17/03/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Les hostilités contre les pharmaciens d’officine dispensant des médicaments vétérinaires ont repris.

Un pharmacien installé en Haute-Vienne et deux autres dans la Loire ont été mis en examen et placés en garde à vue. Parmi les faits reprochés figurent notamment des délivrances sans ordonnance.

Pour l’ANPVO et l’UNPVO (deux associations de défense de la pharmacie vétérinaire d’officine), cet acharnement sur la profession ne vise qu’à la détruire et à nier l’existence légale des officines dans cette activité détenue à 95 % par les vétérinaires.

En janvier 2015, l’ANPVO et l’UNPVO ont rapporté auprès de la brigade nationale d’enquêtes vétérinaires et phytosanitaires que, sur des délivrances réalisées par 100 cliniques vétérinaires, 79 infractions à la législation ont été relevées. Mais aucune action, pas même disciplinaire de l’Ordre des vétérinaires, n’a été engagée à l’encontre des contrevenants.






François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 17/03/2015 à 19:49
    gloups
    alerter
    c'est pour cela que j'ai arrêté , étant donné que même des pharmaciens faisaient partis des délateurs , et que eux mêmes donnaient 200 à250 euro en dessous de table (membre de haute autorité et membre de syndicaux compris ) à des vétos faisant des ordonnances , ce qui dans la pratique n'est pas très déontologique .
  • 18/03/2015 à 08:22
    persistant
    alerter
    Il est bien certain que ceux qui sont actuellement sur la sellette sont ceux qui travaillent bien comme nous travaillons tous les jours avec les autres professionnels de santé, et sans compromission d'aucune sorte. Les vrais vétérinaires libéraux pas ceux qui sont salariés des laboratoires sont aussi attaqués. Il est étonnant que les professionnels du médicament que nous sommes soient écartés de leur cœur de métier. Dans ce cas pourquoi les GMS ne pourraient pas vendre tous les médicaments? Réfléchissons bien.
  • 18/03/2015 à 08:36
    gloups
    alerter
    justement la brèche a été créé par les vétos et la gms partenaire financier de certain groupe de distribution d'aliments pour animaux s'engouffrera par ce biais pour vendre les médicaments ( frontline déjà en jardinerie , pour ceux qui savent encore travailler avec des molécules ) , pour gros animaux de rente , puis le reste
  • 18/03/2015 à 12:15
    persistant
    alerter
    Ce que je dis c'est que si nous abandonnons ne serais ce qu'un médicament qu'il soit destiné aux hommes ou aux animaux nous donnons l'argument massue pour nos adversaires michel edouard en tête.
  • 18/03/2015 à 15:02
    Kannah
    alerter
    Ouais, c'est donc pour ça que vous vous donnez le droit de donner des progestatifs sur ordonnance (qui, ceci dit, vont le bonheur des vétérinaires grâce au pyélonéphrite qu'ils occasionnent) et des vermifuges pour chevaux eux aussi sur ordonnance ?

    Le fait que ce ne soit "que" des animaux et non des humains vous donne le droit de risquer leurs santé ?

