21/10/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
C’est l’une des dispositions du projet de loi de santé parmi les plus contestées : la possibilité pour les pharmaciens de pratiquer la vaccination à l’officine. Cette mesure entre dans un ensemble d’évolutions des pratiques concernant les professions de santé, avec notamment la possibilité pour les sages-femmes de vacciner l’entourage des femmes et des nouveaux-nés.

« Ce ne doit plus être au patient de s’adapter au système, mais au système de s’organiser pour répondre aux besoins du patient », avait déclaré Marisol Touraine, en présentant son projet de loi, le mercredi 15 octobre.

Sur la question spécifique de l’ouverture de la vaccination à l’officine, la ministre de la Santé a indiqué lundi 20 octobre sur i>Télé que son objectif est que « plus de gens se vaccinent ». Marisol Touraine a ainsi rappelé que « la couverture vaccinale baisse. Si vous prenez les bébés, ils sont vaccinés à presque 100 %. Si vous prenez un vaccin contre la grippe, chez les plus de 65 ans, il y a un Français sur deux seulement qui se vaccine ».

Les syndicats de pharmaciens sont partagés sur cette question. Dans le Moniteur des pharmacies du 13 septembre dernier, Gilles Bonnefond, président de l’USPO commentait ainsi les mesures envisagées dans le projet de loi de santé : « J’attendais d’autres missions mais pas celle de la vaccination elle-même. J’aurais préféré être sur le renouvellement des vaccins, l’incitation à suivre le calendrier vaccinal…».

Au Congrès national des pharmaciens, le 19 octobre, le président de la FSPF, Philippe Gaertner s’est pour sa part montré favorable à l’ouverture de la vaccination en officine. Il appuie son argumentation sur le constat que « certaines personnes ne voient pas le médecin pendant plusieurs années, tout simplement parce qu’elles ne sont pas malades, et donc elles ne sont pas vaccinées quand elles le devraient ». Cela concerne surtout les adultes et adolescents.

La FSPF est favorable à cette évolution, à la condition que les pharmaciens suivent une formation au préalable et qu’ils transmettent les informations de la vaccination (patient concerné, nom du vaccin, numéro de lot, etc.) au médecin traitant.

« Aujourd'hui, les infirmières peuvent vacciner et nous n’en avons aucun retour », contre-argumentait Bruno Deloffre, vice-président du syndicat de médecin MG-France, lundi 20 octobre sur le plateau du Grand Soir 3.

Pour simplifier le processus de vaccination, il estime que les praticiens devraient plutôt détenir des stocks de vaccins à leur cabinet.

Echaudés par le projet de loi de santé, qui prévoit notamment la mise en place du tiers payant généralisé au cabinet, plusieurs syndicats de médecins (MG-France, UNOF-CSMF, SML, etc.) font entendre leur voix contre la vaccination à l'officine. Dans le cadre d’une opposition au projet de loi, un appel à la fermeture des cabinets de généralistes entre le 24 et le 31 décembre a été lancé lundi 20 octobre.






Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 21/10/2014 à 14:13
    Mamou
    alerter
    Pourquoi pas si nous nous formons
    Le test angine les vaccins ok mais en accord avec les médecins pour les soulager et en suivant le calendrier vaccinal avec le DP qui doit servir à tous les intervenants autour du patient
    Pas d'anarchie pas de cacophonie : la santé du patient avant tout et dans un climat de confiance et de professionnalisme
    Quant à le désaffection des français pour les vaccins :merci Roselyne bachelot et les médias qui parlent plus des effetes secondaires que des vies sauvées
  • 21/10/2014 à 18:40
    14
    alerter
    On peut aussi soupconner un calcul politique: la manif du 30 09 a ressoudé des liberaux medicaux que la secu avait tres adroitement dressés les uns contre les autres.Diviser pour regner (machiavel).Donc,avec l'apparition de la vaccination(que nous n'avions pas demandée),on re-seme la zizanie....et pour se rassembler contre le transfert permanent des difficultes de la secu vers nos professions,eh bien ca sera plus difficile.Bien joué les enarques.!
  • 21/10/2014 à 20:16
    arnaud
    alerter
    ben voyons, c'est sérieux de faire grève la semaine entre noël et jour de l'an !
  • 21/10/2014 à 20:19
    cs
    alerter
    L'argument de Touraine serait que si on entre dans la danse, il y aurait une meilleure surveillance et plus de gens seraient vaccinés,d'où une amélioration de la santé publique. La fronde des médecins et des infirmiers fera avorter ce projet à mon avis .
  • 21/10/2014 à 20:22
    vieuxrat
    alerter
    Encore une fois je me demande si ce n'est pas pour semer la zizanie entre les médecins et les pharmaciens.
    Divisons pour mieux régner...
    Que chacun fasse bien son travail et voilà. La vaccination est un acte médical.
    On dirait qu'on nous jette un os pour nous consoler de
    vouloir nous retirer la gamelle ! Comment ! lLe médicament passe en GMS, le numérus clausus est obsolète, mais ne vous plaignez pas! Vous allez pouvoir vacciner !
