07/01/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Annoncée le lundi 5 janvier, la rencontre entre Nicolas Sarkozy, président de l’Union pour un mouvement populaire (UMP) et les représentants de la profession (les trois syndicats de pharmaciens et l’Ordre national des pharmaciens) a eu lieu le mercredi 7 janvier.

Au menu des entretiens : connaître les sentiments des différents acteurs sur la situation actuelle et leurs propositions pour faire évoluer le métier.

« Nicolas Sarkozy voulait avoir notre sentiment sur les attaques contre le monopole officinal et les solutions envisagées. Il a aussi rappelé son attachement au maillage territorial », confie Philippe Gaertner, président de la FSPF qui avoue avoir apprécié cette rencontre.

« J’ai indiqué à Nicolas Sarkozy que notre profession est capable de bouger et que nous avons des atouts : la proximité, la compétence, la confiance des patients pour assurer une offre de soins de qualité », indique de son côté Gilles Bonnefond, président de l’USPO.

De son côté, l'UNPF a remis sa feuille de route à Nicolas Sarkozy. Dans son document, le syndicat présidé par Jean-Louis Fournival a plaidé pour la mise en place des honoraires à l'ordonnance, une valorisation différente du métier de pharmacien et une évolution des modalités d'exercice.

En présence de nombreux députés comme Jean-Pierre Door (député du Loiret) ou encore Arnaud Robinet (député-maire de Reims), Nicolas Sarkozy était « très à l’écoute » pour mieux connaître le métier de pharmaciens. L’opération reconquête de l'ancien chef de l'Etat ne fait que commencer.






Les dernières réactions

  • 07/01/2015 à 17:55
    Junior
    alerter
    il est bientôt temps, qu'il souhaite connaître le métier... c'est trop tard, on lui a dit "NON" et s'il insiste, il vas se prendre une seconde " veste!
  • 07/01/2015 à 18:03
    cora
    alerter
    Ecouter c'est bien mais il faut savoir prendre position et tenir ses engagements
  • 07/01/2015 à 21:27
    Sexion D'assaut
    alerter
    Mais qui a dit : " la pharmacie est une rente de situation"?
    Les syndicats sont d'une naïveté à toute épreuve! Mais, c'est bon pour leur ego de fanfaronné avec un ex président.
  • 08/01/2015 à 09:50
    briard
    alerter
    il y a l 'agité, le tout mou et la pasonaria qui veut sortir de l 'europe; une chose est sure en 2016 il y aura des promesses
  • 08/01/2015 à 17:15
    14
    alerter
    Ce n'est pas de l'admirateur de la Commission Attali-Macron-Mario Monti ,que nous sommes entrain de parler?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...