18/11/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Seulement le tiers des patients concernés ont déjà entendu parler de soins oncologiques de support. L’Association francophone pour les soins oncologiques de support (AFSOS) a présenté ce mardi 18 novembre lors d’une conférence de presse les résultats de son deuxième baromètre concernant ces soins complémentaires.

Les soins oncologique de support (SOS) sont définis comme « l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie, conjointement aux traitements onco-hématologiques spécifiques lorsqu’il y en a ». En pratique, les SOS apportent un soutien psychologique, social, nutritionnel, de kinésithérapie ou d’esthétisme en parallèle aux soins oncologiques.

Les effets indésirables des traitements anti-cancéreux, tels que fatigue, douleur, anxiété, nausées et vomissements, bouffées de chaleur, lésions dermatologiques et chute des cheveux ne sont pas une fatalité. Il existe des soins de supports, en ville (souvent non remboursés) mais surtout à l’hôpital. Huit établissements de santé sur dix organisent des soins de support.






Anne-Hélène Collin



Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...