12/12/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
« Refusons dès à présent toute mise à jour des logiciels, bloquons le système », incite Lucien Bennatan, président du groupe PHR, dans un communiqué daté du vendredi 12 décembre, alors que la réforme de la rémunération aux honoraires doit entrer en vigueur au 1er janvier prochain.

Selon le dirigeant de PHR, il est encore temps de réintégrer les honoraires dans le modèle existant de marge commerciale ou d’appliquer cette réforme mais en amendant le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015.

En effet, pour Lucien Bennatan, il est urgent de mesurer les conséquences du PLFSS 2015, qui serait à l’origine d’une perte de marge de 13 000 euros par pharmacie.« Ce n’est qu’après que l’on pourra envisager quels honoraires, quels forfaits, quels niveaux et montants d’honoraires sont acceptables pour notre profession », argumente le présidentIl préconise également d’attendre pour cette mise en place la promulgation de la loi de santé.

Lucien Bennatan formule la même demande au nom de l’UDGPO (Union des groupements de pharmaciens d’officine), dont il est également le président.






Matthieu Vandendriessche



Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...