26/02/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Des chercheurs américains se sont intéressés, dans une étude publiée dans le JAMA (Journal of the American Medical Association) Internal Medicine, à la durée du traitement dans le sevrage tabagique.

525 personnes voulant arrêter de fumer ont donc été traitées par patch à la nicotine durant 8, 24 ou 52 semaines.

A 24 semaines de traitement, il ressort que les chances d’abstinence semblent plus élevées qu’à 8 semaines, avec une durée d’abstinence plus longue.

En revanche, entre 24 et 52 semaines de traitement, le taux d’abstinence est similaire. Cela peut notamment s’expliquer par une diminution de l’adhésion au traitement entre la 24e et la 52e semaine de traitement.






Anne Drouadaine

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...