03/03/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Que le gouvernement soit de gauche ou de droite, la question de la liberté d’installation des médecins revient très fréquemment sur le tapis. Le 19 février, un groupe parlementaire mené par un député centriste, Philippe Folliot, a déposé une proposition de loi visant à réguler l’installation des médecins.

Pour les élus, le « Pacte santé-territoire » engagé par Marisol Touraine n’a pas porté ses fruits. Au contraire, « les déserts médicaux sont de plus en plus nombreux en milieu rural alors que les médecins généralistes sont pléthores au sein des zones urbaines. Il faut passer de l’incitation à l’obligation », écrivent les parlementaires dans l’exposé des motifs.

Pour y remédier, les élus proposent de rapprocher le système d’installation des médecins de celui des pharmaciens, « plus efficace » pour permettre un égal accès aux soins de la population : numerus clausus à l’installation (donc fin de la liberté d’installation), stages obligatoires sur le terrain ou encore incitations financières à l’installation dans les zones rurales.

Pas sûr que ces préconisations arrangent les affaires de Marisol Touraine qui doit faire face à un mécontentement grandissant du corps médical.






Les dernières réactions

  • 03/03/2015 à 18:26
    Kannah
    alerter
    C'est vrai que ça marche vachement bien pour la pharmacie .... Y'a aucun désert médical en pharmacie -_-
  • 03/03/2015 à 18:42
    Joli
    alerter
    Excellent modèle les quotas!!! Une bonne plaque à Nice vaudra un paquet de rond et pour les médecins sans dents il restera la Corrèze. Une répartition au pouvoir d'achat qu'on connaît bien en pharmacie. Bientôt ils vont créer le salariat des médecins généralistes.... et pourquoi pas chez leclerc.
  • 03/03/2015 à 18:58
    14
    alerter
    le desert pharmaceutique commence,numerus ou pas, dés le desert medical créé par le depart du dernier prescripteur. Quand au medecin de Correze,avec son excellente clientele de vieux,il ne restera pas longtemps sans dents...et il pourra alors faire comme les pharmaciens: financer son changement d'endroit 5-6 ans plus tard.
  • 03/03/2015 à 19:56
    DD
    alerter
    Enfin, le mouton est reconnu pour son travail.
  • 03/03/2015 à 20:01
    gloups
    alerter
    un bon médecin où qu'il soit se fait une bonne patientéle , et la répartition rurale pharmaceutique est à peu prés , à ce jour , bien conçue .c'est la répartition en ville et périphérie de grande agglomération avec surtout l'ineptie des pharmacies de supermarché en périphérie , là où il n'y a pas de population résidente à proximité (comme modeveille caen , dans les AUCHAN en périphérie de Lille etc... ) ce n'est pas un service de proximité dans beaucoup de cas , mais une implantation opportuniste au détriment d'un maillage et des confrères . le départ de médecin provoque le début de la désertification , mettant en danger l'équilibre commerciale , économique et de la pharmacie , et ceci depuis des années , ça existe . l'avantage du rurale entre autre c'est les charges minimes (location , coût de la vie etc...) mais en terme de travail c'est énorme pour un médecin , j'ai le cas dans un village en haut rhin , de la création d'un cabinet par un médecin courageux (devenu aussi médecin des pompiers , etc... ) , il a fait venir d'autres professionnels et satisfaction de tous .Parti il a trouvé quelqu'un pour le remplacer avec les arguments et longtemps en avance en prenant des stagiaires , etc...avec la volonté des communes aussi et surtout des engagements tenus par tous et pour tous .Nous travaillons pour une population .
  • 04/03/2015 à 14:03
    Beru
    alerter
    Y en a marre de ces petites pharmacies où il y a jamais rien et où il faut toujours revenir.
    Dans les grandes pharmacies d'hypermarché il y a toujours tout et c'est moins cher.
  • 04/03/2015 à 15:04
    Kannah
    alerter
    Pour gloups : le problème aussi des médecins de campagne, c'est qu'ils ont surcharge de travail (dû aussi à la désertification) et que la patientèle (comme partout d'ailleurs) et de plus en plus aigri / demandeuse / insupportable, ce qui donne plus envie à l'installation. Internet n'aidant d'ailleurs pas à l'amélioration de cette attitude (car ils pensent tout savoir du coup). Du coup, les médecins travaillent de plus en plus pour eux et cela se ressent.

