19/12/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Dans l'émission Bourdin Direct, sur RMC, ce vendredi 19 décembre, le distributeur Michel-Edouard Leclerc confirme son intention de s’investir dans la vente en ligne de médicaments.

« Lagardère a un site (Doctipharma). La marque Leclerc sera sur Internet », indique le patron de grande distribution.

Michel-Edouard Leclerc estime contradictoire la position adoptée par le gouvernement d’autoriser la vente en ligne de médicaments et de refuser leur mise à disposition dans ses centres commerciaux. « S’ils nous écoutent, ils doivent penser que c’est un peu con de nous interdire de vendre des médicaments », a assené le distributeur.

Michel-Edouard Leclerc reconnaît son échec provisoire sur ce sujet.

« Les ministres cèdent devant chaque corporation, le consommateur s’est fait avoir. Non seulement les médicaments ne sont pas remboursés ou ils le sont à taux réduits, mais ils sont achetés au prix fort en pharmacie », assure Michel-Edouard Leclerc.

Celui-ci affirme toutefois que ce combat, « on va le gagner » et rappelle qu’il va « embaucher deux cents pharmaciens » dans le cadre d’un plan de développement de ses centres de distribution.






Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 19/12/2014 à 16:09
    fredo apotheca
    alerter
    en regard des 3000 officines qui vont fermer , il est vrai que 200 pharmaciens embauchés c'est énorme !
    allez va continuer à arnaquer les gens dans tes grandes surfaces et laisse nous faire notre travail de professionnels de santé. (bac +6)
    tout le monde n'a pas eu la chance d'etre né avec une cuillère d'
  • 19/12/2014 à 17:42
    fred
    alerter
    Et eux n'ont pas deboursé le million pour pouvoir vendre du medoc. pigeon de pharmaciens a acheter des licences. Bonne fete quand meme.
  • 19/12/2014 à 23:27
    Titi
    alerter
    En temps que préparateur je serai bien content que les médicaments soient vendus chez Leclerc ça leur fera les pieds à ces c.. De pharmaciens qui s'en foutent plein les poches! Et nous on est payé que dalle!!
  • 19/12/2014 à 23:49
    athea
    alerter
    bien d'accord, les titulaires exploitent les preparateurs ,les paient une misere et esperent une reconnaissance a vie pour certains (...)
  • 20/12/2014 à 00:54
    JPN
    alerter
    je vous plains, vous attendez quoi au juste TITI et gros minet de MEL?
  • 20/12/2014 à 01:02
    FLPT
    alerter
    Moi aussi je vous plains car LECLERC n'embauchera pas de préparateurs car il utilisera ceux du rayon boucherie au besoin comme maintenant dans ses paras .D'autre part les préparateurs ne sont pas les plus mal lotis avec la convention collective car ils changent de coefficient par ancienneté(chose rare de nouveau sauf dans l'administration)et ils bénéficient de l'ancienneté automatique jusqu'à 15 ans passés dans la même officine (chose encore plus rare maintenant dans les conventions)
  • 20/12/2014 à 01:03
    gilles
    alerter
    Oui JPN titi et gros minet ne connaissent pas ka réalité des officines !
    Mes preparatrices aiment pas qu on touche à leur patron !
    Elles savent que je gagne moins qu elles ! Elles savent que je rembourse un outil de travail payé un prix normal, voir bas, et que je le bats pour leur salaires.

    Elles le savent, normal, c est elles qui editent tous es jours le compte bancaire.
    Elles savent aussi que je fais 65 heures semaines pour quedalle.

