08/01/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Dans un communiqué intitulé « Alcool et sécurité routière» , l'Académie nationale de pharmacie recommande l'analyse des cheveux comme outil d'évaluation de la consommation d'alcool sur le long terme, lors des contrôles médicaux précédant la restitution du permis de conduire aux personnes sanctionnées pour conduite en état d'ivresse.

Cette analyse capillaire, déjà prévue par le décret n° 2003-293 du 31 mars 2003 et l'article 221-3 du Code de la route, est d'ores et déjà reconnue par la justice. Elle est d'ailleurs pratiquée en routine dans plusieurs pays d'Europe et aux Etats-Unis.

Cet outil permettrait en outre de suivre l'évolution d'une addiction à l'alcool et de dépister une éventuelle récidive.






Anne Drouadaine

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...