pas grand chose)

    Si on veut plus de pouvoir, faut taper ailleurs, et je suis sûre que si "on se sortait les doigts" on y arriverait. Et nous étudiants en pharma, ne serions pas dégoûtés par le discours que bon nombre de nos aînés tiennent concernant la profession ... C'est véridique ! Déjà 5 camarades de promo ont abandonné le cursus, triste non ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...