    titi et grosminet, passez pas chez moi, mes preparatrices vous laisseraient pas repartir...en tenant de tels propos !!
  • 20/12/2014 à 01:08
    JPN
    alerter
    QUID du budget publicitaire de MEL
    QUID du financement de partis politiques par MEL
    à qui cela profite t il ?
    MEDIAS et POLITIQUES alors de grâce ne vous trompez pas d'ennemis, à moins que vous ne soyez déjà à la solde de MDL, mais dans ce cas ne signez pas anonymement vos interventions un peu de cran messieurs les "exploités".
    CUBA s'ouvrant, il vous reste la république de CHINE et la COREE DU NORD, on peut peut être se cotiser pour faire un charter vol aller simple!
    bien à vous !
  • 20/12/2014 à 10:33
    jl
    alerter
    C'est le résultat de la dérive commerciale de la profession..Remplaçons le Conseil de l'Ordre et nos syndicats par un groupement de consommateurs tel 60 millions et mettons le devant ses responsabilités : supprimer la moitié des pharmacies et leurs services pour une petite économie annuelle de 4 euros/an et par personne..(chiffres qu'il a assuré) ou protéger cette profession si utile en limitant la concurrence, en demandant un prix unique du médicament comme pour le livre par exemple.. Plus de concurrence, plus de problème Leclerc, plus d internet.. mais moins de faillites..Ca dérangera seulement les pharmaciens discounters..
  • 20/12/2014 à 10:44
    did
    alerter
    MEL continue à vendre ta viande de cheval et laisse faire leur métier aux professionnels
  • 20/12/2014 à 10:48
    Double B
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 20/12/2014 à 13:46
    Murphy
    alerter
    Dommage de tenir de tels propos! Mes patrons s'investissent beaucoup dans leur pharmacie, ils ne viennent pas que pour la caisse du soir. Mes collègues préparatrices ne se plaignent pas de leur salaire, elles ne voudraient pas non plus travailler chez Leclerc! Nous on aime le conseil associe à la vente...ce service n'existera pas chez Mr Leclerc. Pensez aux stations service, elles disparaissent à cause de qui? Je vous laisse deviner...
  • 20/12/2014 à 13:56
    lolo3553
    alerter
    je suis remontée en lisant les réactions de titi et d'athea!!! si vous avez du boulot aujourd'hui c'est grâce à votre pharmacien!!!! sans lui pas de pharmacie, pas d'argent et pas de paye donc pas de préparateurs!!!! je pense que bcp n'ont pas encore compris que les premiers qui n'auront plus de travail sont les préparateurs si jamais MEL venait à nous piquer nos médocs.
  • 20/12/2014 à 19:25
    Potard XCD
    alerter
    J'ai travaillé il y a 30 ans dans une pharmacie où un préparateur faisait office d'adjoint puisque les assistants changeaient tous les 4/5 ans, il était payé en conséquence. Entre 1981 et 1987 : gauche au pouvoir, ministre de la santé communiste, 2 points de baisse brutale de marge, ont bien fait rigoler les préparateurs face aux problèmes de leurs patrons sauf à la vente de l'officine quand ils ont été débarqués car ils occupaient des emplois de confort pour des pharmaciens qui n'avaient plus ni l'envie ni l'âge de bosser 60h/sem. Ils n'ont jamais retrouvé les mêmes emplois ni les mêmes salaires, et ce sont mordu les dents les pisse vinaigre d'aujourd'hui sont bien les dignes héritiers de leurs anciens, jaloux et aigris, qui ne mesurent leur chance que lorsqu'elle est partie. L'histoire ne se répète pas, elle bégaye...
  • 20/12/2014 à 19:59
    cs
    alerter
    Si les pharmaciens crèvent, les préparateurs creverons aussi évidemment.
    La question est:Comment résister ensemble face à toutes ces menaces, nos syndicats divisés arrangent bien les énarques du ministère de la santé. J'avais discuté avec l'un d'entre eux il y a 25 ans, il trouvait notre marge sur les médocs scandaleuse et me prédisait qu'elle serait un jour autour de 18 %, je l'avais pris pour un fou, j'avais tort.
  • 21/12/2014 à 11:26
    phie68
    alerter
    Je suis préparateur et je suis derrière un comptoir de pharmacie depuis presque 40 ans .Alors à propos des salaires, oui, il y a plein de choses à revoir et pour la reconnaissance de notre diplôme aussi et strictement rien n'est fait.Ce n'est pas pour rien que la majorité des préparateurs sont des préparatrices car quand il faut faire bouillir la marmite et que le salaire principal du ménage est un salaire de préparateur je peux vous dire que les fins de mois sont dures et je sais de quoi je parle.
    La plupart de mes copains qui ont passés le BP avec moi ne sont plus en officine depuis longtemps. Ils bossent soit en hôpital , soit pour des labos ou ont tout simplement quitté l'officine.
    Je ne pense pas non plus qu'il faille être fier de la grille des salaires contrairement à ce que pense FLPT.
    Cette grille est là pour imposer un salaire MINIMUM et c'est la moindre des choses et ceci est valable aussi bien pour les préparateurs que pour les assistants qui souvent au niveau des salaires ne sont pas beaucoup mieux lotis que nous.Il est même parfois difficile de faire respecter la grille car il y a des titulaires voyous qui ne la respectent pas, aussi bien pour les primes de blouses que les coefficients et ce n'est pas rare.
    Il n'est pas normal qu'un jeune préparateur commence au smic comme l'employé de MEL qui remplit son rayon de salade le matin , ce ne sont pas les mêmes responsabilités.Il y a aussi des pharmaciens qui nous considèrent comme des idiots patentés, il y en a un qui m'a bien traité un jour de bac -2, cela montre la considération qu'il avait pour moi.
    Quand je lis des insultes sur ce blog je suis atterré, le minimum est de se respecter mutuellement car des pharmaciens titulaires ou assistants dignes de ce nom j'en ai connu dans ma longue carrière.
    Si aujourd'hui je devais suivre ma titulaire en enfer je le ferai.C'est quelqu'un de bien ainsi que les assistantes d'ailleurs.Les préparateurs ( plutôt préparatrices )sont considérés à leur juste valeur et un respect mutuel est présent dans l'officine.
    Car il ne faut pas se tromper nous sommes tous dans le même bateau et pour moi il est inimaginable de voir des médicaments partir chez MEL.
    Dans une carrière il faut savoir se vendre pour obtenir une rémunération que l'on estime juste et j'ai eu cette chance. Après il ne faut pas avoir peur de mouiller sa chemise en formations diverses et de mettre en application ses connaissances.
    Je sais très bien que j'ai eu cette chance et que ce n'est pas le cas partout.
    Nos problèmes nous devons les régler entre nous et il y a du travail mais en AUCUN CAS cet arnaqueur de Leclerc n'est une solution. Je suis d'accord avec FLPT quand il dit que ce sera le personnel du rayon boucherie qui viendra donner un coup de main en cas de coup de bourre, mais certainement pas un préparateur .
    Alors DE GRACE je m'adresse à CERTAINS pharmaciens cessez de considérer vos préparateurs pour des idiots en minimisant systématiquement leurs études et de vous prendre pour DIEU le père car vous avez réussis des études difficiles ( et je vous en félicite )
    En respectant mieux vos collaborateurs et en les payant mieux vous en tirerez le meilleur à condition aussi de se former tout au long de leur carrière et ça ce n'est pas gagné non plus.
    EN TOUT CAS LECLERC N'EST PAS LA SOLUTION.