    Et vous dites faire correctement votre métier ? Arrêter de geindre ....
  • 18/03/2015 à 19:04
    persitant
    alerter
    Dans la mesure ou vous avez fait une première prescription d'un médicament chronique nous pouvons la renouveler a moins que vous ne soyez comme plus e 80% des cabinet vétérinaires dit libéraux en fait salariés des laboratoires qui donnent des médicaments en dehors de tout cadre légal sans facture, par la secrétaire, sans examen préalable et j'en passe.
    Et pour ce qui est de l'orthographe on dit Arrêtez et non arrêter.
    Nous défendons simplement notre métier qui est le médicament pas le diagnostic. Nous ne sommes pas en conflit d'intérêt nous!!!
  • 18/03/2015 à 19:27
    642
    alerter
    c'est pour cela que des textes ont été faits , disant en gros que des ordonnances d'élevage doivent être faites (tous les ans ), une visite d'élevage à 250 euro facturée par le vétérinaire (durée de la visite 3 heures au moins ) , puis le choix à l'éleveur de choisir son fournisseur (vétérinaire , pharmacien etc..;personnes agréées pour la dispensation des médicaments ) .Les textes sont très limpides ,il existe une liste pour les produits listés ( liste dérogatoire ) pour le renouvellement de certains produits comme des antibiotiques intra mammaires pour la fin de lactation pour les vaches laitières , et vermifuges , délivrance possible mais toujours SUR ORDONNANCE , sans magouille .Le fait que les vétos fassent de la rétention d'ordonnance (c'est à dire qu'ils font du chantage aux éleveurs , ou ne donnent pas l'ordonnance , la gardant au cabinet vétérinaire ) est le probléme de l'éleveru , qui par les textes , a eu la possibilité de choisir son fournisseur , si le véto ne joue pas franc jeu , il a des instances à disposition qu'il sait activer (voir faire de la casse dans les préfectures etc...) , quand ils veulent , ils peuvent . Aux éleveurs de se prendre en charge , à nous de faire notre travail correctement , sans les dessous de table de certains qui ne sont pas très honorables pour le reste de la corporation , certains étant même placé auprès des instances qui sont supposés nous défendre , nous représenter . Le conflit a toujours existé dans les régions d'élevage et c'est surtout une hIstoire d'argent au départ mis en place par les éleveurs voulant jouer la concurrence ; or c'est la qualité de la dispensation et le conseil , et la valorisation des pharmaciens qui ont passé le diplôme universitaire de pharmacie vétérinaire qu'il faudrait reconnaître (seuls les diplomés auraient le droit de délivrer) -et non une histoire de pognon (car c'est juste ça ) et se poser aussi la question : est il normal qu'un cabinet vétérinaire fasse 80 % de son chiffre d'affaire avec la vente de médicament , il y a des textes et des ratios mais encore une fois les inspections ne sont pas correctement dirigées (ou trop ciblées ) .Il faut une commission rogatoire pour avoir accès aux ordonnances vétérinaires ( pour ma part les ordonnances sont scannées et copiées -et dans un classeur avec la réglementation en vigueur ) .Pas d'ordonnance pas de médicaments listés . Donc si le pharmacien triche , sanction , si le véto ne respecte pas les textes , sanction et à l'éleveur de s'assumer .
  • 18/03/2015 à 19:44
    persistant
    alerter
    J'ajouterais que si les vétérinaires daignaient prendre des honoraires raisonnables et faire les diagnostics sans vendre les médicaments ils pourraient facilement gagner en rural et sans structure logistique lourde à financer 25000 euros d'honoraires par mois en faisant 5 visites d'élevage par jour. C'est pas cool ça?

    J'arrête mes discours je n'ai personne à convaincre je crois.

  • 18/03/2015 à 19:57
    642
    alerter
    et derrière les labos de médicaments vétérinaires qui moyennant un certain un certain volume à atteindre de médicaments , rétribue 1 an et 3 mois après entre 5 et 25 % du CA effectué .Pour inciter à la vente (et non délivrance !) de molécules , c'est pour cela que nous avons obtenu que ne soient plus (officiellement !) retribués les contrats avec antibiotiques et anti inflammatoires (stéroidiens et autres ) , une première bataille de gagner .A jouer le rôle de rabatteur et vendeur pour les labos , pharmacien et véto ne font plus leur travail .Il a été demandé un plafonnement à 5 % de remise sur tous les produits , et aux labos de reverser la différence à l'état pour subvenir aux besoins des éleveurs ayant subi des problèmes , en quelque sorte une caisse de solidarité .pendant mon exercice , j'i réussi à faire changer les mentalités , travaillant sur la prévention , et donc diminuant (avec le travail du véto local ) la consommation des médicaments vétérinaires , préjudiciables à tous les niveaux , cela fait parti aussi de notre fonction première ne tant que pharmacien !
  • 18/03/2015 à 20:19
    gloups
    alerter
    avec moins de remise et moins de cadeaux (malgré la loi anti cadeau ) , cela va dégager les affairistes et rendre le terrain plus "clair" .
  • 19/03/2015 à 19:31
    Kannah
    alerter
    @ Persistant : je ne suis pas du tout véto mais docteur en pharmacie tout comme vous. Pour le jugement via des pixels, on repassera.

