26/11/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Un huissier est venu certifier les comptes dans les bureaux parisiens de l’USPO où les piles de papiers s’amoncellent dangereusement. « Nous approchons les 6 millions de signatures de notre pétition pour que les médicaments restent en pharmacie. C’est du jamais vu ! se félicite le président du syndicat, Gilles Bonnefond. Notre mot d’ordre a été suivi par les pharmaciens, et très naturellement par les Français, qui ont compris que Leclerc ne voulait pas rendre service, mais récupérer de l’activité. Les politiques savent maintenant que l’opinion publique tient à l’officine ».

Selon le président de l’USPO, le projet de loi pour l’activité du ministre de l’Économie Emmanuel Macron est d’ores et déjà vidé de toutes ses dispositions concernant la pharmacie.

Seul le prochain projet de loi de santé comprend encore dans son titre V sur les « mesures de simplification », des mesures concernant l’officine : « ce sont des dispositions techniques pour faciliter les regroupements et sur lesquelles nous travaillons », indique Gilles Bonnefond.

Il conserve cependant « une grosse inquiétude sur le développement de la pharmacie sur internet. Je ne souhaite pas que l’on change une virgule du texte actuellement en vigueur ». Permettre à une plate-forme d’achats de créer des sites de vente de médicaments en ligne revient selon lui à « casser le monopole de la pharmacie. C’est un cheval de Troie ».

Mais il constate aussi que ces sites « ne marchent pas bien. A quoi cela sert de payer 5 euros de frais de port quand vous avez une pharmacie au coin de la rue ? »

Nouvelle rémunération à compter du 1er janvier

La prochaine actualité de l’officine est la nouvelle rémunération à la boîte de 0,80 euro à compter du 1er janvier 2015. Et Gilles Bonnefond répète qu'il n’est pas du tout sûr que cela se passe bien : « aucun texte n’a été publié, des questions restent en suspens, les éditeurs de logiciels croisent les doigts… », énumère-t-il pour mieux insister sur le fait qu'il est favorable à un report de cette mesure, et que, sur le fond, il ne comprend toujours pas « que certains s’accrochent encore à une rémunération en volume ».






Caroline Coq-Chodorge

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...