20/01/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Lors d’une conférence de presse, ce mardi 20 janvier, Daniel Buchinger, président de l’enseigne Univers Pharmacie, a levé le voile sur son programme Premium lancé en début d’année.

Ce programme, dont le montant s’élève à 25 euros par an pour le client, comprend notamment la prise en charge des honoraires de dispensation dans le cas des médicaments remboursables mais non prescrits.

La stratégie dévoilée par Univers Pharmacie est conforme aux explications avancées fin décembre par Daniel Buchinger (voir l’actualité du 22 décembre 2014). « Les honoraires de dispensation sont fondamentaux pour l’économie des officines. Nous les défendons et les accompagnons car une confusion s’est introduite pour les médicaments de prescription médicale facultative achetés sans ordonnance », a t-il indiqué ce mardi 20 janvier.

Le président d’Univers Pharmacie se défend d’avoir mis en place un programme de fidélité et indique que le dispositif est conforme à la déontologie et à la réglementation. Selon lui, l'initiative ne met pas à mal le déploiement de la réforme de la rémunération officinale. « Nous l’aurions dynamité si nous avions annoncé que les honoraires étaient gratuits », estime t-il.

Son projet a fait grincer des dents au sein de l’UDGPO (Union des groupements de pharmaciens d’officine), dont l’enseigne est membre, mais Daniel Buchinger assure que les choix de chacun y sont respectés.

Il n'empêche. Lucien Bennatan, président du groupe PHR et de l’UDGPO, dénonce la « dangereuse démarche d’Univers Pharmacie » dans un communiqué diffusé ce mardi 20 janvier dans l’après-midi.

Selon lui, cette démarche « n’est qu’un prétexte de plus pour détourner de la clientèle. Cette fuite en avant démontre, s’il le fallait, que l’enseigne et le groupement Univers Pharmacie n’apportent plus rien aux officines, à part la marchandisation de la profession ».

« Faire prépayer des honoraires, vendre une carte de fidélité, solliciter des patients sans aucun but de santé publique, renier le code de la santé publique et l’obligation de s’impliquer dans la maîtrise de la consommation médicamenteuse, tous ces actes dénotent un exercice mercantile, irresponsable et dangereux »
, assène le président de PHR.






Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 20/01/2015 à 18:19
    Jean-Patrice Folco, Pharmacien titulaire
    alerter
    Nous allons être tenus en haleine dans les prochaines semaines dans le combat titanesque qui s'annonce entre "Ma pharmacie référence" et "Univers Pharmacie" pour se disputer le client. Voila 2 enseignes adeptes des techniques commerciales de la GMS qui ont tiré depuis plusieurs années la profession par le bas en faisant ouvertement du commerce, méthode traduite par le président de PHR comme "un exercice mercantile, irresponsable et dangereux". Si la méthode peut diverger le but est le même pour ces 2 enseignes piquer le client de son voisin même s'il ne rapporte rien, ce qui au demeurant est positif pour le voisin qui peut ainsi s'occuper correctement des malades qui font le chemin inverse faute de trouver chez ces 2 enseignes une prise en compte correcte de leurs pathologies. Le danger décrit par le président de PHR est là : croire que la seule solution est de faire comme eux.
  • 21/01/2015 à 06:21
    danib27
    alerter
    on n'oublie pas Lafayette dans le lot!
  • 21/01/2015 à 07:18
    stTHOMAS
    alerter
    Pourriez vous faire un article, sur la rentabilité réelle de ces chaînes, qui dynamitent la profession.
    coûts de ralliement, coûts mensuels, CA, marge, masse salariale, EBE , coûts de sortie, taux de revente.
  • 21/01/2015 à 09:36
    jl
    alerter
    La rentabilité est forte, car se fait sur le dos des remises colossales accordées par les laboratoires fabricants ( marges arrières),qui sont illégales d'ailleurs, en principe, car plafonnées par la loi, mais chut... L'Ordre et les syndicats sont toujours d'un cynisme impressionnant pour regarder crever une partie de la profession.
  • 21/01/2015 à 09:47
    toto
    alerter
    franchement on se demande ce que fait l'ordre des pharmaciens contre ce genre d'annonce ! mais il est vrai que c'est plus simple pour un pharmacien inspecteur de la santé publique de s'attaquer à un pharmacien de base et l'emmerder pour un flacon qui ne devrait pas être sur l'étagère du libre accès. ou autre broutille... c'est bien connu les plus gros crabes sont plus difficiles à manger !
  • 21/01/2015 à 10:19
    14
    alerter
    inversement,on commence a voir des petits malins qui profitent de la disparition du prix sur les boites ....pour les vendre plus cher que le prix facturé -avec honoraire- a la secu.C'est ainsi que je viens de voir lactulose et smecta remontés a 5e en vente libre a une aide menagere. On va encore avoir droit a des felicitations dans les medias.
  • 21/01/2015 à 11:35
    fouineur
    alerter
    Lafayette proposent aux gérants de leurs succursales une marge entre 17 et 22%. Ceux qui margent à 22% sont ceux qui ont réussi à faire venir des ordonnances. Les produits non remboursés, ils margent entre 5 et 10%. ceux qui sont aux alentours de 17%, au bout de 3 ans, lafayette tirent la chasse d'eau et cherche un autre pigeon. Ils ne fournissent même pas un kit gaz/corde/injection létale pour finir leur vie sereinement.
  • 21/01/2015 à 12:49
    briard
    alerter
    quand on va vendre de l ebe et pas le chiffre, lafayette qui a un ebe à 5 p 100 ne va pas vendre sa boite ; le grand gagnant c est l enseigne
  • 21/01/2015 à 14:26
    14
    alerter
    dans le journal Celtipharm du 16-01,on nous raconte l'evolution de ZE chaine suisse casseuse de prix....eh bien,ils viennent de decider de ne plus casser,les sUISSES :o)
  • 21/01/2015 à 16:17
    bon sens
    alerter
    a titre personnel Univers pharmacie nous avait contacté, poliment nous avions regardé leur offre, Il fallait d'abord changer l'agencement de l'ordre de 80000€, nous avions étudié leur catalogue, les prix n'étaient pas meilleurs que nos centrales d'achat, nous n'avons pas donné suite.
  • 21/01/2015 à 16:43
    a-T-ré
    alerter
    et faire une enquête flash sur ce sujet, c'est comment ?

    tout simplement irresponsable

    merci la fspf
    merci le moniteur, qui comme tout média ne recule jamais devant la boue ou l'argent !
  • 21/01/2015 à 18:05
    Marie
    alerter
    Devant ces dérives frauduleuses exigez UN ETIQUETAGE et UN TICKET DE CAISSE ...
  • 22/01/2015 à 08:30
    michelp08
    alerter
    Ouh là, Jean Baptiste, si pertinent d'habitude en économie, là, tu déconnes ! Comparer Univers et PHR, je en suis pas d'accord ! Si Lucien était si copain avec Buchinger, il n’aurait pas écrit l'expression "détournement de clientèle" ! Quant aux clients qui ont goûté aux pharmacies PHR qui appliquent à la lettre l'esprit du groupement, je doute fort qu'ils fassent machine arrière !
    Si être aussi bon ,voire meilleur que les autres, (c'est détourner de la clientèle...alors, oui , j'assume mon adhésion ( très chère) à PHR et j'approuve L Bennatan qui fustige ces "discounteurs de merde ! " Voilà, c'est dit
  • 29/01/2015 à 08:07
    CHD
    alerter
    je m'interroge : combien de patients achètent plus de 30 médicaments remboursables non prescrits dans une année ? Alors, payer d'avance 25 €, une arnaque ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...