13/03/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Non signataire de l’avenant conventionnel introduisant la nouvelle rémunération mixte, l’Union des syndicats de pharmaciens de France (USPO) revient à la charge pour contester cette réforme. Dans une vidéo qui dure 10 minutes, Gilles Bonnefond, président du syndicat démonte les mécanismes de cette rémunération et présente ses propositions.

Pour le syndicaliste, « sans contrat qui fixe notre enveloppe budgétaire au travers des PLFSS, rien ne sert de négocier avec l’Assurance maladie ». « Je ne crois pas que l’on puisse obtenir de son directeur, Nicolas Revel une augmentation de nos honoraires qui pourrait déséquilibrer l’objectif national des dépenses de l’assurance maladie (ONDAM) », a-t-il répondu au Moniteur.







Les dernières réactions

  • 13/03/2015 à 12:16
    14
    alerter
    On a vu recemment avec le passage du plfss a l'Assemblée,que l'accord signé 8 jours avant par la FSPF avec la CNAM(et non pas avec Touraine) etait le cadet des soucis de nos députés. La signature de la Secu n'a que la valeur tres relative que l'on veut bien lui accorder.....
  • 13/03/2015 à 23:12
    Dark84
    alerter
    Oui
    Comment gérer nos entreprises sans avoir un peu de vision?
    Cette idée de contrat est bien une possibilité de stabilité pour nous
  • 14/03/2015 à 11:44
    Marco75
    alerter
    Il est tout à fait indispensable d'avoir une réforme stable et de longue durée et d'éviter de signer un accord pour se retrouver 6 mois après avec un nouveau coup de rabot comme en 2014 et 2015.
  • 14/03/2015 à 12:15
    Mirza 84
    alerter
    Enfin un peu de vision à long terme , la fédé n'a qu'un objectif saborder la profession ex honoraire et maintenant entretien sur l'asthme qui va nous coûter du pognon moin de 20 euros de l'heure .
    Alors merci à l'uspo qui n'a pas de remède miracle pour la profession mais qui essaye de mettre en place des dispositifs pour que nous ne mourrions pas tous sur naturel des économies .
    Et je veux dire à tous ceux qui vont manifester dimanche avec les pauvres médecins , quand ils auront obtenu les 2 euros pour leur consultation parce qu'il m'auront , l'état le prendra dans nos poches déjà peu remplies ,alors réfléchissez bien au moment de mettre vos chaussures ce dimanche
    Un pharmacien des champs en colère .

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...