12/02/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

A quelques semaines de l’examen du projet de loi santé par les parlementaires, l’Ordre national des infirmiers publie une étude menée en ligne auprès de tous les infirmiers inscrits entre le 31 janvier et le 9 février 2015.

Sur les 12 125 professionnels infirmiers salariés et libéraux qui ont répondu, 91 % ont rejeté la mesure qui autorise la vaccination par les pharmaciens. S'estimant « mieux formés que les pharmaciens à cet acte» , les infirmiers (70 %) souhaitent l’élargissement de leur droit de vacciner sans prescription médicale ainsi que l'élargissement de leur droit de prescription (90 %) sur des antiseptiques, des antalgiques, des lits médicaux.

L’instance ordinale fera des propositions de réécriture dans le cadre du groupe de travail sur l’organisation des soins primaires et l’évolution des compétences professionnelles.






Les dernières réactions

  • 12/02/2015 à 16:19
    pharmacien
    alerter
    Cette étude est absurbe.
    Bien entendu qu'ils sont mieux formés que les pharmaciens, encore heureux! On n'est pas formé du tout (pour l'instant) et même en étant formé, ils ont bien sur plus d'expérience que nous.
    Maintenant, nous voyons tous les jours au comptoir des gens qui ne se vaccinent pas (je parle de la grippe saisonnière) mais qui le feraient uniquement si ils ne sont pas obligés de passer par un infirmier, non pas par défiance des infirmiers, mais simplement pas commodité. Et dans ce sens, cette proposition est bonne.
  • 12/02/2015 à 16:20
    pharmacien
    alerter
    après, sérieux, on n'a pas demandé cela, c'est le gouvernement qui cherche à nous diviser pour mieux régner
  • 12/02/2015 à 19:43
    pharmacien
    alerter
    tout a fait d'accord avec mon confrère
    tout est dit
  • 12/02/2015 à 19:45
    cheik
    alerter
    Je suis pharmacien sènègalais.Au sènègal on peut agir dans ce sens car des soins infirmiers font partie de notre formation.Seulement il ne faut pas transformer lofficine en infirmerie.Merci
  • 12/02/2015 à 20:01
    potard
    alerter
    l'infirmier est infirmier , le médecin est médecin , le pharmacien est pharmacien , point ! chacun son métier , ile st déjà pas simple de le faire correctement quand il y a des brebis galeuses dans les rangs pour essayer de gagner encore plus , et ne pas réfléchir plus loin que le niveau du portefeuille , "des moi je sais tout , et je sais tout faire "qui vont dans le sens de destruction décidé par nos gouvernants et enquillés par nos syndicats et nos ainés de l'ordre .de plus en plus le pharmacien est montré du doigt (encore ce midi aux infos nationales : le pharmacien est un parvenu -sous entendu - commerçant -à cette fois c'est la casquette commerce- gagnant 7830 euro net , précise le journaliste , par mois ; alors que le restaurateur gagne 1800 , le pauvre commerce de vêtement 1200 , et les autres une misère (rien de dit sur le gérant d'une enseigne de grande distribution ce n'est pas un commerçant juste un mécène , il est vrai ) ....tout ceci est savamment orchestré et le profession doit être solidaire aussi avec ses partenaires de santé dont les infirmiers , il est hors de question de remplacer les infirmiers , c'est tout et toute le profession devrait soutenir ceci .
  • 12/02/2015 à 20:15
    sylvie
    alerter
    je suis d'accord, cette proposition que nous n'avons pas demandée est la pour diviser les différents groupes de professionnel de santé (medecin, infirmier, pharmacien).
  • 12/02/2015 à 22:17
    marred
    alerter
    Une fois encore, réactions primaires, se limitant à l'existant, sans prospective, sans ambition...croyant que le monde reste le même. Honte de faire partie de cette profession. Oui il faut faire évoluer la profession, notre champ d'action, remettre en cause le modèle, pour survivre, pour s'adapter...Oui il faut vacciner. Non pas n'importe comment, après formation, pour les cas utiles...Non on ne bouffe pas les autres professions mais on devient plus interactif, plus efficace....