    Par contre, le membre de ma famille qui est véto s'est délecté de vos propos. A croire qu'on vit pas du tout dans le même monde.

    Bref bonne soirée!
  • 19/03/2015 à 23:16
    potard49
    alerter
    je suis de tout cœur avec les confrères inculpés. le pharmacien est le premier ayant droit de la délivrance des médicaments qu'ils soient humains ou vétérinaires. nos équipes sont toutes diplômées, nous sommes formés ( DU vétérinaires à la fac) ..etc alors que les vétérinaires tiennent de véritables officines ouvertes, font "larguer " leurs stocks par du personnel non diplômé, collaborent au déversement de tonnes d'antibiotiques dans l'alimentation animale...etc et ne sont jamais inspectés !! c'est un scandale ! on comprends pourquoi la profession abandonne ( l'ordre pourrait nous aider au lieu de nous enfoncer ) par crainte. et c'est la même chose avec les PDA les grosses chaines de pharma, les entretiens thérapeutiques jamais rémunérés alors que les infirmiers le sont rapidement ... etc etc
  • 20/03/2015 à 15:08
    642
    alerter
    rappel : pas d'ordonnance / pas de médicaments listés !!!ou alors c'est l'anarchie , soyons déjà propres et intègres , si les confrères ont vendu des médicaments vétérinaires sans ordonnance (humain comme animal , il y a des textes ) , nul n'est au dessus des lois .SI les vétérinaires font délivrer des médicaments par des personnes non qualifiées , ils sont hors la loi aussi , mais pour l'instant à proximité les vétérinaires supervisent la délivrance , les seuls hors la loi dans le secteur sont les pharmaciens se faisant faire des ordonnances par des vétos étrangers aux secteurs moyennant des dessous de table pour orienter les éleveurs vers telle ou telle pharmacie partenaire .Certains éleveurs voulant que je sois leur fournisseur , l'ont signalé au véto prescripteur , ce (ou ces ) dernier(s) m'appellent réclamant leur dû .ce que je refuse ,et les éleveurs vont à la pharmacie où l'ordonnance a été déposée et séquestrée !!! DONC PIRE QUE CERTAINS témoignages cités plus haut dans la page du forum .Pour avoir des vétérinaires dans la famille , ils trouvent aussi cette pratique scandaleuse , et souhaitent que les brebis galeuses des deux corps de métier soient sanctionnées . C'EST PAR SES DERIVES , par des affairistes , que notre profession perd du crédit , et que nous donnons le bâton , par ses pratiques , à nos détracteurs pour nous battre . DURA LEX SED LEX .
  • 20/03/2015 à 21:34
    persistant
    alerter
    Les pilules contraceptives sont passées sur ordonnance il y a quelques mois déjà pur les chats. Donc plus ou très peu de ventes en pharma. Bizarrement les véto viennent de se voir octroyer le droit de vendre la pilule sans avoir jamais vu l'animal. Est ce bien raisonnable?
  • 20/03/2015 à 22:04
    642
    alerter
    cela fait partie des textes pondus voilà plus de 8 ans maintenant et personne ne s'est ému , certains pharmaciens ont même déclaré dans moniteur et compagnie que le gros ZANIMAUX c'était pas leur problème , du gros au petit , il n'y avait qu'un pas .La brèche sur la définition du médicament (seul un pharmacien est agréé pour le délivrer ) tombait totalement , et ainsi il était possible de devoir changer cette définition au profit de non pharmacien , ce qui n'excuse pas les dérivent des pharmaciens affairistes , et tous les pharmaciens auraient dû interdire l'application des textes nous empêchant de faire notre métier , aujourd'hui il faut accepter , et nous méritons ce que nous avons ...toute comme pour les élections de toutes instances ou de tous élus . il faut assumer !
  • 20/03/2015 à 22:09
    gloups
    alerter
    il me semble que le texte précise que le vétérinaire au cabinet peut prescrire sans voir l'animal mais doit fournir une ordonnance pour la bonne utilisation du dit médicament , l'animal étant client au cabinet , sinon il doit le voir .tout est prévu .
  • 21/03/2015 à 09:46
    Kannah
    alerter
    Vous m'exaspérez. Vous êtes prêt à tout pour récupérer une poignée d'euros...