  • 21/10/2014 à 20:41
    potard
    alerter
    diviser pour mieux régner , exactement et cela marche si vous regardez le test du moniteur sur cette page (...) chacun son boulot chacun ses responsabilités par rapport à un acte je ne demande pas à un gastro entérologue de m'opérer de la cataracte et pourtant les deux sont médecins ! il n'y a surtout pas à soutenir cette motion et les syndicats auraient dû déjà réagir pour s'opposer à cela qu'est ce qu'ils magouillent encore dans notre dos ? mais si votre intelligence ne vous montre pas que tout ceci est orchestré pour détruire notre métier , en laminant nos bases et notre existant , et nous ne pourrrons avoir de solidarité des autres professionnels étant donné que c'est leur gagne pain que nous enlevons , comme les audio prothèses sans qualification , sans diplômes (des pharmaciens sont diplomés audio prothésiste , ils ont fait l'effort d'être professionnels , eux ont le droit de vendre ) .demain le médicament ne sera plus remboursés , sera dans la grande distribution (voilà les économies de santé de Touraine et macron , et sa relance de l'économie (...) et vous piquerez le patient dans le rayon frais ..;pour conserver le vaccin , vous êtes pitoyables . je propose que l'on fasse aussi les prélèvements frottis vaginaux aussi , la palpation mammaire pour économiser et faire un pré diagnostic et le toucher rectal pour la prostate . des idées j'en ai à la pelle : allez y voter !!!
  • 21/10/2014 à 20:48
    cpvxo
    alerter
    C est nul ce qui tu racontes potard...relie toi
  • 21/10/2014 à 20:51
    potard bis
    alerter
    et pourquoi pas la grève entre noel et jour de l'an , c'est pas plus con que le 30 septembre (journée de grève de toutes les professions pas seulement pharmacien le mot d'ordre n'est pas venu de la pharmacie , le pas a été emboité , grand courageux !) , au moins les médecins associent l'utile et l'agréable ainsi le message est limpide" cherchez moi pour me réquisitionner je suis parti " ceux qui critiquent sont jaloux de ne pas faire autant, ça c'est un bon calcul et qui aura du poids , c'est la règle du jeu ! l'intelligence des autorités "de tutelles" syndicats et ordre c'est de s'associer à ce mouvement en refusant la proposition de vaccination , c'est cohérent avec les prescripteurs qui nous font vivre .l'auriez vous oublié ?laissez tomber la vaseline , c'est lassant ! ....
  • 21/10/2014 à 20:53
    berry
    alerter
    à cpvxo pas du tout nul , c'est la réaction saine aux aneries édictées au dessus des intervenant .;peut être devrais je vacciner ? oui ,c'est bien .c'est exactement diviser pour mieux régner
  • 21/10/2014 à 21:26
    Anonyme
    alerter
    que chacun fasse son boulot on vient de faire voter une pétition pour que la gms ne nous pique pas notre travail et nous nous piquerions ( ah ah ah.... Très drôle) le boulot des infirmières et des médecins vous voyez bien qu'on nous manipule et que le but est de nous diviser entre professionnels. Réaffirmons notre identité de pharmacien et ne laissons pas partir nos fonctions actuelles recentrons nous sur notre metier
  • 21/10/2014 à 21:32
    potard auvergnat
    alerter
    Tout à fait d'accord avec Potard!!
  • 21/10/2014 à 21:43
    Chouchou 53
    alerter
    Perso moi je vaccine mes employés et ma famille contre la grippe donc ça me fait pas peur mais on n a rien demandé.
    En plus on va faire ça quand et comment ? Entre 2 ordonnances , entre 2 entretiens avk ? On attend toujours l indemnisation ! On n est pas des multitâches à qui on peut tout demander. Notre métier doit évoluer mais pas pour faire ce que font déjà d autres et ça ne changera rien sur la couverture vaccinale. Peut être meme ce sera pire.
  • 21/10/2014 à 22:08
    Mma
    alerter
    Absolument contre
  • 21/10/2014 à 22:47
    aloes
    alerter
    à Chouchou: peur ou pas peur, on s'en fout......
    Ce qui ressort, c'est qu'on joue le rôle de MEL en voulant la vaccination: piquer le boulot des autres!! Comment défendre notre profession si on ne vaut pas mieux que lui?????
    L'objectif du gouvernement est clair : diviser pour mieux regner.
    Ne nous laissons pas aveugler. Et restons concentrés sur la sauvegarde de notre métier
  • 21/10/2014 à 22:48
    aloes
    alerter
    à Potard: tout à fait d'accord avec toi
  • 21/10/2014 à 22:51
    ph62
    alerter
    tout à fait d'accord avec potard
  • 22/10/2014 à 00:53
    titanch2
    alerter
    Tout d'abord, absolument d'accord sur le fait qu'une telle annonce n'a pour autre but que de diviser des professions qui, ô miracle!, s'étaient à peu près réunies les 30 septembre.
