03/11/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le député PS du Finistère, Richard Ferrand, a rendu public ce lundi 3 novembre son rapport sur les professions réglementées commandé début octobre par le ministre de l’Economie Emmanuel Macron. Ce rapport remis à la mi-journée au ministre comprend 28 propositions dont 5 touchent au domaine de la pharmacie.

Ces propositions pourraient être reprises dans le projet de loi sur l’activité et l’égalité des chances économiques et le projet de loi de santé de la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Le rapport préconise ainsi :

- d’assouplir les règles de transfert et de regroupement des officines (proposition n°9). Il s'agirait d'alléger les contraintes existantes pour faciliter les transferts intracommunaux dans les communes ne comptant qu'une seule officine et le déplacement depuis une commune excédentaire au regard des critères de répartition, à destination d'une commune considérée comme déficitaire par l'Agence régionale de santé. Le regroupement d'officines dans les communes autres que celles des pharmacies à l'origine du regroupement pourrait être envisagé.

- d’autoriser les cessions d’officine dans les cinq ans suivant un transfert (proposition n°10), pour tenir compte de la mobilité médicale ou de la fermeture d'établissements de santé.

- de permettre l’ouverture du capital des sociétés d’exercice libéral (SEL) au sein des professions de santé, sous réserve du respect des règles d’incompatibilité (proposition n°16). De manière générale, le rapport estime que cela n'aurait aucun impact négatif sur le maillage territorial des professions concernées dans la mesure où leur indépendance d'exercice est préservée.

- de permettre aux pharmaciens de pratiquer, sur prescription médicale, les vaccinations dont la liste serait arrêtée par le ministre chargé de la santé (proposition n°25). De manière générale, le rapport encourage « toute délégation d'acte en faveur des pharmaciens et d'autres professions paramédicales» .

- d’assouplir les modalités d’organisation de la vente en ligne de médicaments (proposition n°26). Il s'agirait de supprimer l'adossement obligatoire de la vente à distance d'une pharmacie physique, en intégrant les établissements de distribution en gros, notamment les groupements de pharmaciens comprenant une centrale d'achat pharmaceutique.