    Globalement, combien de pharmacien ont de réels connaissances de la pharmacie vétérinaire ? Pour en avoir parler avec de VRAIS vétérinaire (entendre : non affairistes), on a aucune connaissance à la sortie de la fac', c'est une pratique totalement différence. Et arrêter de jouer sur le fait que "seul le pharmacien peut délivrer du médicament" car la pharmacie véto représente rien. Pathétique, vous préférer vendre n'importe quoi que de reconnaître votre non-connaissance.

    @Persistance : un véto qui prescrit de la pilule qui coupe les chaleurs, c'est bizarre vu les conséquences que ça entraînent ...
  • 21/03/2015 à 11:23
    642
    alerter
    kannah , je ne comprends pas votre propos , je suis pour la sanction des pharmaciens tricheurs , je suis diplômés de pharmacie vétérinaire depuis plus de 14 ans .je respecte les textes et tout le contraire d'un affairiste .
  • 21/03/2015 à 14:41
    cqfd
    alerter
    le médicament vétérinaire représente 30 % de mon volume de stock et de travail total , par les ordonnances d'élevage faîte par mon voisin vétérinaire qui a d'autres choses à faire que de vendre des médicaments , d'après lui , donc très satisfait de cet arrangement , ce qui ne l'empêche pas de vendre deux fois dans sa clinique vétérinaire ce que je délivre à l'officine . les éleveurs sont contents .Nous travaillons comme en humaine avec le professionnel , et en sachant à l'occasion ne pas délivrer et orienter vers le vétérinaire prescripteur .
  • 21/03/2015 à 14:59
    246
    alerter
    quant aux quelques euros , cela a représenté jusqu'à 500 000 euros de CA dans les années 2005 dans mon officine ...
  • 23/03/2015 à 19:42
    Kannah
    alerter
    Désolé 642, mes propos ne vous concernaient pas. A priori, vous avez les connaissances requises dont je fais mention dans mon précédent post. Je répondais surtout à persistant
  • 23/03/2015 à 20:11
    642
    alerter
    merci . l'essentiel est de maintenir le cap , et d'avoir confiance comme vous dans une mission et une image de votre métier , ce qui permettra d'exister et de ne pas être amalgamé avec des affairistes jouant aux apprentis sorciers . La différence , même si ce n'est pas visible de suite , mais je pense que vous devez avoir déjà vos propres clients , même si vous êtes assistant , se verra par la suite , et la récompense c'est des clients qui font des kilomètres pour votre conseil , et même si ce conseil ne se concrétise pas par une vente .bon courage .
  • 24/03/2015 à 15:13
    Guillaume
    alerter
    J'aimerais poser une question au coeur de ce débat
    Je suis propriétaire de chevaux et cette année, comme tous les ans, je commande les vermifuges
    Je suis un professionnel du cheval, ainsi que ma compagne.
    Nous avons suivi des formations dans le domaine (ma compagne est monitrice d'équitation et moi-même cocher professionnel)
    Lors de ces formations, nous avons appris à utiliser les vermifuges ainsi qu'à choisir le plus adapté en fonction de la période de l'année à laquelle nous l'administrons.
    Or, contrairement aux années précédentes, le pharmacien qui nous fournissait le vermifuge exige une ordonnance.
    Je précise que c'est une pharmacie en ligne.
    Loin de moi l'idée d'enfreindre la loi, mais je trouve la legislation injuste.
    En effet, pour vermifuger mes chevaux, je vais devoir aller trouver mon vétérinaire et lui demander une ordonnance pour acheter des produits ailleurs que "chez lui"
    vous pensez sincèrement qu'il va me la délivrer ?
    Enfin, à tous les vétérinaires qui revendent des médicaments, si vous êtes deux fois plus cher qu'en pharmacie, ne vous étonnez pas que les clients ne prennent pas les médicaments chez vous
    (et surtout ne me parlez pas de couts et d'avoir besoin de vivre... 100% de marge sur un vermifuge c'est honteux)
