12/12/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Réviser la loi Leonetti. C'était l'une des promesses de François Hollande lors de la campagne présidentielle de 2012. Il souhaitait alors que « toute personne majeure en phase avancée ou terminale d'une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d'une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité ». Les députés Jean Leonetti et Alain Claeys ont respecté les vœux du candidat devenu président, celui-ci leur ayant demandé de préparer un texte de loi sur la question en juin dernier.

Dans le rapport remis ce vendredi 12 décembre au président de la République, accompagné d’une proposition de loi commune qui devra être soumise au Parlement dès 2015 prévoit un droit à une « sédation profonde et terminale jusqu’au décès ».

Les deux députés préconisent également l’opposabilité aux médecins des directives anticipées, actuellement incitatives, qui permettent à chacun d’exprimer son opposition à tout acharnement thérapeutique.

« Ces mesures équilibrées et raisonnables permettront d’apaiser la souffrance des malades en fin de vie, de respecter leur autonomie », a déclaré le chef de l’Etat après la remise du rapport. Il a demandé à ce qu’un débat général puisse être organisé dès le mois de janvier à l’Assemblée nationale.

« Le vote de cette loi constituera un grand progrès. Il faut faire évoluer aussi les mentalités, les attitudes et les pratiques », a-t-il conclu.









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...