  • 12/02/2015 à 23:15
    Dr sahnoun .ph biologiste
    alerter
    Je suis d'accord avec la réaction de tous les membres de l'ordre des infirmiers , vacciner reste toujours un acte qui relève des prérogatives de l'infirmier
    ou l'infirmière tous les deux acteurs avec les pharmaciens , médecins. Et chirurgiens dentistes de la prise en charge des malades et la santé publique
  • 12/02/2015 à 23:29
    mma13
    alerter
    chacun son job. et c est deja pas mal

    peut on vacciner par INTERNET??
    à l époque,avec un simple diplome de pharmacien
    on était biologiste......
  • 13/02/2015 à 07:07
    PPP
    alerter
    Ils sont en train de détruire le système de santé, et en sont fors marri. L'optimisme est de rigueur chez les pharmaciens 78% pensent avoir des difficultés à vendre leur pharmacie (à perte bien entendu) Alors, on leur met une carotte, et l'on divise l'unité des professions médicales. Rejoignons les Médecins, les dentistes dans la rue le 15 mars je crois.
    Syndicats secouez-vous.
  • 13/02/2015 à 08:38
    Reality
    alerter
    @PPP Entièrement d'accord,tout est fait pour diminuer notre crédibilité vis à vis de la population et ensuite mieux nous déposséder de notre gagne pain afin de tout offrir sur un plateau aux GMS et autres requins.Il faut bouger ,combien de perte du panier moyen depuis la nouvelle rémunération et combien a venir ? Surprenant que aucun article n' en parle......
  • 13/02/2015 à 08:50
    le retraité
    alerter
    j'ai vacciné beaucoup de mes clients contre la grippe, gratuitement bien sûr
    cela ne plaisait pas à certains médecins
  • 13/02/2015 à 15:08
    Dr Sahnoun.ph biologiste
    alerter
    Les prérogatives du pharmacien sont limiter à la délivrances des medts prescrits par les médecins et participer à des préparations galeniques et tous les gestes médicaux ( vaccins, prélèvements , ect) ne leurs appartiennent pas.
  • 13/02/2015 à 20:12
    potard
    alerter
    à marred , la honte c'est vous . je ne pense pas que vous soyez au top dans votre job , quels sont vos diplomes ?! si vous avez déjà fait le tour de votre profession (si vous êtes pharmacien ) alors vous êtes un génie , de quel lampe sortez vous ? pour ma part plus j'avance en âge , avec mes qualifications dans de multiples domaines , plus je m'aperçois qu'il y a encore et encore à faire dans les domaines qui sont les nôtres ; je travaille au soin des bêtes , petites et grandes , puis des conseils pour un réseau d'eau , puis dans l'agriculture biologique pour l'utilisation de molécule de traitement (c'est le métier de pharmacien -chimiste - , l'identification d'insectes , de plantes , et le travail au comptoir concernant l'orientation des patients vers tel ou tel professionnel , toutes les matières apprises pendant le cursus sont utilisées , donc pas de temps de m'amuser à faire le métier des autres .si notre métier est bien fait , c'est déjà énorme ; or je pense qu'il n'est pas bien réalisé , exercé pour être exact , par la majorité qui ne voit que marge , vente etc..; ce n'est pas le métier .LA Honte c'est que vous vous considériez comme un pharmacien .
  • 13/02/2015 à 20:37
    14
    alerter
    au retraité , du temps où il y avait pas d'infirmiére et que le médecin demandait de faire les vaccins pour le soulager , oui , mais sinon vous étiez hors la loi .j'ai vécu aussi cette période , en terme de responsabilité et si il y avait eu un pépin : choc anaphylactique etc...quelle assurance vous aurez couvert ? aucune car en dehors de vos compétences . par contre , j'ai connu un préparateur qui avait aussi son diplôme d'infirmier , et il ne pouvait pas pratiquer . dépanner pour ses proches etc...mais pas officiellement . A l'armée un adjudant chef en mission préparateur de métier dans le service santé pratiquait lors de ses missions l'art infirmier dans les dispensaires en Afrique sous la responsabilité du médecin ...
  • 13/02/2015 à 20:43
    potard
    alerter
    j'encourage les infirmiers , qui sont prescripteurs de pansements , d'avoir un stock et de les vendre , de demander aux caisses l'agrément pour vendre ce qu'ils prescrivent ; c'est dans la logique des décérébrés comme MARRED de vouloir jouer aux infirmiers , ils peuvent jouer au pharmacien marchand de pansement selon la définition marred .soyons moderne marred , vous jouez petit .et pour les médecins qui demandent depuis un certain temps d'avoir une petite officine dans le cabinet pour assurer un service de proximité , il faut les autoriser de faire le pharmacien et de facturer .etc...
