30/10/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Un décret paru au Journal officiel le 29 octobre entérine l'entrée en vigueur, dès le 1er novembre, du nouveau droit d'information préalable des salariés en cas de cession de l'entreprise.

Ce droit avait été institué par la loi Economie sociale et solidaire, adoptée le 31 juillet 2014. Le chef d'entreprise a l'obligation d'informer les salariés, à condition que ceux-ci soient en possibilité de faire une offre de reprise, au minimum deux mois avant la réalisation de la cession. A l'officine, il s'agirait pour le titulaire d'informer ses adjoints de son intention de transmettre son entreprise.

En cas de non-information des salariés, la nullité de la cession peut être prononcée.






Stéphanie Bérard

Les dernières réactions

  • 06/11/2014 à 14:33
    papou
    alerter
    Erreur

    Monsieur Hamon et Con sort sont corrigés par les sénateurs:Amendement...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...