11/12/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
La Confédération des syndicaux médicaux français (CSMF) dénonce dans un communiqué en date du 10 décembre la « tracasserie supplémentaire » que va représenter à partir du 1er janvier 2015 la prescription en DCI.

Cette prescription est sous tendue à la certification des logiciels d’aide à la prescription (LAP). « Or la certification a pris du retard, en attente d’un référentiel pour les éditeurs, si bien que les médecins dont les logiciels ne seront pas certifiés au 1er janvier devront indiquer à la main le nom en DCI du produit qu’ils prescrivent ». Une procédure que la CSMF qualifie d’ « infaisable sur le plan pratique ».

Ceci d’autant plus que cette inscription de la DCI doit s'accompagner de celle du nom du princeps, afin de faciliter le repérage des patients. Il n’empêche, estime le syndicat, « de longs mois seront nécessaires pour qu’ils s’approprient les nouveaux libellés de leurs traitements ».

La CSMF demande donc aux pouvoirs publics de renoncer à imposer ces mentions manuscrites et d’attendre le déploiement des logiciels certifiés, faute de quoi, la DCI ne sera pas appliquée.






Les dernières réactions

  • 11/12/2014 à 20:02
    Antoine
    alerter
    Mais, c'est pas en compensation de cette obligation de prescrire en DCI que l'honoraire des médecins a été augmenté ? Si les médecins refusent la contrainte, ils refusent aussi leur augmentation ?
  • 11/12/2014 à 20:52
    potard anti-DC
    alerter
    Les carabins ont raison de vouloir renoncer à cette mesure qui, comme souvent, n'a pas été assez réfléchie!
    Et les potards ne devraient pas se réjouir de cette mesure qui transfère sur eux une responsabilité qui n'est pas la leur...!
  • 11/12/2014 à 23:58
    Schranzo
    alerter
    Encore une fois des des décisions précipitées qui manquent de discernement et de réflexion. Pas d'inquiétude, dans quelques mois on fera machines arrière. Les Français sont habitués maintenant.
  • 12/12/2014 à 00:24
    lfdm
    alerter
    il y a quelques années , 1 euro pour le faire !!!! Résultat : RIEN ..... On se fout de la gueule de qui ????? Et on redonne encore pour qu'ils n'en fassent qu'à leur tête ... Vraiment , il y a des professions bien protégées ...
  • 12/12/2014 à 08:47
    shelov
    alerter
    De toute façon ils ne sont jamais prêt à rien. Regarde les spécialistes et la carte vitale( y en a qui sont toujours pas équipés !!! ). Comme de toute façon il n y aura pas de sanctions pour les recalcitrants.
    Pourtant cette loi serait bien utile pour faire des economies et éviter des erreurs pour les patients
  • 12/12/2014 à 10:50
    vomi
    alerter
    dans un médicament, ce que le médecin connait le mieux.....
    c'est le visiteur médical



    faîtes le savoir !
    CQFD
  • 12/12/2014 à 11:17
    le doc
    alerter
    la CSMF qualifie d’ « infaisable sur le plan pratique ».

    avec la disparition des vignettes sur les génériques , la contre étiquette a disparu , les pharmaciens écrivent a la main les DCI sur les ordonnances qu ils substituent sans que leurs syndicats n'aient fait d'étude de faisabilité ...


  • 12/12/2014 à 18:48
    potard49
    alerter
    c'est pourtant facile d'inscrire la DCI à côté du princeps ... il y a juste une case à cocher sur la plupart des logiciels de médecins !
  • 14/12/2014 à 15:31
    Préparateur
    alerter
    Pour doc : "sans que leurs syndicats n'aient fait d'étude de faisabilité..." Je vois pas ce que tu veux dire... les vignettes ont disparu donc il n'y a plus de prix et plus de contre-étiquettes que l'on pouvait coller sur l'ordo en face le princeps. Si c'est pas du foutage de gueule ça...

    Obliger de faire le boulot des médecins alors qu'ils ont une rémunération conséquente de la sécu de plus de 8000€, suivi de prêt des pharmaciens titulaires avec plus de 5000€!!! Et 75% des substitutions sont faites par les préparateurs avec une prime de 0€ par la sécu, de 0€ par le pharmacien titulaire, et un salaire moyen de 1300€ par mois.

    CA AU MOINS C EST DE LA JUSTICE
  • 15/12/2014 à 11:19
    peace
    alerter
    Ah les pov preps !

    Quelle haine et jalousie pour les riches titulaires qui les font vivre et sans qui ils n'auraient pas de boulot, car faut les sortir les 1300 + les charges = 2500/mois X12

    S'ils se sentent frustrer , faut changer de job , vendeur de fringues à 1200 + les primes et seuls dans la boutique .
    Faut aimer les gens dans un premier temps avant de se plaindre sur son sort...

    Et puis y a le RSA , c'est moins cher mais on fout rien et on peut hair les riches salariés qui gagnent plus que nous...
  • 31/12/2014 à 18:42
    KNOCK
    alerter
    Et si c'était les labo qui mettent le DCI en grand et le nom commercial en petit ? ce serait plus simple pour tout le monde

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...