  • 21/12/2014 à 18:43
    Anti singe
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 21/12/2014 à 18:44
    el nino
    alerter
    titi et athea peuvent aller de suite bosser chez leclerc pas la peine d'attendre , il y a des postes de caissières disponible
  • 21/12/2014 à 18:46
    Anti singe
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 21/12/2014 à 18:47
    coco
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 22/12/2014 à 00:06
    xr
    alerter
    MEL ne cherche qu'une chose : augmenter le CA dans les magasins franchisés en mettant en avant un gain de pouvoir d'achat pour ses clients. Si l'on regarde bien il s'agirait d'une économie maximum de 10€ par an. Génial non ? Pour cela Michel Edouard parle de recruter 200 pharmaciens. Cela suffira t'il pour une présence systématique d'au moins un pharmacien au comptoir pendant les 60 heures/semaine voire plus d'ouverture 52 semaines par an ? probablement non. Dans quelles conditions seront délivrés les médicaments et par qui ? Quel sera le rôle des caissières incompétentes en terme de pharmacologie ? Et enfin, quel contrôle sera effectué étant donné que ces pharmaciens ne seront pas inscrits à l'Ordre et donc qui sera RESPONSABLE en cas d'effet indésirable ou de contre indication ?
    Dernier point : les préparateurs(trices) intéresseront ils (elles) ces boutiques qui cherchent à limiter leur masse salariale ???????
  • 22/12/2014 à 09:06
    La Verité
    alerter
    La situation française est complètement dépassée.

