03/12/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le premier rapport annuel de l’Observatoire national du suicide a été remis mardi 2 décembre à la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Enjeu majeur de santé publique avec 11 000 décès et 200 000 passages aux urgences, le suicide a pour origine la prise de médicaments et de substances toxiques dans 14 % des cas, un mode opératoire beaucoup moins fréquent que les pendaisons (53 %) mais au même rang que les armes à feu.

L’auto-intoxication médicamenteuse est très importante chez les femmes qui utilisent principalement des psychotropes, notamment chez les jeunes de 15 à 19 ans.

Le rapport indique qu’« il convient de s’assurer de la continuité des soins du patient après la sortie de l’hôpital ». Un possible point d’intervention pour le pharmacien.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...