Les dernières réactions

  • 03/11/2014 à 18:14
    UE
    alerter
    Un rapport qui démontre que le député FERRAND ne connait rien à l'officine : il ne fait que reprendre la parole de TOURAINE et d'ADENOT, où son les simplifications massives destinées à permettre l'installation des jeunes ?
    Avec ce type de préconisation, on va tout droit à la désertification des zones rurales...
    Je rappelle que 90 % des communes françaises ont moins de 2 000 habitants et ne peuvent prétendre actuellement à l'implantation d'une officine.
  • 03/11/2014 à 19:29
    14
    alerter
    rendez vous devant la télé jeudi soir pour le show de H.
    iL parlera des profess reglem....et des ordonnances !!!
  • 03/11/2014 à 19:56
    marco
    alerter
    la possibilite de vendre des medicaments sur internet par des etablissements de distribution en gros ou des plateformes parait particulierement dangeureuse.
    esperons que cette possibilite sera ecartee.
  • 03/11/2014 à 20:21
    Verdure48
    alerter
    Rien a attendre de ce gouvernement vacillant en réalité la réforme était d abattre ce sale numerus clausus d établissement qui condamne à jamais la démocratisation de cette profession. Seuls les riches ont et auront droit de citer dans cette corporation navrant. Daniel Verdelhan 60 ans pharmacien
  • 03/11/2014 à 21:19
    birdie
    alerter
    Ah. Et on fait quand les TR ?
    Un tissu de conneries, en nous faisant faire les vaccins, on fait juste un déplacement d'activité, et on nous met en conflit ouvert avec les médecins et infirmiers. Merci du cadeau !! C'est avec eux qu'on bosse tous les jours!!
    Quant aux règles de transfert, de cession et de capital des sociétés, ce n'est qu'un pas de plus vers la déréglementation. Merci Michel Edouard, t'as d'autres idées à leur souffler là-haut ?, pasqu'ils sont un peu à court...
    Transférer dans une zone potentiellement mauvaise, c'est un mauvais choix de transfert !! c'est pour ça qu'on a mis 5 ans d'attente avant de pouvoir retransférer !! C'est pour bien faire réfléchir et préparer son dossier !!
    S'il faut on redescendra dans la rue !!
  • 03/11/2014 à 21:24
    FD
    alerter
    Non à Leclerc...oui aux groupements et autres distributeurs en gros? C'est sérieux ???
    Un distributeur en gros a des manutentionnaires qui préparent des commandes qui sont envoyées, sous la responsabilité d'un pharmacien, ...à des clients pharmaciens! Demain les mêmes personnes sans connaissances pharmaceutiques livreront au grand public ???
    ça fait froid dans le dos quand on connait un peu le milieu...!
  • 03/11/2014 à 23:28
    atlante
    alerter
    Rien n'est clair sur les règles de transfert. En plus les grossistes vont pouvoir vendre sur le net. OK comme d'hab, si t'es plein aux as t’achètes une grosse pharmacie pérenne dans le temps et si t'as pas un rond il te reste les 4000 petites qui sont résolument destinées a mourir. Un projet de loi sur l’activité et l’égalité des chances économiques . ARGHHHH on va s'étouffer.... De la politique quoi!
  • 04/11/2014 à 00:19
    cs
    alerter
    Et qu'en pensent nos syndicats?
    Le rapport ne parle pas du monopole(sujet qui fâche !
    Ouverture du capital des sel aux professionnels? On ne sait pas
    Vente sur internet:grossistes et groupements vont rafler la mise
    Les médecins feront barrage à la proposition de leur retirer certains de leurs actes et ils ont de gros moyens de pression
    Pour la liberté d'installation, rien de revolutionnaire
  • 04/11/2014 à 07:59
    Pada
    alerter
    Bien, je vois que nous obliger à faire des vaccins ne choque personne.... -_-
  • 04/11/2014 à 10:12
    jl
    alerter
    Après la guerre des prix entre officinaux, la guerre des prix sur internet entre groupements : les marges sur le médicament vont baisser, les faillites augmenter.. Merci à tous nos représentants qui font partie du système gagnant de ce qui vient d' être proposé :Pour sauver le réseau, il valait mieux perdre le monopole que ces réformes qui favorisent les plus nantis d'entre nous sur le dos des autres... Tous unis, ? quelle rigolade...
  • 04/11/2014 à 11:29
    ormeteau
    alerter
    La seule solution pour sauver le métier de pharmacien est de le dissocier de sa composante financière et économique en le salariant par l’État et en nationalisant la partie distribution du médicament de l'officine. Tout un programme.....
  • 04/11/2014 à 11:40
    elpadre78
    alerter
    Quand c'est flou y'a un loup! disait l'autre, et bien là c'est très clair pourtant on a la meute sur le dos, grossiste, grande distribution, médecins, infirmiers, politiques, ordre, syndicats, groupements etc....