    Une autre raison peut-être: entre payer immédiatement 23€ à un médecin, et payer OU PAS 10€ à un pharmacien 1 ou 2 ans après (cf AVK), la sécu voit vite ou se trouve son intéret.
    Nos anciens avaient la sagesse de penser que "Chacun son métier et les vaches seront bien gardées". Aujourd'hui, sous prétexte de liberté ou de libéralisme, chacun veut s'arroger les prérogatives les plus lucratives (mais laisser les corvées peu rentables) des autres.
    En l'occurence, nous autres pharmaciens n'avons demandé qu'à faire notre métier, mais tout notre métier, rien que notre métier. Et à mon sens la vaccination n'en fait pas partie.
    Qu'arrivera-t-il, à une époque de judiciarisation à outrance à laquelle les vaccins sont de plus en plus décriés pour leurs (éventuels) effets secondaires, le jour où une personne atteinte par exemple d'une sclérose en plaque attaquera en justice le pharmacien qui lui aura fait l'injection? Mettra-t-on en avant le fait qu'il aura voulu gagner sur les 2 tableaux (vente du vaccin ET honoraire d'injection) au dépens de la santé de son patient? Devra-t-on, pour aller au devant de tels risques, revoir nos contrats de responsabilité civile professionnelle et augmenter plus que substantiellement le montant de leurs primes?
    Alors que beaucoup d'entre nous ont déjà quelques difficultés à aménager au sein de leurs petites officines un espace de confidentialité digne de ce nom, où devrons-nous effectuer ces actes? Dans nos vitrines?
    Et puis pourquoi perdre du temps en procédant par étapes? Pourquoi ne pas aller directement au but: Former les hôtesses de caisse de M. M.Ed L. à faire des vaccins? Si on en croît nos brillants économistes, cela ferait des milliards d'économies pour les ménages et cela créerait des millions d'emplois. (N'est-ce pas l'argument qu'on nous assène à chaque fois?)
  • 22/10/2014 à 05:31
    Omar de la Réunion
    alerter
    On n'aurait déjà pas du accepter les entretiens et la, la boîte de Pandore est ouverte. Comment ne pas nous coller des baisses de marges si on a plein de missions de secrétariat medical à côté . Et maintenant des actes, ouf, la prochaine baisse va nous exploser. Ils ne veulent toujours pas sectoriser les médecins ni revoir leurs rémunérations ,ne nous laissons pas transformer en sous médecin low-cost et rejetons immédiatement les nvlles missions sinon c'est la fin de notre métier.
  • 22/10/2014 à 07:19
    lanlan 54
    alerter
    Des médecins veulent détenir des stocks de vaccins à leur cabinet!!!! Mais invraisemblable car il s'agit alors de faire marche arrière et encourager le médecin pro-pharmacien.Moi c'est mon pharmacien qui me vaccine et il le fait très bien et je n'ai AUCUNE réaction locale.Maintenant le tout bénévole n'est pas la solution car il faut tout même payer ses équipes en fin de mois ce qui souvent n'est pas la préoccupation des médecins qui n'ont qu'une secrétaire.COMBIEN de personnes en moyenne emploie un pharmacien titulaire d'officine par rapport à un médecin?
    Le pharmacien est plus créateur d'emplois qu'un toubib faut il encore qu'on lui en laisse les moyens alors à bon entendeur.....salut
  • 22/10/2014 à 07:24
    potard
    alerter
    ouf , content de voir qu'il y a encore des gens sains dans la profession , mais ni aux syndicat ni à l'Ordre qui d'emblée auraient dû intervenir , non à cette tactique déloyale vis à vis des professionnels ! et j'informe dés à présent mes patients : hors de question de vous vacciner chacun son métier , ce qui est certain c'est que politiques et économistes , et ministres , élus locaux ne connaissent rien à notre profession , ne connaissent rien aux sujets abordés pour leur réforme . Mais surtout continuez à faire les missions AVK , je n'en fait aucune , c'était déjà mon job avant les textes , je n'attends pas de misérables miettes , pour avoir comme réflexion d'un délégué d'assurance maladie : "vous allez bientôt coûter plus chers que les médecins ! et oui , telle est l'image déjà encrée dans les têtes" , directeur de cpam compris , tout est orchestré comme il a été dit auparavant , courrier de sécu pour les génériques sans tenir compte des données corrigés , un harcèlement permanent qui atteint notre exercice et parfois notre santé ..
  • 22/10/2014 à 08:01
    Mathilde
    alerter
    Tout à fait d'accord avec Potard et avec les commentaires précédents, chacun son métier!!
    Et j'ajouterais juste: "qui qui c'est les couillons qui ont appris ça dans la presse au dernier moment comme à chaque fois???.................. C'EST NOUUUUUUS!!!!!!!"
  • 22/10/2014 à 08:21
    suji
    alerter
    Et si tous les professionnels de santé se parlaient sérieusement ,au lieu de polémiquer et de défendre son corporatisme.
