28/01/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
L’enquête menée sur son site Internet par l’USPO concernant les difficultés de lecture des codes Datamatrix a récolté près de 1 500 réponses entre le 8 et le 20 janvier 2015, a précisé le syndicat lors d’une conférence de presse le mardi 27 janvier.

Selon cette enquête désormais close, 96 % des pharmaciens ont rencontré des difficultés de lecture pour au moins un code Datamatrix depuis l'entrée en vigueur de ces codes en juillet dernier. Et les trois quarts des répondants ont constaté que ces difficultés de lecture se manifestent chaque jour pour différents médicaments. Les plus cités dans cette enquête sont les médicaments homéopathiques de Boiron, les spécialités Crestor, Doliprane, Inexium, Refresh, Nasonex ou encore Celluvisc. Certaines insulines, comme Novorapid, Humalog ou Novomix sont également concernées.

Pour l’homéopathie, c’est la taille du code qui est en cause, trop petit pour être scanné. Le problème de lecture se pose également du fait d’une mauvaise qualité de contraste entre le code et le fond. Sur certains conditionnements, le fond est d’ailleurs bleu, noir ou jaune, ce qui peut rendre la lecture du code impossible.

Ainsi, Gilles Bonnefond, président de l’USPO, demande à nouveau aux laboratoires de retravailler les conditionnements afin de rendre cette lecture possible. « Les pharmaciens ont acheté du matériel pour cela, il faut qu’ils puissent s’en servir », estime-t-il. Considérant que « le dialogue avec les industriels n’est pas au rendez-vous », le représentant syndical menace d’appliquer à la lettre les précautions édictées par le groupement pharmaceutique de l’Union européenne (GPUE) selon lesquelles une lecture impossible peut signifier un médicament contrefait. « Il faudra alors que les pharmaciens retournent les produits aux laboratoires.»






Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 28/01/2015 à 11:39
    pilou
    alerter
    nos lecteurs lisent tous les codes même ceux des tubes homéo et la plupart de ceux sur fond noir. la difficulté se rencontre seulement quand le contraste n'est pas suffisant (fond bleu par ex)
  • 28/01/2015 à 12:08
    Matthieu VANDENDRIESSCHE, Pharmacien (autre)
    alerter
    Bonjour,

    Concernant l'homéopathie, il semblerait que toutes les doses ne soient pas lisibles dans toutes les officines. C'est d'ailleurs le constat le plus fréquemment établi par les participants à l'enquête USPO (330 citations pour 1 434 réponses).

    Bonne journée à vous,

    Matthieu Vandendriessche
    Le Moniteur des pharmacies
  • 28/01/2015 à 15:03
    jean paul
    alerter
    on s'en fout pas mal que les codes soient lisibles ou pas. ce qui est inadmissible , c'est qu'on ne puisse plus lire des codes barres alors qu'il restait suffisamment de place sur les tubes , doses ou boites de quelque laboratoire que ce soit. Ou alors les industriels nous offrent des douchettes data.
  • 28/01/2015 à 15:25
    briard
    alerter
    une nouvelle fois on voit le sens pratique de nos représentants syndicaux qui survolent les problémes ; il faut changer de systéme et reprendre tous les problémes à la base
  • 28/01/2015 à 20:35
    Jerome
    alerter
    La disparition de la vignette puis cette baisse de marge avec ces honoraires que ne posent que des problèmes n auraient jamais du être mis en application
    Honte a la dictature imposée par le syndicat majoritaire qui ne nous aide en rien bien au contraire...
  • 29/01/2015 à 14:10
    972
    alerter
    au risque de me répéter, comment fait on en cas de coupure d'électricité (et que l'autonomie de l'onduleur est épuisée), puisqu'il n'y aura plus aucune indication du code en chiffre et surtout du prix de la spécialité pharmaceutique sur la boite?
  • 03/02/2015 à 17:44
    Kannah
    alerter
    A la tête du client 972. !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...