  • 14/02/2015 à 09:39
    claired
    alerter
    s'il était difficile de trouver un professionnel pour se faire vacciner ,oui, il faudrait trouver une solution , or , il me semble , certes je ne vis pas dans une très grande ville , que l'on peut se faire vacciner facilement , ce traitement ne présentant pas de phénomène d'urgence . je serais plus volontiers favorable à ce que l'on mette en place des centres de vaccination peut être pas tout l'année en fonction de la population pendant la période de vaccination anti grippale .
    Le problème de la faible couverture vaccinale vient je pense du manque de confiance en la vaccination ,nombreux ne comprennent pas qu 'ils aient été malade pendant l'hiver , ne savent pas faire la différence entre gros rhume et grippe . On a aussi parlé de problèmes liés aux vaccins :apparition de certaines maladies .
    Ce n est pas parce que les pharmaciens vaccineront dans l'arrière boutique poussiéreuse entre 2 prises de mesures de bas , dans la négligence des conditions d’asepsie que la confiance de la clientèle dans les médicaments et les vaccins reviendra ,il faudrait déjà que nous puissions fournir les produits ( infanrix et autres qui sont contingenté) une petite préparatrice ......
  • 14/02/2015 à 19:17
    potard
    alerter
    exact !ma salle d'orthopédie n'est pas poussiéreuse mais je me refuse à piquer .cessons de prendre les gens pour des demeurés , pour avoir confiance dans les vaccins encore faudrait il ne pas mettre en toute conscience des poisons pour l'organisme , et il faudrait aussi savoir évaluer une pathologie au comptoir avant de vendre n'importe quoi (vendre pour vendre , mot d'ordre des titulaires affairistes ), savoir orienter vers un médecin quand il le faut ..la base de notre métier , oublier au profit de notion de rentabilité d'ebe de ca , de nouvelle missions fumantes et fumeuses etc...confer ci dessus .
  • 14/02/2015 à 20:47
    tootsie
    alerter
    Si j'avais voulu savoir vacciner j'aurais été infirmière. ..
    si j'avais voulu diagnostiquer j'aurais été médecin...
    si j'avais voulu vendre pour vendre j'aurais été commerçante. .
    Tous les jours je pratique mon métier : celui de pharmacien dans les règles de l'art et le respect de mes clients. Les vacciner ? La bonne blague...si j'avais su....
  • 15/02/2015 à 08:40
    rr
    alerter
    Bientôt on pourra vacciner et ensuite on pourra faire des injections intramusculaire quelconques... C'est vraiment super
  • 15/02/2015 à 08:42
    rr
    alerter
    En plus ça fera de réelles économies à la sécurité sociale , vu toutes les magouilles que pratique les infirmières libérales avec les frais de déplacements....
  • 18/02/2015 à 21:04
    Jeune Pharma
    alerter
    C'est difficile à faire comprendre à ces vieux pharmaciens qui pourrissent notre profession que c'est justement ce genre d'acte de professionnel de santé qui pourra nous différencier de simples épiciers face aux GMS. Réveillez-vous, pensez à l'avenir et peut être que les jeunes voudront investir ! Ce n'est pas en restant les bras ballants que les choses vont changer, aujourd'hui j'ai encore du expliquer à des confères comment fonctionne la nouvelle rémunération...Et bien oui certains n'ont aucune conscience professionnelle et se laisser porter au grès du vent, pensant que tout va leur tomber dans l'assiette... Réveillez-vous et la pharmacie en sortira vainqueur !
