10/11/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France  (FSPF) ne comprend pas les « critiques portant sur son manque d'implication dans la mise en oeuvre du pacte de responsabilité» , souligne-t-elle dans un communiqué.

Elle « prend acte» que la branche professionnelle de la pharmacie d'officine soit « placée sous suivi renforcée» par le ministère du Travail.

Le gouvernement a, en effet, exigé des avancées tangibles de la part des branches professionnelles en terme d'emploi, eu égard aux baisses de charges et aux allégements fiscaux (CICE) qui doivent intervenir dès 2015 dans le cadre de l'application du pacte de responsabilité.

Or, la FSPF fait remarquer que le CICE de l'exercice 2013 « n'a toujours pas été versé à toutes les entreprises officinales» , alors qu'il a été pris en compte « pour amortir les effets négatifs des baisses de prix des médicaments» .

Le syndicat refuse que la branche officinale soit « stigmatisée» et se déclare ouverte aux négociations dans le cadre du pacte de responsabilité.






Stéphanie Bérard

Les dernières réactions

  • 10/11/2014 à 20:42
    ATD
    alerter
    Parce que le gouvernement croit que son CICE va permettre aux officines d'embaucher ? Nous devrions plutôt chiffrer le nombre de licenciements, PLFSS 2015 et précédents à l'appui ça leur fera plaisir. Quant à la pauvre fédé, si c'était seulement pour l'application de CICE qu'elle était critiquée ce serait un moindre mal. Elle nous conduit tout droit, tels des moutons de Panurge, vers le précipice. Vivement les prochaines élections URPS.
  • 11/11/2014 à 00:04
    Reality
    alerter
    Éteindre un incendie avec un verre ou un demi verre d'eau?C' est la question ou comment nous distraire de tous les moyens mis en œuvre pour donner nos officines en pâture aux fonds américains ou autres ....Ce gouvernement est la pour nous saborder sans foi ni loi.
  • 12/11/2014 à 12:13
    étonnant
    alerter
    Fustigé de ne point embaucher par un gouvernement qui fait tout pour tuer une filière jugée trop chère, tout pour réduire le nombre de points de vente. Il nous met le moral a zéro avec ses zozos type Montebourg, et maintenant Delaunay. Et brandit le CICE, comme le graal que l'on doit suivre sur la voie de la croissance. Il est vraiment temps que François redescende sur terre.
  • 16/11/2014 à 20:13
    Jeum37
    alerter
    Le CICE existe pour réduire l'impact des hausses de prélèvements sur les entreprises. Il n'est en rien là pour compenser les baisses de prix et de volumes de médicaments. La FSPF devrait se bouger un peu plus sur l'effet dévastateur des 10 derniers PLFSS plutôt que de signer tout et n'importe quoi en annonçant à la profession que ça aurait pu être pire...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...