    C'est ce que je disais, un bel enterrement de 1ère classe pour 6000 pharmacies minimum. Que ceux qui ne seront pas dans la première charette ne s'inquiètent pas, ils seront dans la seconde. RIP
  • 04/11/2014 à 12:49
    UE
    alerter
    300 nouvelles installations pour les jeunes notaires et une usine à gaz discriminatoire et non conforme aux normes communautaires pour les jeunes pharmaciens...
    Un rapport dans la ligne droite de l'incohérence du ministère et de l'ordre...
  • 04/11/2014 à 14:05
    ouiouin
    alerter
    ormeteau a raison
    35h (comme lui surement!!) et toutes les pharmacies fermées a 17h00 (et oui ces nouveaux horaires seront une des consequences des mesures envisagees par ormeteau!!)et je verrai mes enfants grandir !!!!je licencierai 4 ou 5 personnes pas de pb ormeteau les fera travailler ou leclerc avec ses 2 corners de medicaments et apres 17h et bien pharmacie de garde pour tt le monde !!!une ou deux par agglo, et si urgence pour un proche de ormeteau (malaise ou autre accident quotidien pour lequel on vient nous voir svt en premier )il cherchera un médecin disponible immédiatement
    ET LE MIEUX on calculera la valeur nos retraites comme le public et biensûr on partira a 60 ou 62 ans à taux
    plein
  • 04/11/2014 à 14:28
    ouinouin
    alerter
    merci aussi à mon confrère verdure 48 qui veut la démocratisation des pharmacies. PROBABLEMENT ne s'est il jamais installe pensant que linstall était réservée qu'aux riches. oui C'EST SUR eux y arrivent plus facilement! et meme si cest complique les gens courageux et ambitieux aussi peuvent le faire(4 ans de rempla sans conges pour y arriver plus toutes nos ,finances !!! ). je comprends que lorsqu'on est proche de la retraite on saborde le navire!!!mais pour les mêmes raisons que précédemment pourquoi pas mais les mêmes droits que les autres.
    pour votre information, les médicaments(sauf qquns "franco-français"plavix ou autres pour des raisons évidentes) sont déja parmi les moins chers d'europe!!
    et j'ai une question, effectivement ns ne sommes pas à plaindre par rapport à bcp d'autres professions mais quelles sont les industries françaises qui nous font tous travailler de près ou de loin? qu'arrivera t'il si l'une est en difficultés? toute la cascade d'emploi que fera telle, qui la fera travailler?? j'espère que nos élus en ont bien conscience.
  • 04/11/2014 à 17:33
    elpadre78
    alerter
    Je veux mettre les barres au T à tous ces pharmacos qui crachent sur les titulaires, nous prenant pour des privilégiés. Savez vous quel est le quotidien d'un titulaire d'une petite officine (la mienne fait 250kE)? Connaissez-vous le salaire que je peux tirer de mon travail (51h par semaine de comptoir, je ne peux avoir de salarié + garde de nuit)? Avez-vous une idée de la façon dont on rembourse son crédit depuis 23 ans (il me reste 12 mois à tenir)? Savez-vous combien de fois par mois mon banquier ou mon grossiste m'appellent? A votre avis combien de jours de vacances puis-je prendre chaque année? A combien estimez-vous le prix de vente de mon officine après 23 ans de crédit remboursé?
    Si un de ces aigris peut répondre à ces questions et qu'il souhaite prendre ma place je la cède pour vraiment pas cher, se sera moins cher qu'une création, c'est sûr.
    Maintenant assumez vos belles paroles ou fermez la car ce que vous demandez pour les jeunes diplomés c'est ce genre de vie.
  • 04/11/2014 à 18:23
    ridicule
    alerter
    Tous ces socialistes devraient faire comme Montebourg, retourner à l'école de gestion. Internet est le le lieu de tous les trafics. Ils n'ont encore pas compris, qu'Internet c'est la mort et non l'avenir. Je ne pense pas que les socialistes, aient un seul conseil à nous donner. c'est un parti qui s'effiloche.
  • 04/11/2014 à 18:30
    sceptique
    alerter
    La BRÈCHE n'est pas encore ouverte, que les rapaces sont à l’œuvre:
    Lagardère se lance dans la vente de médicaments en ligne avec DoctiPharma.
    L'ordre va t-il attaquer?
  • 04/11/2014 à 18:40
    ormeteau
    alerter
    Aux pisses vinaigre qui ne voient que par le bout de leur lorgnette et qui croiraient que je ne sais pas ce que c'est d'être titulaire après 40 ans derrière un comptoir, mon comptoir, je dis que tout choix se paye, et si l'officine vous fait souffrir, vous pouvez essayer la mine de sel. La pharmacie d'officine a commencé à prendre l'eau en 1976, quand les pharmaciens ont accepté de faire la banque de la Sécu en pratiquant le tiers payant (histoire de b...r le confrère voisin), pour en arriver au jour d'aujourd'hui, complètement esclaves du système et sans recours (on oublie l'Ordre et les syndicats). Les officines de pharmacie sont devenues des miroirs aux alouettes, car en effet, quelle finalité dans le fait d'engraisser une banque pendant 25 ans et de se retrouver au bout du compte sans rien? Ah c'est sûr, on est le titulaire, on a personne sur le dos ( part la sécu, l'urssaf, la banque et le répartiteur)et on peut se la jouer auprès de la préparatrice et de l'assistant, mais c'est quand même limité comme jouissance...