  • 24/03/2015 à 16:38
    246
    alerter
    si on prend un exemple fenbendazole 12.56 euro par le grossiste tva 20 % , pour qu'un commerce soit rentable 22% soit votre panacur à 17.85 ttc . l'ivermectine 9.87 prix de vente de votre furexel 14 euro , pyrantel 14.42 prix de vente de votre strongid 20.50 .si il y a un accord avec chaque labo pour en vendre plus de 500 à 1000 de chaque par an , il est possible d'avoir une remise reversée un an après sur la vente des produits (mais les produits sont payés à 30 jours) , système vicieux obligeant à vendre plus et encore plus pour atteindre les objectifs donc pas une vente raisonnée . il est possible de sacrifier cette remise supplémentaire , et de vous vendre le produit au prix coûtant plus la tva , mais la vente en dessous de ce prix est illégale , tant mieux si cela vous arrive tant pis si le vendeur se retrouve en tôle . Même si l'on croit tout savoir , plus on avance en connaissance et plus on s'aperçoit de l'étendue des lacunes (vous devez être un bon chimiste , bon pharmacologue pour connaître les produits ) .Et surtout en termes de vermifuges , les protocoles sont souvent à remettre en question .les molécules citées plus haut sont des molécules dangereuses pour l'organisme pour l'animal et pour les humains , de part le mode d'action de ses molécules sur la destruction ou neutralisation des parasites , il existe toujours un risque de mauvaise utilisation du produit ou d'utilisation détournée .C 'est une sécurité étant donné la dangerosité des produits .la vente sur internet des médicaments est une porte ouverte à tous les abus , et devrait être interdite , porte ouverte aussi pour la grande distribution , demain vous aurez vos vermifuges en libre service , vous les aurez dans des complexes alimentaires mais pas avec le choix que propose le professionnel , et sans possibilité d'avoir conseil en fonction des parasites , vous aurez la notice et le distributeur ne sera pas responsable si il y a un problème .Il y a des lois , il faut les respecter (pour garantir la santé de l'homme et de l'animal , et la protection de l'environnement ) , les vermifuges produits cités ont toujours été sur ordonnance appartenant en liste deux , et l'ordonnance conservée pendant au moins 5 ans .Votre fournisseur est hors la loi .
  • 24/03/2015 à 20:32
    Francoise
    alerter
    Je suis préparatrice en pharmacie et je suis outrée de voir le pharmacien délivrer sans ordonnance des médicaments veto qui en nécessite une! Enfin il fait la même chose avec les médicaments humains! tout le monde sait que pharmacien= tiroir caisse avant tout! on vend meme des croquettes de veto alors ou allons nous?Chacun son boulot est çe que le véto vend du doliprane ? Non alors?
  • 25/03/2015 à 18:50
    Kannah
    alerter
    Le vétérinaire vend de l'acétaminophène pour certains animaux alors bon ... ;)
  • 25/03/2015 à 23:36
    Alaure
    alerter
    C'est bien une réflexion de préparateur mal embouché: pharmacien égal tiroir caisse? Pharmacien égal entrepreneur qui prend des risques souvent à concurrence de son patrimoine, qui gère au mieux et avec humanité au cas par cas et surtout ... qui vous embauche, Madame... Sans pharmacien, pas de préparateur.... Alors un peu de respect pour vos pairs, vos collègues et vos patrons et arrêtez de mordre la main qui vous nourrit. Lancez vous en tant qu'entrepreneur et après, venez nous donner des leçons, si vous avez survécu a l'experience...
  • 26/03/2015 à 10:24
    Stephanie
    alerter
