12/12/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Dans sa Lettre datée de novembre 2014, l’Ordre national des pharmaciens fait état des conclusions d’une affaire dans laquelle il est intervenu et portant sur les propos diffamatoires d’un médecin à l’encontre des pharmaciens.

En août 2012, ce praticien d’un grand hôpital parisien avait rédigé son ordonnance en apposant telle quelle la mention « non substituable par le premier crétin qui me fou mon boulot en l’air ».

Le mois suivant, l’Ordre des pharmaciens fait part de son indignation auprès de l’Ordre des médecins. Saisi du dossier, le conseil départemental de l’Ordre des médecins de Paris demande à plusieurs reprises à l’intéressé de s’expliquer, sans succès. Une plainte est finalement déposée contre lui.

La chambre disciplinaire de première instance de l’Ordre des médecins d’Ile-de-France estime alors en mai 2014 que les propos « inadmissibles » tenus par le médecin sont contraires aux dispositions de l’article R.4127-68 du code de la santé publique. Celui-ci établit que « les médecins doivent entretenir de bons rapports avec les membres des professions de santé » et de nature à déconsidérer la profession médicale.

Un blâme a été prononcé à l’encontre de ce médecin hospitalier qui n’a pas pris le soin de se présenter à l’audience…






Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 12/12/2014 à 22:35
    SL
    alerter
    Et qui , en plus, fait des fautes d'orthographe ....
  • 13/12/2014 à 06:55
    jacquie
    alerter
    il est certain que le crétin qui essaie de vous joindre de manière vaine le vendredi soir à 20h pour un problème sur la votre prescription se demande où sont les limites de votre conscience professionnelle...
  • 13/12/2014 à 09:10
    Gigi74
    alerter
    Je suis d'accord avec l'attitude de ce médecin prescripteur car , très très souvent les pharmaciens , suite à la pression du patient qui ne veux pas le générique , écrit , d'sabs en aviser le prescripteur , non substituable .. Et cela pour pouvoir vendre
  • 13/12/2014 à 09:11
    Gigi74
    alerter
    ... Écrit : non substituable ....
  • 13/12/2014 à 13:42
    Orthog
    alerter
    @gigi74 Avez vous suivi les mêmes classes que le prescripteur ? Qui ne veuT pas assumer ses responsabilités et contraintes économiques.
  • 13/12/2014 à 18:11
    Gigi74
    alerter
    Je travaille en pharmacie et malheureusement je vois beaucoup de confrères et consœurs écrire NS pour faire plaisir aux patients ..
  • 15/12/2014 à 11:02
    pff
    alerter
    Les crétins c'est vous tous !

    Génériques, Princeps ! même combat contre la maladie !
    Les Politicards sont des Couards à laisser dans nos tiroirs les deux en concurrence (le cher , le vrai et la basse copie moins chère).
    Prenez des vrais décisions de c....llus supprimez les princeps en obligeant les labos a les sortir en DCI à prix negociés.
    Point barre.
    La France, l'exception dans la c...nerie, comme d'hab !

    Après faut bien payer ses traites à la Banque , alors faut vendre Yes, sinon c'est la voisine qui le fera ...

    C'est ça la France...
  • 15/12/2014 à 19:40
    Marco75
    alerter
    @SL +1
    Une ordonnance à conserver pour le bêtisier 2014
  • 15/12/2014 à 20:27
    arnica66
    alerter
    N'oubliez pas que le générique n'est qu'un médicament à fabrication délocalisée comme la Logan pour Renault, réalisée avec la complicité des gouvernants pressés par les Laboratoires pharmaceutiques...Où est la prévention ou le maintien de la santé dans ce bazar commercial et fiscal ?
    courage à ceux qui veulent respecter le patient, le médecin et sa foi de professionnel de la santé !!
  • 15/12/2014 à 22:22
    zomig
    alerter
    Sachant que la majorite des pharmacies qui ne generique pas sont celles ou nos bons gros ministres se fournissent (source secu) ca me fait bien marré........faire saute les princeps n est pas non plus une solution .....vu la fuite de chercheurs en france si en plus on coupe l herbe sous le pieds des labos .......il faut bien que l argent pour la recherche vienne de klk part
    Toujours facile de critique mais les solutions ne sont jamais simple.....
  • 16/12/2014 à 07:52
    Nahyssan
    alerter
    Il n'est pas facile de ménager éthique, bon sens, pression economique et confiance. Ne cédons pas à la médiocrité médiatique des buzz. Un médecin en colère ne doit faire douter ni de la compétence du corps médical ni de la notre. Tous les jours nous apprécions des situations bien plus compliquées que celle ci et réussissons a les démêler de facon collégiale. Parlons du 80% qui nous fait aimer ce métier, qui fait que nous sommes utiles dans le paysage médical. Je ne suis pas un bisounours naif mais je crois en notre force.
  • 16/12/2014 à 09:13
    bigeard
    alerter
    pour arnica 66 : je suis phien responsable chez un façonnier du centre de la France. Et votre affirmation est totalement fausse : nous fabriquons de nombreux médicaments génériques et aussi quelques princeps sous licence, ceci avec le même soin... je pense etre loin de la logan !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...