    Ce qu'il faut réformer ,ce sont tous les tracas administratifs ,la lourdeur des procédures en tout genre ,le fonctionnement de la sécurité sociale,voilà les vrais sujets et nos ministres feraient bien d'y penser au lieu de rester dans leur tour d'ivoire.
    Tant que l'on n'aura pas réformé les structures administratives de la CPAM(sans toucher aux prestations) ,il n'y aura jamais d'équilibre durable.
    Le pharmacien,comme le généraliste, passe son temps à la paperasse,ceci au détriment des patients. C'est la dessus que tous ensemble ,il faut se battre.
    Le pharmacien a un rôle essentiel de conseil auprès du patient,surtout que souvent ils se connaissent bien.Les vaccinations sont faciles à faire;il suffit de poser les questions essentielles sur certaines allergies possibles ou pathologies existantes.Cela évite également de surcharger les cabinets des généralistes parfois débordés.Opposer les uns aux autres est une absurdité dangereuse.
    Agissons ,tous ensemble, nous serons entendus.
    Notre ennemi commun ,c'est la paperasserie administrative.
  • 22/10/2014 à 08:58
    lolo
    alerter
    une nouvelle mission aussi interessante que les entretiens
    sur les avk ou sur l'athsme.
    tout à fait pour!
    le Portugal et le quebec l'ont bien expérimenté.
    j'espère que cette mesure passera.
  • 22/10/2014 à 09:20
    L enfant terrible
    alerter
    30 ans de métier 30 donc je vaccine déjà les personnes qui ont du mal à se déplacer les grandes villes sont inhumaines seul le pharmacien est ouvert six jours sur sept il est présent c'est la seule personne qui est accessible facilement le médecin débordé les infirmières aussi alors avec distinction intelligence travaillons ensemble mettons nous d'accord sur les protocoles et avançons quant au côté financier n y pensons même pas puisque notre ministre nous oubli
  • 22/10/2014 à 09:26
    elpadre78
    alerter
    Oui Potard, cent fois oui tu as raison.
    Diviser pour règner, quand je lis toutes les réactions ils ont déja gagné, les pharmaciens se déchirent déja entre eux, nos syndicats idem et cela 20 jours après une belle unité de façade. Qu'en sera-t-il avec les médecins et infirmiers si de telles mesures passaient ?
    Je pense que nous avons laissé passer notre chance le 30 et que nos syndicats se laissent berner une fois de plus par les os que l'on voudra bien nous donner à ronger en contrepartie de la perte des médicaments. Et l'Ordre dans tout cela? Quand md Adénot nous fera-t-elle une belle démonstration dans sa pharmacie, devant MST et les médias ,
    du rôle incontournable du pharmacien-infirmier-médecin-psychologue-assistant social-épicier-tésoriersécu-rentier protégé?
    Merde à ce système et à ce métier.
  • 22/10/2014 à 09:47
    Nico
    alerter
    Savez vous combien doit facturer à l'Assurance maladie un médecin qui vaccine ? 3.15 €. Et combien facturent 99,9 % des médecins ? 23 €.
    Tant qu'on aura des abus comme cela, il ne faudra pas venir pleurer...
    D'autre part, en Italie, au Portugal, la couverture vaccinale a augmenté de 15 à 50 % depuis que les potards vaccinent. que veut on au final ? Que des maladies disparues ne reviennent pas en France ! Alors arrêtez de gémir...Est ce normal que 3 à 5000 personnes meurent de la grippe en France tous les ans ???
  • 22/10/2014 à 09:55
    caber
    alerter
    Dans une certaine mesure je dirais pourquoi pas. mais je crois que ce n'est vraiment pas le moment avec notre lutte contre le projet de dérèglementation du monopole de vente des medoc et dans cette période où l'on a besoin que toutes les prof de santé restent soudées. donc il faut que P.Gaertner sache raison garder !
  • 22/10/2014 à 10:19
    Nana
    alerter
    Chacun son métier, les pharmaciens ne peuvent assumer cette tâche supplémentaire dans leur officine! Qui va porter la responsabilité en cas de problème post vaccination??? Laissons les médecins et les infirmières faire ce qui leur incombent, et les pharmaciens délivrer les médicaments au comptoir avec du conseil quand c'est possible!
  • 22/10/2014 à 10:20
    elpadre78
    alerter
    Nico,
    que viennent faire les abus des médecins dans un débat sur la vaccination par les pharmaciens? Accepterez-vous de vacciner pour 3.15euros?
    D'autre part sur le nombre de décès que vous citez combien sont dûs aux personnes n'ayant pas PU se faire vacciner? Allez vous vacciner les personnes à leur domicile si elles ne peuvent se déplacer, pour 3.15 euros, j'en doute.
    Que les médecins fassent leur boulot en amont sur les vaccinations des adultes et le débat sera clos. Je vous le dis sans gémir et sans sortir mon mouchoir.