    C'est bien un état d'esprit de tiroir caisse qui paye une misère ses employés . Nous on est peut être rien sans vous,mais vous sans nous vous êtes encore moins que rien! Qui ferait les commandes qui ferait les preps qui ferait la paperasserie qui irait livré, je vous le demande!! Tout ce qui compte pour vous c'est le fric aucun respect pour nous! Donc laissons aux véto leur boulot! Je complètement d'accord avec Françoise
  • 26/03/2015 à 20:16
    gloups
    alerter
    en tant que pharmacien employeur , diplôme de pharmacie vétérinaire depuis plus de 20 ans , et bien d'autres diplômes... je suis d'accord avec françoise sur le fond ,(donc avec Stéphanie même si sa réaction est violente ), le pharmacien est un tricheur s'il a vendu sans ordonnance les médicaments vétérinaires listés , c'est du compérage si il fait faire des ordonnances par des vétos moyennant des dessous de table de 250 euro , orientant les éleveurs plus vers sa pharmacie , c'est interdit .cela n'est pas très glorieux pour le corps des pharmaciens et pour une histoire d'argent très souvent (le fait de faire du véto permet de ramener aussi les ordonnances humaines des éleveurs , ne nous prenez pas pour des naïfs !) , il met en péril son exercice et celui de ses employés dont il est responsable ; justement est ce bien responsable ?
    la réponse est non : tricheur = sanction sans appel .que ce soit véto ou pharmacien (véto faisant de la rétention d'ordonnance ne laissant pas à l'éleveur la liberté donnée par les textes du choix de son fournisseur , ou faisant du chantage pour la charte de bonne pratique les points d'eau n'étant pas conforme mais je ferme les yeux si tu viens chez moi ...etc... ) Agir ,comme il est supposé , comme le pharmacien en garde à vue , rend son acte encore plus médiocre et imbécile que le vétérinaire ne voulant pas donner d'ordonnance sous conditions de venir chez lui prendre les médicaments , . A l'ordre , au syndicat aux instances de remettre en question ses exercices border line , de valider les textes obligeant de conserver copie d'ordonnance pour prouver (sous commission rogatoire )son bon exercice .A la justice de trancher , sans appel pour moi , comme il a déjà été expliqué par 642 , et autres confrères et intervenants c'est la loi c'est tout , pas d'état d'âme à avoir , fallait y réfléchir avant d'être hors la loi .
  • 28/03/2015 à 17:06
    642
    alerter
    à Stéphanie ,je fais les commandes (réception , validation etc...) , je fais les preps (et je les invente ), je m'occupe de la "paperasserie"(et il y en a plus que vous ne pensez ), je livre à la fermeture , je sers au comptoir en vétérinaire , je fais des consultations /conseils en homéopathie humaine et vétérinaire , je sers en orthopédie (sur mesure et standard ) , je fais des semelles sur mesure , je fais les gardes , je fais mes vitrines (pas de simple panneau - de l'idée jusqu'à la conception ) , mes rayons et mes gondoles et les prix sont définies en équipe (donc je les fais aussi les mises en place ), j'informe et donne des cours ,des informations à mon équipe , l'abonnement à un journal professionnel de leur choix, et via internet , je leur communique les dernières infos je fais le ménage tous les soirs dans ma boutique (j'ai commencé comme ASH à l'hôpital et au cuisine ) , et je suis pharmacien titulaire , donc rien d'extraordinaire . C'est moi qui est créé les postes de travail de mes collaboratrices , avec le cahier des charges pour chaque poste .le respect est réciproque .
  • 28/03/2015 à 21:28
    Stephanie
    alerter
    Un pharmacien parfait ça existe ?MDR!!
  • 29/03/2015 à 00:08
    642
    alerter