    Oui le salariat du titulaire est possible (cela se fait en PUI, et les dimanches sont assurés que je sache...) et cela donnerait la possibilité à tous les diplômés d'évoluer dans leur carrière.
    Il faut savoir se remettre en question....
  • 04/11/2014 à 21:18
    cs
    alerter
    Ormeteau, nationaliser la phcie coûterait trop cher à l'état et à l'érede l'Europe libérale n'aurait aucune chance de passer . De plus, quel signal donné à nos étudiants!
    Le tiers payant était une nécessité vu le prix de certains médocs, d'ailleurs les médecins vont aussi y passer.
    À partir du moment où on est dépendant de la sécu, et vu le déficit chronique, il faut s' attendre aux baisses de prix, de marges...Et cela quel que soit le gouvt.
    Le seul moyen de s' en sortir est de baisser les frais généraux, une baisse des horaires généralisée avec service de garde entraînera moins de personnel, économies d'énergie....Nos syndicats devraient y réfléchir . De plus, on retrouverait une qualité de vie
  • 05/11/2014 à 11:23
    14
    alerter
    non ormeteau,il y a des actions defensives qui existent.Nous aussi nous pouvons proposer des modernisations et des simplifications de l'economie qui font crever les autres(beaucoup!).Au premier rang, faire concurencer les mutuelles et les assurances par la secu en exigeant qu'elle aussi ait le droit de gagner un argent dont elle a bien besoin en VENDANT DE L ASSURANCE MALADIE COMPLEMENTAIRE. C'est malheureusement en prenant des gens en otage qu'on se fait entendre de nos jours.
    Donc,action dans les 22 000 pharmacies pendant qu'elles sont encore vivantes: un appel a tous les partis^politiques pour la realisation de cette simplification tres rentable.On va bien rigoler,entre gens qui se font crever les uns les autres! (toujours dans l'interet du consommteur,n'est ce pas .....)
  • 05/11/2014 à 13:44
    Verdure48
    alerter
    reponse a ouinouin. J ai passé les 3/4 de ma vie a mon compte j ai déposé le bilan de ma pharmacie dans la Loire (voilà bientôt 20 ans)par l attitude corporatiste d exclusion de l ordre vichyste et des syndicats mon quartier a été progressivement rasé (plus Aucun commerce à ce jour)et on m a a interdit à 3 reprises un transfert au charbon feugerolles Loire ou une creation(pour rembourser mes dettes à St Maurice en bourgeois portant soutenu par les services préfectoraux) quand on parle pour contredire on connaît son dossier! Oui donc à la totale liberté d installation des pharmacies
  • 05/11/2014 à 17:13
    lib de secu
    alerter
    lune secu qui garantie le chiffre d affaire de votre officine et qui negocie le meilleur taux bancaire qui facilite votre tresorie lorsque vous etes en difficulte et qui vend de la mutuelle une secu qui profite du progres medical au lieu de le subir 14 TU AS RAISON C EST CA LE PROJET PRESIDENTIEL DE 2017 LA LIBERALISATION DE NOTRE SYSTEME DE SECU mais pas de notre systeme de soin
  • 08/11/2014 à 11:25
    14
    alerter
    bon,eh bien "lib de secu" (ou d'autres intervenants de ce forum),si tu as des contacts de decideurs politiques de haut niveau, ou bien de partis ravis d'emm....d'autres partis,tu leur fait suivre l idée.....
  • 09/11/2014 à 09:10
    UE
    alerter
    Après analyse, il apparaît que les propositions du rapport en matière de transfert et regroupement sont discriminatoires à l'égard des populations des zones rurales.
    En effet, comment imaginer qu'un pharmacien installé en ville va aller s'implanter à la campagne ?
    Ces propositions, qui ne font que reprendre celles de TOURAINE et ADENOT, vont favoriser la désertification.
    En conclusion : les propositions n° 9 et 26 sont purement et simplement contraires aux normes communautaires et la 25 va nous placer en exercice illégal de la médecine.
    Encore un rapport rédigé en opportunité qui répond aux ordres...
  • 27/11/2014 à 14:13
    dom
    alerter
    en fait avec un bon piston tu transfères ou tu veux et ensuite t' accuses ton confrère.
    tu t'accoquines avec qui tu peux et tu cries :c'est pas moi.
    bref t'as les dents qui raclent le plancher et alors ...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...