  • 22/10/2014 à 10:28
    plouf
    alerter
    Oui pour une vaccination en complément du médecin et pas à sa place. C'est utile pour les nombreux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas aller chez le médecin. Vous en avez tous dans vos patients.C'est utile donc pour la Santé Publique et aussi pour notre image de professionnel de santé. La profession est en demande de nouvelles missions pour ne pas être assimilée à de simples vendeurs de boites comme le pensent beaucoup de médecins notamment.Reste à voir conditions, formation, limites...
    Consterné de voir les réflexions aigries de Potard et ses fans, détracteurs permanents des dirigeants de la profession, opposés au changement, trouillards vis à vis des médecins...
  • 22/10/2014 à 11:07
    chan59
    alerter
    Je suis pharmacienne et non médecin ou infirmière car j'ai choisi des études de pharmacie parce que c'était cela qui me convenait , la pharmacologie m’intéressait vivement entre autre. Quelle est la reconnaissance d'un diplôme( médecin ou pharmacien)) si l'on peut pratiquer des actes de ce diplôme sans avoir celui-ci, c'est l'accès à tous les abus d' une part et d'autre part la rémunération n'est pas identique !Ce n'est pas juste, et économie sans justice n'aboutit que vers la discorde ...
    Que d'incohérence...ou alors changeons d'abord nos formations et devenons par la suite des pharmamédecins.
    Profession que je n'aurais peut-être pas exercée!!!!
    Pourquoi ne pas respecter la spécificité de chaque profession ??
  • 22/10/2014 à 12:01
    olicard
    alerter
    encore une annonce politique parfaitement orchestrée pour faire diversion .
    Les politiques stigmatisent puis excitent les uns contre les autres , individus, groupes ou corporations , ceci pour qu'ils (les politiques, n'aient aucun groupe soudé devant eux .
    Trés beau cas d'école d' administration et de stratégie mais inadapté sur le terrain de la production .
    Proposition sur le terrain par exemple :
    actes médicaux pour les médecins infirmiers kinésithérapeutes ,
    actes de services gestion organisation suivi par pharmaciens infirmiers ect..
  • 22/10/2014 à 12:05
    vieux rat ardennais
    alerter
    Tout à fait d'accord avec vieux rat pus haut, à chacun son métier; On manifeste pour que Leclerc ne nous pique pas une partie de notre boulot et on va prendre celui des médecins et surtout des infirmières qui sont prêtes à vacciner si le médecin est vraiment "débordé" ...mais je conçois que ce soit une opinion de "vieux rat" !
  • 22/10/2014 à 12:17
    jlmtx
    alerter
    Pourquoi le vaccin, les appareils auditifs et pourquoi plus les tests de grossesses, où est la prise en charge de certaines de nos jeunes filles ?..... où est la logique
    Entretien de suivi des patients super, TROD génial et pourquoi pas une orientation pour les vaccins à l’attention des médecins ou infirmiers avec retour réel et là, nos patients seront entourés.
    La vrai question est ‘’mais qui a ce genre d’idée, qui passe plus de temps à inventer l’inutile, plutôt que de voir les évidences….ou ou elles sont là tout simplement autour de nous’’
    « Ne jamais perdre du temps à inventer des idées que les gens ne seraient pas susceptibles d’appréhender ou d’accepter. » et surtout « La valeur d'une idée dépend de son utilité. » Thomas Edison

    Soyons vigilant chacun son ''job''
  • 22/10/2014 à 13:09
    Angel
    alerter
    Et la rémunération de l'acte ??? Je vais paraître très terre à terre, mais au final, nous nous formons, mais nous allons tout faire gratuitement ??? Car aujourd'hui, nous ne sommes toujours pas rémunérés sur les entretiens pharmaceutiques et demain on nous demande de vacciner, mais à quel prix ? Je veux bien que le métier évolue et je suis pour, mais il va falloir sérieusement remettre en question notre mode de rémunération, car à ce rythme on va devenir des bénévoles de la santé !!!
  • 22/10/2014 à 14:11
    14
    alerter
    Comme Potard a 07.24 evoque un délégué de cpam,qu'on ne voyait jamais avant les generiques,je me suis permis de faire remarquer que ses frais de deplacements(voiture,resto le midi,etc) etaient a deduire des fameuses "economies au profit de la ségnagnale" qu'apportent les generiques.Ca serait bien qu ils nous lachent les baskets..(et puis ca ferait des economies au profit de la gnagnagnale)...Sutout que y a meme la pharmacienne controleuse qui passe aussi,maintenant!! Avec menace "de longuement examiner mes dossiers" avant de me payer.....
  • 22/10/2014 à 15:02
    14
    alerter
    pour les honoraires de vaccination,il faudra certainement attendre que Gaertner ait négocié un prelevement sur notre marge pour(j'adore l expression), le "faire glisser" comme disait van rockeghem,vers la remuneration des entretiens.Travailler plus mais a "budget constant" .ouaf,ouaf! Bref,nous sommes de plus en plus dans la situation comptable suivante ; colonne depenses,depenses contraintes et tout continue a augmenter comme pour les entreprises normales-Colonne Recettes,tout doit etre étudié pour que ca fonctionne au seul profit de l'assurance maladie. Donc a l'arrivéé,grand ecart et casse gueule pour les officines qui ne couvriront plus leurs frais fixes avec la marge,(vraisemblablement les o. de taille moyenne rachetées depuis 2-3 ans).