    Si demain le capital des pharmaciens est ouvert à tous il y aura de nouveaux investisseurs qui permettront aux pharmaciens de mieux valoriser leur affaire.

    En même temps, la création de vraie chaines permettront d'offrir de meilleurs prix aux consommateurs et de créer des emplois surtout pour les jeunes qui n'ont pas le capital disponible pour investir dans une officine.

    Si l'état n'introduit pas ces changements, les prix des officines continueront à baisser jusqu'au jour la majorité des titulaires vont insister sur l'ouverture du capital.

    Les choses ne sont pas plus compliqué que celà.
  • 22/12/2014 à 14:57
    14
    alerter
    EN sUEDE, ils ont mis en vente les "Apothek" d'etat.Tout de suite,des fonds investisseurs se sont présentés pour les racheter. ...mais la Suede s'est rendu compte que c'etait ...la mafia russe qui etait derriere.Resultat: les independants sont maintenant prioritaires pour racheter.
    La porte etait ouverte a tous les chantages: si on n'a pas 10% de rentabilité,l'insuline sera introuvable,comme par hasard,dans de larges regions suedoises.A bon entendeur,salut !
  • 24/12/2014 à 12:12
    Anonyme75
    alerter
    Les pharmaciens et les préparateurs se chahutent sur le salaire, sur un peu de reconnaisance, sur un métier qui change ... mais personne ne parle du futur emploi des 200 pharmaciens !!! Ils vont faire quoi ? MEL veut vendre des médicaments en ligne et il le fera. Et pendant ce temps combien de pharmaciens ont médité sur l'oportunité de créer le leur ? Moins d'un %. Prenez vous en mains, cessez de pleurnicher et de croire que tout est acquis. C'est la meilleure façon de répondre à MEL. Soyons réactifs et combatifs, posons nous la question de savoir si nos pharmacies répondent aux attentes de nos clients ?
  • 06/01/2015 à 10:45
    anonyme 77
    alerter
    et bien soit, mais je suis preparatrice en pharmacie et je travaille pour e leclerc je suis bien contente d avoir foutu le camps de l officine et croyez moi j en ai bouffé des heures et fait des gardes aussi de jour de nuit et pr que dalle aussi . la gde distribution ce n est peut etre pas la solution mais c est pas si mal et des ventes associees j en fait tout le tps mais cela est lié a mon experience cela n est pas le cas pr tout le monde en para c est vrai aussi mais il faut reconnaitre que le diplome n est pas assez reconnu les preparateur cela ne veut plus rien dire bonne journee a tous
  • 06/01/2015 à 23:41
    NAT 61
    alerter
    Je suis préparatrice depuis 28 ans dans la même officine de campagne où j'ai vraiment l'impression de servir les gens avec des retours de gentillesse... Je ne pense pas être exploitée par mon patron (coef 300) mais il a du mal à m'envoyer en formation car dans ce cas il se retrouve tout seul... Mais ma soeur travaille dans une officine tiroir caisse où sa patronne est de passage entre deux voyages....Résultats: mauvaise ambiance entre le personnel, jalousie, guerre pour les vacances, pas de prime de blouse, pas de prime de fin d'année....etc
    Alors oui,je me sens bien seule dans ma petite officine de campagne avec mon titulaire qui voudrait bien partir à la retraite mais faute de repreneur,il reste; pour combien de temps???? Mais je ne voudrais pour rien au monde travailler chez Leclerc. Oui il existe des pharmaciens peu reconnaissants mais je pense que l'on est une équipe et ce n'est pas en se divisant que nous gagnerons cette bataille. Il faut se battre pour la reconnaissance du diplôme et faire des formations pour devenir un élément incontournable de l'officine.
    A méditer,salutations. N
  • 09/01/2015 à 09:02
    Anonyme
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 09/01/2015 à 21:44
    anonyme
    alerter
    Comme c'est drôle tout cela....beaucoup de pharmaciens se battent pour une place dans les galeries Leclerc et prêts à tout pour cette place...cherchez l'erreur...!!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...