    Pour Beru : c'est bien gentil de dire ça, mais avez vous vu les conditions auxquelles on travaille maintenant ? Connaissez vous le nombre TOTAL de référence qu'il existe entre allopathie/homéopathie/parapharmacie ? Prenez connaissances de ces deux facteurs et allez critiquer une pharmacie qui peut pas TOUT stocker.
    De plus, pour les médicaments chers, et sachant que ces produits on les AVANCE pour vous, vous trouvez raisonnable de stocker à produit à 200 euros+ qui sera peut être jamais vendu et donc qui sera forcément de la perte ?
    Il faut réfléchir avant de dire de tels absurdité.
  • 04/03/2015 à 16:16
    Connecte
    alerter
    Beru à raison. Ras le bol des pharmacies avec rien dedans. Regardez les libraires, ils se sont fait bouffer par la fnac qui elle même se fait bouffer par amazon. Le service client avant tout. Pareil pour les chaussures et bientôt la pharma. C'est la loi du plus fort et du marché.
  • 04/03/2015 à 16:57
    jl
    alerter
    pour Beru, y en a marre de ces petits clients prétentieux jamais contents , qui critiquent les petites pharmacies où l on assure une ouverture 6 jours sur 7 , avec garde de jour et de de nuit ,tous les mois pour soigner et conseiller les patients .
    Certes il arrive qu'un produit manque, mais souvent on a le générique si urgence, sauf que Monsieur ne veut certainement pas d'une copie, bien sûr...Heureux de ne pas vous compter dans ma patientèle...
  • 04/03/2015 à 17:03
    cf
    alerter
    pour beru et connecte : si vous voulez le dernier produit
    de pub télé aux meilleurs prix, c'est sûr qu'il faut aller le chercher en self service en pharmacie de supermarché..Pour un conseil éclairé sur votre pathologie, c'est moins sûr... Mais arrêtons là, comme on dit : je ne parle plus aux c.... , ça les instruit...
  • 04/03/2015 à 17:56
    Kannah
    alerter
    Comparer la pharmacie à Amazon : c'est beau <3
  • 05/03/2015 à 09:23
    garfield83
    alerter
    beru et connecte sont les clients lambda qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. essayer de les faire réfléchir est une perte de temps!
    et puis c'est pas le sujet de la répartition des médecins en campagne.
    la liberté d'installation pour eux conduit à la désertification médicale des campagnes, les faits l'ont prouvé. De la même façon que c'est le droit de substitution accordé aux Pharmaciens qui a permis le décollage des génériques malgré les protestations véhémentes à l'époque des médecins, de la même façon c'est un maillage territorial obligatoire du corps médical qui permettra de résoudre ce problème. malheureusement les médecins ne veulent rien se laisser imposer, oubliant que c'est grâce à leur intelligence certes qu'ils sont médecin, mais aussi grâce à l'ETAT qu'ils ont put acquérir les connaissances qui leur permettent d'exercer leur Art et que de ce fait ils doivent en échange soigner les populations sur tout le territoire national et de ce fait accepter les contraintes comme nous Pharmaciens les avons accepter.
    mais peut-être se sentent-ils supérieurs aux autres citoyens!
  • 06/03/2015 à 10:44
    SHELOV
    alerter
    je ne vois pas pourquoi ce qui s appliques depuis plus de trente ans chez les pharmaciens ne peut pas s appliquer chez les médecins. si vous voulez un maillage complet du territoire français, il faut réglementer c est a dire un médecin pour tant d habitants. de plus il faut s occuper d urgence du renouvellement des médecins. le numérosus clausus ne permet plus de maintenir un taux suffisant de médecin , on va direct à une catastrophe..
  • 06/03/2015 à 23:16
    mma13
    alerter
    on devrait instauré 10 ans d etudes universitaires
    pour etre député...
  • 07/03/2015 à 16:33
    Kannah
    alerter
    Ben le problème avec le numérus clausus, c'est qu'il y a beaucoup plus de jeunes médecins qui prennent une autre spécialité que la médecine générale ...
  • 09/03/2015 à 18:10
    cf
    alerter
    POUR INFO beru est pharmacien !!!.. Ses propos illustrent sa nocivité ,démontrée d'ailleurs dans ses réactions à d'autres articles ,où il étale sa supériorité de pharmacien nanti et discounter..
    Connecte doit être de la même race.....
    Il faut de tout pour faire un monde, cette minorité fait apprécier les autres...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...