  • 22/10/2014 à 19:00
    potard calvados
    alerter
    à lolo , qu'y a t il d'intéressant à faire des entretiens ? c'est la base de notre métier ; cela veut dire qu'avant les textes vous n'en faisiez pas , dés qu'un médicament est délivré il y a information sur le médicament mais aussi les interactions avec alimentation , l'hygiène de vie , l'accompagnement par rapport à la pathologie (un homme averti en vaut deux ) , suivi etc ..etc..;sinon en effet la grande distribution peut vendre des boîtes .NOOONN, c'est une blague , une boutade de votre part , cela ne se peut ou alors c'est grave car le métier de pharmacien n'était pas exercé dans l'excellence de l'Art , car même si mes cours date de plus de 30 ans , nous avions des professeurs et des pharmaciens qui nous ont enseigné cet Art , pas du commercial, de la pharmacie .
  • 22/10/2014 à 19:49
    MAD
    alerter
    très politique on sème la zizanie dans le corps de santé et ensuite on fait passer ce que l'on veut c'est-à-dire que des conneries supposées réduire le déficit de la SS mais qui réduiront le nombre de français à soigner
  • 22/10/2014 à 22:25
    Potard
    alerter
    Et le toucher rectal c'est pour quand ?
  • 23/10/2014 à 01:07
    ph62
    alerter
    Et les massages antidouleur ou aux huiles essentielles pour soulager^^ les cabinets de kiné.
    C'est prévu aussi?
    pour quel tarif ou honoraire?
  • 23/10/2014 à 09:16
    potard
    alerter
    et pourquoi pas autoriser les caissieres de leclerc de vacciner lors du passage en caisse
  • 23/10/2014 à 11:00
    elpadre78
    alerter
    A toute cette lecture on voit que ce débat divise, c'est ce qui est voulu et on tombe dedans. Nous oublions tous le débat initial qui est et sera le passage des OTC en GMS. Pour cela le gouvernement nous enfume avec des pseudo missions et des rémunérations hypothécaires. Nous sommes avant tout pharmacien et même si notre métier a beaucoup évolué notre base d'étude reste la même. Le problème demeure pourrons-nous toujours être ce professionnel de santé si on nous sape notre base? Le reste est du bla bla et tient plus de la survie d'un métier que du métier lui-même.
  • 23/10/2014 à 11:28
    potard
    alerter
    pour mettre tout le monde d'accord , suite à mes propositions de TR , frottis etc...il faut que nous adaptions nos comptoirs en termes de confidentialité certes , mais aussi en tant qu'expert polyvalent (ça existe ça ?! c'est nouveau ! new concept , so magnifaïîîque !) , soit un vélo d'appartement devant le comptoir qui ne se mettrait en route que grâce à la carte vitale , dans la selle un dispositif pour le TR et un autre pour le frottis (attention chers consoeurs et confréres , appuyez sur la bonne touche de votre logiciel !!!car si c'est monsieur qui vient pour madame et que vous ne cochez pas la bonne case -car il faut un systéme débrayable à prévoir avec votre fournisseur en logiciel ) gare aux effets secondaires .Très bon pour le cardio , très bon pour la circulation , avec une dynamo pour fournir de l'électricité , il faut être écolo , un brassard pour la tensio , une prise de température , une des sondes pouvant permettre de relever tous ses paramétres , micro prélevement de sang mais maxi résultats , et plus si affinité mais là faudra prévoir plus grand comme vaccutainer , ...et vaccins auto piqueurs .Ainsi robotisés , nos comptoirs seront agréés comme sesam 1.5 bien sûr , avec possibilité d'extension en fonction des nouvelles missions , et toutes les données directement envoyés chez les médecins en respectant les lois nouvelles (il faudra juste monter un rideau entre chaque comptoir pas un investissement démesuré mais peut être une aide emprunt à taux zéro pour les travaux , à négocier , faisons confiance à la fédé . j 'espére que marisol macron et tous les membres du gouvernement ainsi que les représentants syndicaux dont la fédé pour ses idées géniales (comprenez le contraire !) viendront inaugurer les vélobioloécolopharmacomédico expert .Ah , j'oubliais une deuxiéme fente est prévue sous celle de la carte vitale ..la carte bancaire , ainsi pas de soucis , débiter directement avant la carte du future rassemblant vitale et bancaire , un casque sur les oreilles du patient pour diffuser les messages de prévention et missions nouvelles , avant de mettre en route le systéme interactif oral ; ce même dispositif sera en libre (comme les velib !) dans tous les bons supermarché , un test d'ovulation offert lors des campagnes de promotion nationale décidé par le ministére de l'économie et de la santé ........;.
