02/03/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Alors qu’une manifestation va réunir les principaux syndicats de médecins, les chefs de clinique et les internes des hôpitaux contre le projet de loi de santé du gouvernement le 15 mars prochain à Paris (voir notre actualité « Manifestation du 15 mars : médecins libéraux et internes s’unissent contre le projet de loi de santé » ), le quotidien économique Les Echos explique dans son édition du lundi 2 mars que le gouvernement est tenté de reculer sur le tiers payant généralisé, « une affaire de réalisme » selon les syndicats de médecins. « Le gouvernement devrait lâcher du lest pour désamorcer la colère des professionnels de santé, une semaine avant le premier tour des élections départementales », écrit Solveig Godeluck dans son article.

Interrogé par la journaliste, Claude Leicher, président du syndicat MG France, rétorque que le parallèle avec le tiers payant généralisé en pharmacie n’est pas valable : « Les pharmaciens vérifient rigoureusement les droits de chacun avant d’ouvrir le tiers payant et ils peuvent se payer un assistant (sic !) pour vérifier après coup qu’ils ont été remboursés, ce qui n’est pas notre cas. »

Alors, prête à reculer Marisol Touraine ? Pas si sûr. Un tweet déposé sur son compte Twitter officiel ne laisse pas planer le doute même si la ministre se montre rassurante : « Tiers payant : ni recul ni renoncement, une avancée importante pour les Français qui doit être simple et garantie pour les médecins ».






Laurent Lefort

Les dernières réactions

  • 02/03/2015 à 22:02
    totodu09
    alerter
    Je me demande quel est le ratio Médecin/Pharmacien à l'assemblée nationale. Cherchez l'erreur...
  • 03/03/2015 à 09:36
    Jord
    alerter
    Des propos pas faux de mr leicher. Un pharmacien titulaire n'est plus tout à fait un professionnel de santé mais un véritable chef d'entreprise qui délégue son travail. Gestion du personnel, négociation labo, compta. Le parallèle avec les médecins est délicat. On ne sous traite pas la médecine.
  • 03/03/2015 à 14:05
    Yam
    alerter
    Tout le monde sait que même smicard un pharmacien peut se payer un assistant et vivre grassement.Dans le monde officinal :yaka ,c'est tout rose et facile,les pharmaciens ont la belle vie y compris ceux qui se suicident parce qu'ils ne peuvent plus faire face à leurs échéances! Mais tout cela motus,les pharmacies disparaissent dans le silence et l'indifférence.
  • 03/03/2015 à 14:55
    Kannah
    alerter
    Je ne suis pas d'accord avec Yam. Même si la vie est loin d'être rose pour les pharmacien, le titulaire a quand même du monde pour son entreprise. Dans ma pharmacie, on est 4 , et les rejets SECU et mutuelles prennent 30 minutes par jour. Car toute l'équipe est formée à le faire. Un médecin ne pourra jamais faire ce type d'organisation ....
  • 03/03/2015 à 16:16
    jl
    alerter
    Si un médecin n'est pas remboursé , il ne perd que sa consultation..Le pharmacien doit effectuer un tiers payant avec des règles si complexes (100, AT, grossesse , médicaments particuliers et..) qu'il ne pourrait pas traiter un dossier sans une informatique à jour qui précise les règles de délivrance.S'il n'est pas remboursé, il perd la totalité du montant de l'ordonnance , qui peut chiffrer plusieurs centaines d'euros, avec des marges parfois frisant le ridicule ( moins de 8 %).On ne peut donc pas comparer avec l'acte d'un médecin qui est ridiculement facile dans l'application du 1/3 payant, et qui a un risque très faible de refus de remboursement ou une perte réduite.Les médecins n'ont aucun argument valable pour refuser le tiers payant si ce n'est par facilité et fainéantise au détriment du malade qui ne peut pas payer..
  • 03/03/2015 à 18:37
    14
    alerter
    non JL,il ne faut surtout pas que les medecins acceptent le tiers payant. Deja que le nombre de consultations par famille et par an est passé de 4 en 95 a 8 en 03,avec la Carte "je paye pas",on va arriver a 12 fois par an.D'où plus de prescriptions, d'où" salauds de pharmaciens,vous vous en mettez plein les poches,hein!".Et boum!!! sur qui? sur nous,comme d'hab' NON au 1/3 payant medecin!
  • 04/03/2015 à 03:47
    coco
    alerter
    Mais bien sûr qu'il faut faire le parallèle avec les pharmaciens ! Mais pas celui qu'on croit: LE TIERS PAYANT CE N'EST QUE DES EMMERDES ! Du temps perdu,du personnel mobilisé inutilement à des tâches que les caisses et les mutuelles devraient faire. Moi je préfèrerai mon assistant au comptoir qu'a régler les litiges avec les mutuelles.... La garantie de paiement cela n'existe pas, c'est juste un mensonge.... comment croire une seconde qu'une caisse ou qu'une mutuelle va payer si les droits sont fermés en cours d'année (alors que la carte en main est toujours valable pour l'année) ? Qui est assez stupide pour avaler ces bobards ? BREF LES MEDECINS : NE CEDEZ PAS ! Refusez le tiers payant généralisé...
  • 04/03/2015 à 17:49
    14
    alerter
    Vakks a annoncé qu"il maintenait le tiers payant medecin ET QU IL SUPPRIMAIT LES FRANCHISES (car certains cmu allaient recevoir une demande de payer les franchises qu'on ne pourra plus recuperer sur le remboursement des consult....). Voila un financement de plusieurs centaines de millions perdu pour la recherche sur les maladies neurodegeneratives,puisque cela avait été mis en place pour cela....
  • 04/03/2015 à 19:20
    cc
    alerter
    Les médecins sont moins pigeons que nous , au moins arriveront-ils ainsi à se faire financer toutes les charges induites par ce T.P. généralisé. Les pharmaciens ont pris à chaque fois en charge les caprices gouvernementaux ainsi que ceux de la SS avec la bénédiction de nos représentants sous prétexte de SERVICE PUBLIC A RENDRE. D'ailleurs comme dit si bien M. LEICHER n'avons-nous pas tous un assistant pour gérer cette paperasserie??? Les suppositoires nous on connait!!!!! C'est sûr!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...