  • 18/02/2015 à 23:43
    potard
    alerter
    jeune pharma , tu n'as rien compris , alors tu dois être honnête et encourager les infirmiers à facturer ce qu'ils prescrivent comme pansement (si tu piques un job , faut pas venir te plaindre de ce que d'autres te feront subir ) .le vainqueur c'est celui qui exerce son art et si tu as le temps de jouer les infirmiers , c'est sans aucun doute que tu fais mal ton travail pensant que tu le fais comme un dieu , alors enléves la merde que tu as dans les yeux et réfléchis plus loin pour mettre à profit l'enseignement de tes aînés , te poser des questions sur les définitions et les fondamentaux , re lire et ré ou apprendre tes textes définissant ton job , combien de temps passes tu avec tes patients ?ressortent ils en sachant (en comprenant ) bien utiliser le médicament , pourquoi ce médicament est il donné les interactions alimentaires et autres paramètres , son lieu de stockage , les effets non alarmants et les autres lors de la prise etc.etc...dans un but d'observance , dans le suivi de cette observance , si il n 'y a pas eu observance en informer le médecin etc....se poser la question à quoi est due cette inobservance : le pharmacien qui n'a pas su expliquer autrement qu'en se cachant derrière des termes scientifiques , sans doute parce que lui même n'a pas bien saisi pourquoi il délivre le produit ...le vieux pharmacien n'a rien à craindre de jeunes ne sachant pas pratiquer l'Art de la pharmacie .
  • 19/02/2015 à 09:52
    14
    alerter
    jeune pharma , je n'attends pas que tout me tombe dans l'assiette , mais toi tu "piques" dans l'assiette des autres .tu n'as pas du faire grève car c'était pour défendre ce que toi tu veux voir détruire .je suis d'accord sur le fait que tu n'as rien compris et que ta tirade est un appel au secours car tu ne sais même pas quel est ton métier , surement pas pharmacien , c'est certain !!!une piquouse en intra cranien de substantifique moelle et de science infuse , le seul remède pour essayer de te sauver d'une bêtise monstrueuse, pratiquer par un confrére vieux et compatissant (fais gaffe on est sûr de rien avec les vieux , sont mesquins et rancuniers ) et faut bien des cobayes à la pratique des fléchettes officinales (commence déjà au pub après 3 pintes de boisson aux levures ! autre remède aussi tourner 7 fois la langue dans la bouche (la tienne ou celle d'une ou d'un autre ) avant de vomir tes inepties (sans doute après les 3 pintes et l' écouvillonnage pharyngée !!!arf arf arf ...blague de vieux potard ! .
  • 19/02/2015 à 09:59
    zig
    alerter
    rrr , les magouilles de certains malhonnêtes comme toi ...
  • 19/02/2015 à 10:08
    puce
    alerter
    ..ou comment remarquer la paille dans l'œil de son voisin alors qu'il y a une poutre dans le vôtre .il y aura toujours des brebis galeuses dans toutes les professions , c'est une minorité encore faudrait il des preuves et les organismes de sécurité sociale sont aussi là pour veiller au grain , si magouille il y a , ce sera découvert ; la preuve dernièrement avec les contrôles nationaux des locations de matériel médical ; certains l'ont senti passé sur les deux ans de contrôles ...alors balayons devant nos portes avant de lancer des accusations car certains ne sont pas très propres ...et après lavage et bétadinéisation totale ...et appartenant à des instances respectables et respectées...ou des instances de défenses de la profession .chacun sont métier , bien le faire , sans casseroles , sans reproches possibles ..ce serait déjà un objectif louable ...avant de penser à faire le travail des autres ! à bon entendeur (c'est comme les prothèses auditives , de la bêtise à l'état pure etc.....)
  • 19/02/2015 à 15:07
    23
    alerter
    Bonjour, en tant que tout jeune pharmacien je suis pour la vaccination à l'officine. Je pense que cela permettrait d'avoir une meilleure couverture vaccinale notamment chez les adultes sains qui consultent très peu leur généraliste. De plus, cela engendrerait des économies.
    Ensuite, c'est une demande régulière de la part de nos patients; "Vous pouvez pas m'la faire vous la piqûre?" , qui n'a jamais eu cette question au comptoir?
  • 19/02/2015 à 17:19
    facteur
    alerter
    ils demandent pour ne pas payer , vous n'avez pas encore l'habitude de vos patients (plus de 30 ans de pratique ) et c'est là le rôle du pharmacien de faire comprendre aux patients (mission d'éducation que nous avons toujours eu ) la nécessité de faire faire les vaccins pour un suivi par les professionnels de santé habilités et formés .Si nous suivons votre logique , je pense que les facteurs devraient pouvoir vacciner les patients car ils peuvent faire le portage du médicament , font passer le permis etc...donc ils peuvent plus facilement faire cela à domicile pour le patient qui ne pourra pas se déplacer .