    ne vous en déplaise ! la perfection n'est pas de ce monde mais notre but est d'aller dans ce but sans jamais l'atteindre , de plus je ne donne pas à faire à quelqu'un quelque chose que je ne sache faire et que je n'ai déjà fait . j'ai formé de nombreuses préparatrices , et dans tous les postes qu'elles ont eu , les responsabilités leur ont été incombés rapidement passant avant des personnes avec plus d'ancienneté, ce qui fait la valeur des personnes que j'ai formé c'est leur bon esprit , leur volonté de bien faire , et l'énergie à apprendre et partager .j'ai partagé et montré l'étendue de la profession que j'exerçais si je veux me consacrer pleinement à mes fonctions .Notre force à mon équipe et à moi même c'est notre polyvalence , notre entraide , et nous allons dans le même sens . c'est l'esprit d'équipe et de partage , nous sommes dans le même bateau et personne à la traîne , deux primes par an pour motiver correspondant à un 13 éme mois , alors vous pouvez rire . Si vous n'avez plus foi en votre profession et bien c'est triste pour vous , dans mon équipe nous avons tous la même motivation , un challenge de chaque instant , offrir le meilleur service pour nos patients .et le sujet ici , c'est des brebis galeuses qui mettent en péril la profession , ne vous trompez pas de cible .
  • 29/03/2015 à 07:57
    246
    alerter
    à Stéphanie , replongez vous dans les définitions qui régissent l'exercice de la pharmacie et l'exercice de l'art vétérinaire avant de lancer des affirmations .cela fait parti des connaissances acquises pendant la formation et des connaissances à acquérir pendant l'exercice professionnel de préparateur ; nul n'est censé ignorer la loi , le respect des textes est fondamental (côté véto et potard ) ., et le respect des personnes et des fonctions aussi (code de déontologie , et code de la santé ).
  • 08/04/2015 à 08:08
    rab 74
    alerter
    stephanie, pour paraphraser un homme politique bien connu "sa pharmacie on l'aime ou on la quitte". vous semblez avoir des idées bien arrêtées, une grosse capacité de travail (prep, commandes, paperasse)....allez au bout et trouvez vous le pharmacien de vos rêves au lieu de vous aigrir et de passer à côté du sujet (la pharmacie vétérinaire). des 246 et des 642, il y en a pas mal, heureusement. après, vous embaucher, vu votre état d'esprit....ça peut être risqué pour toute l'équipe
  • 12/04/2015 à 12:22
    Docteur Muller
    alerter
    homme politique bien détesté. pas besoin de le citer
  • 15/04/2015 à 01:25
    bip bip 67
    alerter
    et moi je suis aussi outree mais de voir un tel denigrement de la profession de pharmacien par une preparatrice je cite francoise
    si tu ne te sent pas capable de vendre un contraceptif ou vermifuge pour un animal et pourtant ils sont liste en sachant que le veterinaire va demander plus chere la bte voir une consultation en plus je pense qu'il faut changer de metier!!!!!!!
    et le veto ne risque pas de vendre du doliprane toxique chez le chien et chat
    question :est ce pharmacien tiroir caisse comme tu le nomme qui te verse un salaire tout les mois??????
    je tiens a preciser que je suis preparatrice
  • 23/11/2015 à 14:29
    JJB
    alerter
    Bjr
    On est en Europe quelle est la réglementation dans les autres pays d'europe sur la distribution des vermifuges ,

    Pourquoi peut on commander nos vermifuges ,identiques que ceux distribués par nos vétérinaires sur internet en Grande Bretagne,avec facture ?Site ayant pignon sur rue depuis de nombreuses années .

    Merci de m'éclairer
  • 23/11/2015 à 14:33
    jjbormandie
    alerter
    Bjr
    On est en europe ,quelle est la réglementation sur la distribution des vermifuges dans les autres pays européens ?

    D'autre part ,sur des sites internet ,ayant une existence depuis de nombreuses années ,en grande bretagne ,on peut passer commande ,etre livré ,avec une facture fournie,de vermifuges identiques à ceux achetes en France ,a un tarif comparable a celui des pharmacies .Aucune demande d'ordonnance !!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...