19/11/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

S'exprimant ce mercredi 19 novembre lors d'une conférence de presse sur la proposition du rapport Ferrand d’élargir la vente en ligne de médicaments aux établissements de gros, les répartiteurs indiquent qu'ils ne souhaitent pas exercer cette activité en lieu et place des pharmaciens, mais peuvent venir en support logistique.

« Cette proposition a besoin d’être clarifiée, néanmoins, elle risque de créer une brèche dans le monopole des pharmaciens d’officine, il faut donc faire preuve de beaucoup de vigilance », précise la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP).

                                                                     






François Pouzaud

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...