  • 19/02/2015 à 20:14
    642
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 20/02/2015 à 14:43
    642
    alerter
    la vaseline est interdite ! c'est nouveau !
  • 20/02/2015 à 15:52
    246
    alerter
    pour respecter la charte du site , vaselinophobe , mais ce sera réservé aux initiés , le terme vaseline sera remplacé par :
    STAPHYSAGRIA ( concernant la réflexion de jeune pharma pour expliquer aux vieux bonzes de pharmaciens et donc la réaction de 642 sur l'utilisation de la V......e) : source revue CEDH : STAPHYSAGRIA : lubrifiant pour faire avaler les couleuvres .!!! certes , c'est d'un autre niveau ..
  • 21/02/2015 à 19:01
    boss
    alerter
    Tout a fait d'accord avec les pharmaciens d'aujourd'hui qui soutiennent la vaccination en officine ! laissons les vieux finir leur carrière et prendre leur retraite....
  • 21/02/2015 à 19:04
    rrr
    alerter
    @zig
    ne zigzag pas je suis extrêmement honnête ....toutes les infirmières fraude sinon ils ne gagneraient pas leur vie.... Visites facturées non effectuées et j'en passe ...la routine quoi
  • 21/02/2015 à 19:06
    Biceps
    alerter
    @14
    purée prend ta retraite , la loi est passé on va pouvoir injecter ....
  • 23/02/2015 à 09:37
    642
    alerter
    les vieux existeront encore que vous aurez bouffé la grenouille et vous viendrez pleurnicher dans nos blouses , à dans 20 ans (et vos retraites n'y comptez pas ).
  • 23/02/2015 à 09:43
    zig
    alerter
    à rrr , de quelques brebis égarées , ne pas faire une généralité . mes infirmières sont honnêtes et gagnent leur vie , parles plutôt des membres du conseil de l'ordre qui donnent200 euro en dessous de table à des vétos pour avoir les ordonnances pour les produits vétérinaires , donc tous les membres de l'ordre sont des escrocs , ils représentent les pharmaciens donc tous les pharmaciens sont des escrocs ....avec un raisonnement comme ça , c'est une belle image ....c'est pas cloche ton pseudo rrrrésonne !
  • 23/02/2015 à 12:37
    642
    alerter
    d'autant plus que grâce à mes infirmières , qui gèrent des patients ne se déplaçant pas sur un très grand secteur , j'ai la chance d'avoir des ordonnances ..que je n'aurai jamais eu .donc je respecte leur travail , elle respecte le lien , nous avons besoin les uns des autres , et cette symbiose est parfaire .Que les jeunes creusent leur tombe ?pour ma part je ne suis pas pressé .A bon entendeur .
  • 23/02/2015 à 16:12
    246
    alerter
    avant de dire des bêtises ou de vous ruer sur la première seringue , avez vous au moins solliciter votre assurance professionnelle ( ) ? avez vous pris en compte les conditions de pratique (oui , y'a aussi un cahier des charges de bonnes pratiques ) ,( la taxe en plus ) d'élimination des déchets = attention ce n'est pas à titre perso c'est professionnel , donc la destruction ne passe pas par le même financement ) , etc...etc.. où attendez vous bêtement sans vous être renseigné ..les vieux se sont renseignés , ils ont analysé , interrogé ....et la conclusion : pourquoi se mettre à dos une profession alors que les infirmières sont partenaires et prescripteurs/rices...autrement dit pourquoi se tirer une balle dans le pied ? pour les pharmaciens dîplômés , spécialistes alors il faut réclamer le droit de prescrire dans leur domaine (orthopédie , MAD, homéopathie , pharmacie vétérinaire petits animaux , vermifuge gros animaux , tarissement etc... plus logique , n'est il pas ?
  • 06/03/2015 à 21:07
    LABOUGNAN
    alerter
    Je suis pharmacien Burlinabè.
    Le pharmacien doit exercer son art
    Le médecin doit exercer son art
    L'infirmier doit exercer son art
    A chacun son art
    Les pharmaciens doivent être solidaire avec les infirmiers.
    Si ils le font pas cela ouvre une brèche et il faudra s'attendre un jour qu'on vote des lois prochainement pour permettre aux médecins ou aux infirmiers d'avoir une petite pharmacie

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...