  • 23/10/2014 à 12:09
    potard 14
    alerter
    si les gens ne se vaccinent plus , peut être faut il se poser la question : pourquoi ? le fiasco de mme Bachelot , les accidents de sclérose en plaque suite à certaine vacination , la poussée monstrueuse dans un but lucratif des labos de la systématisation des vaccinations (cancer col utérus ) , quant à la grippe , beaucoup de patients prennent le vaccin sous forme homéopathique .Et en cas de vaccination , vos assurances ne prendront pas en charge les accidents (choc anaphylactique ! avez vous le nécessaire pour intervenir ? en cabinet oui ! dans la trousse d'urgence du médecin , oui ! ) , les assurances devront être payés par la caisse comme pour les médecins , donc par les patients
    ;pendant que l'on vous parle vaccin en faisant miroiter 10 euro (dont vous ne verrez pas la couleur ) , les médecins conseils signalent au généraliste que la notion non substituable n'est plus valable , les patients doivent payer , vous allez voir l'effet cascade dans vos officines ....inquiétez vous de ça pour préserver la santé de vos patients !
  • 23/10/2014 à 12:49
    pot ' ard
    alerter
    pour les écouvillonnages des autres orifices (pour les autres prélèvements ), le problème est plus difficile à résoudre et le coût plus conséquent .laissez moi 5 minutes , j'y travaille . la ceinture cardio a été achetée chez intersport et adaptable (ou recyclage de vieux matos de cardio ou hôpitaux ) , faut juste l'agrément 1.5.1 point point point . la charte ne prévoit pas le changement d'aiguille , prévoir de faire payer les aiguilles aux patients avant ainsi que l'alcool et coton , même si c'est en kit tout prêt ce n'est pas avec 10 euro que cela va couvrir les frais ....
  • 23/10/2014 à 14:34
    FB
    alerter
    tout à fait d'accord avec potard, la vaccination est un acte médical,il faudra prévoir une assurance supplémentaire...et vacciner les bébés aussi ? où ? entre 2 tiroirs ????
  • 23/10/2014 à 16:12
    potard
    alerter
    pas d'inquiétude FB marisol a trouvé la solution : comme pour les médicaments qui ne s'appelleront plus médicaments pour être vendus ailleurs qu'en officine , il y aura des actes qui ne seront plus médicaux , donc une personne qui met des percings pourra aussi vacciner (le tatouer de la ville voisine prend des 14 ou 15 G avec gants stériles etc..pour ses opérations en boutique ) les anciens drogués pourront être réinsérés aussi en vaccinant , mme taubira aurait dû nous le soumettre .N'avez vous pas remarqué que depuis des années , nous servions (avec d'autres ) de leviers pour mettre en place des systèmes dont les médecins ne voulaient pas ; le plus bel exemple : les génériques , un autre ? le dossier médical , c'est pour cela qu'il yn a eu le dossier pharmaceutique , les infirmières qui pouvaient prescrire etc...les politiques arrivent toujours à leur fin !!!ouvrez les yeux ! les syndicats et l'Ordre négocient pour nous faire avaler la même pilule , en soutenant prendre notre défense ...mais c'est juste une grosse rigolade , qui pour nous va mal se terminer ; nous mettant à dos les gens avec qui nous travaillons DIVISER POUR REGNER .
  • 23/10/2014 à 16:56
    pot'ard
    alerter
    entre deux tiroirs ?oui , exactement ; les inspecteurs harcélent quotidiennement les pharmacies dont la surface n'est pas en adéquation avec les textes , prônant le regroupement etc...donc nouvelles missions , nouveaux contrôles , lieux d'agrément comme pour le véhicule handicap , comme pour l'ortho , donc les pharmacies de moins de 150 m2 de plain pied , à dégager ! c'est dans les tuyaux depuis plus de 15 ans ...ils y arriveront par tous les côtés à nous réduire ...
  • 23/10/2014 à 17:55
    berry
    alerter
    NON , JE NE FERAI PAS LA VACCINATION AUJOURD'HUI ENCORE MOINS DEMAIN , CHACUN SON TRAVAIL !
    cette petite affiche m'a valu la visite d'un médecin des alentours faisant son enquête ', message destiné au départ à ma clientèle n'arrêtant pas de ma poser la question , non pas pour me demander de vacciner mais pour savoir par rapport à l'annonce médiatique .Le jeune médecin m'a félicité et allait faire le tour des autres officines des 4 cantons apparemment délégué par son syndicat , et la vengeance sera terrible m'a t il dit "nous serons sur qui compter" .à bon entendeur .
  • 23/10/2014 à 20:19
    potard
    alerter
    A PLOUF , nullement aigri mais bien conscient , par contre vous n'avez en aucune façon pesé toute les conséquences de cet acte , et à tous les niveaux , il faut mettre ça sans doute sur le manque d'expérience , le fait de n'avoir pas évoluer à plus de 30 m de la fac ....de n'avoir jamais eu affaire en hospitalier ou en officine à des cas ou accompagnement difficile et des réactions sévères dû à des vaccinations , certaines ayant entrainé la mort du patient .Quand on ne sait pas , on évite de sortir de telle grosse platitude , tout à fait dans le prolongement de la bêtise de notre gouvernement , je suis pour l'évolution et je n'attends pas les ordres les règles et les diktats des syndicats pour progresser dans ma profession , ce qui me fait connaître et reconnaître des patients et des médecins (mais pas en filant dessous de table , pas en allant faire du golf avec eux etc...) mais par la mise en place d'accompagnement depuis des années et des diplomes valorisés complémentaires à celle des médecins , ce qui me vaut l'envoi de certain patient pour un avis par les médecins eux même .je ne leur prend pas du travail , nous sommes complémentaires et le temps passé n'est pas facturé , mais pour moi la satisfaction d'avoir respecter ma déontologie et mes codes de travail , ce qui est pour moi un exercice officinal , que je remets en question à chaque instant , donc votre tirade sera mis sur le compte d'une inexpérience .et d'un manque de discernement .
  • 24/10/2014 à 10:42
    potard 14
    alerter
    si chaque pharmacien était déjà au comptoir pour superviser les actes de ses collaborateurs , si chaque pharmacien faisait correctement dans les règles de l'Art son travail , ni leclerc et la grande distribution , ni les gouvernants , ni les syndicats avec leur suggestions débiles de piquer (eux devraient être piqués pour leur éviter de délirer n'étant plus au contact de la pharmacie depuis fort longtemps et de la réalité de terrain , des autres , car si ils peuvent faire autre chose que leur boulot c'est qu'ils ont des pharmaciens qui bossent pour eux donc plus très souvent au comptoir ) auraient envi de trouver de nouvelles missions (donc les nôtres sont mal ou pas faites du tout surtout quand on entend "oh c'est merveilleux les entretiens , oh chouette on va piquer ").Car quand je vois le temps passé pour une ordonnance pour expliquer de façon accessible au patient son traitement , les interactions alimentaires , les effets qui pourront l'alerter autres que ceux du médicament , effets qui nécessiteront un avis médical , comprendre aussi l'environnement de la personne , les paramètres extérieurs ,( bref modalités - le corps /les fonctions/l'environnement /le mental et rythmes concomitance/alternance/latéralité éventuellement, les signes généraux , la constitution etc....) ; sans hésiter à signaler même ce qui peut paraître anodin , c'est un boulot énorme; et ce temps passé est la récompense :"avec vous j'ai compris pourquoi le docteur me donnait ça ", " de toute façon , moi je viens d'abord vous voir avant de voir le docteur", "moi je viens chez vous , car j'ai plus confiance , vous prenez votre temps pour nous expliquer ce qui se passe , c'est simple "," ah , je comprends mieux pourquoi j'avais ce problème depuis tant d'année , le docteur n'a jamais le temps de m'expliquer :et la réponse a apporté : il a d'autres choses à faire , et c'est là notre métier , sinon Leclerc peut vendre ou même vous piquez ". La récompense c'est ça , maintenant ordre et syndicat doivent réfléchir à une rémunération , pas de nouvelles missions , si nous ne sommes pas capables de faire correctement celles qui nous sont déjà attribuées par notre formation et notre métier . Une équipe soudée et complémentaire avec médecin infirmier biologiste kiné .le problème de base est oublié , comme les fondamentaux de notre métier très riche en enseignement , à nous de partager intelligemment cet enseignement .
  • 24/10/2014 à 12:56
    achacunsonmetier
    alerter
    Non à la vaccination par les pharmaciens
    Monsieur Gaertner vous êtes tombé dans le piège tendu par Madame Marisol Touraine: vous ne pouvez pas dire "à chacun son métier" quand on parle de vendre des médicaments en GMS et deux semaines plus tard applaudir des deux mains la proposition de vaccination à l'officine. Nous sommes les professionnels du MEDICAMENT et non de la seringue. Laissons cette activité aux médecins et aux infirmiers. Si nous acceptons, nous ne pourrons plus dire "à chacun son métier" et on aura plus que les yeux pour pleurer...
  • 24/10/2014 à 16:47
    elpadre78
    alerter
    A berry,
    si vous me le permettez, bien sûr, j'accolerais la même affichette dans mon officine.
    Je constate que nos syndicatsune fois de plus aiment se faire rouler dans la farine.
    Quelle est la position de l'Ordre? Espère-t-il pouvoir augmenter nos cotisations une fois ce projet débile adopté? Pour notre "bon" Ordre il serait normal de payer plus, vu que l'on bossera plus. Donc nous pourrions payer une cotisation pharmacien-infirmer-médecin au prorata de notre activité de piqueur (de boulot) patenté. Pourquoi l'Ordre est-il muet, ce n'est pas une question déontologique peut-être?
  • 24/10/2014 à 23:32
    berry
    alerter
    A elpadre 78 , pas de problème pour l'affiche , bien sûr .

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...