17/10/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Congrès des pharmaciens : le premier débat sera consacré à la déréglementation

Réunis à Cannes-Mandelieu les samedi 18 octobre et dimanche 19 octobre en congrès, les pharmaciens pourront échanger sur les pistes de réformes annoncées par Emmanuel Macron pour la pharmacie.

Par « souci d’efficacité », selon les termes du ministre de l’Economie les mesures concernant les professionnels de santé seront intégrées dans le projet de loi santé, porté par Marisol Touraine.

Des propositions « très concrètes » seront ainsi discutées dans les semaines à venir avec les représentants des pharmaciens : la simplification « massive » des règles d’installation des officines, l’ouverture des pharmacies « entre professionnels » ou encore la vente des médicaments sur internet.

« Un pharmacien doit pouvoir vendre plus facilement des médicaments sur Internet parce que c’est aussi un bon service », a indiqué Emmanuel Macron, lors de la conférence de presse le mercredi 15 octobre.

Le débat organisé lors de la première plénière du 67e Congrès national des pharmaciens qui se déroule ce week end à Cannes-Mandelieu s’annonce intéressant.






Les dernières réactions

  • 18/10/2014 à 07:51
    avenir
    alerter
    pourquoi augmenter la consommation des médicaments ?
    On devrait revoir le nombre de pharmacien adjoint embauché par chiffre d' affaire et le fixé le nombre de pharmacien adjoint par tranche d' un million de chiffre d' affaire , un deuxième à 2 millions et supprimer le coefficient 500 et 400 , et partager toutes les responsabilités avec lui , le rémunérer à sa juste valeur,
    augmenter le contact avec le client et donc supprimer la
    vente par internet.
  • 18/10/2014 à 08:57
    Jnet 34
    alerter
    Tout ça c'est fait pour calmer le jeu et mieux nous berner.Internet ne sert en rien aux officinaux ,la pharmacie est et doit rester un service de proximité,libre accès et internet servent la cause de nos fossoyeurs.Restons mobilisés,quant aux adjoints qui se plaignent de leur conditions ( qui dans certains cas selon les titulaires qui les embauchent peuvent ne pas être roses tous les jours ,oui) qu'ils réalisent qu'à l'heure actuelle il y a beaucoup de titulaires qui les envient car eux ils ne perdront pas toute leur mise ,de ce côté la ils ont un risque Zéro et au cas ou leur officine ferme ils auront l'état providence qui va leur garantir des indemnités de chômage ,le temps de se reconvertir.Et les ex titulaires ? Ces nantis? Ils n' auront que leurs yeux pour pleurer sur leur capital envolé sans un kopec de l' état qui aurait bien su les trouver en cas de plus value. (Quel belle justice,on gagne l'état te ponctionne,tu perds c'est est pour ta pomme,parce que tu n'es pas salarié) et quant à toucher des indemnités de chômage pour un ex titulaire c'est un mirage!
  • 18/10/2014 à 10:07
    jl
    alerter
    L'avenir est ,avec la dématérialisation de l'ordonnance par les médecins, la création de plates-formes pharmaceutiques internet qui livreront les ordonnances dans l' heure aux malades. Plus besoin de pharmacies de proximité....de même que la télémédecine permet l'existence de déserts médicaux..., avec des diagnostics à distance.
    Tout cela est en marche, puisque les syndicats pharmaceutiques ont signé des protocoles avec la sécurité sociale pour que l'ordonnance soit dématérialisée, et que l'officinal puisse chercher celle ci sur le site internet du médecin ..
  • 18/10/2014 à 10:17
    jl
    alerter
    PS..Si Emmanuel Macron a indiqué qu'un pharmacien doit pouvoir vendre plus facilement des médicaments sur Internet parce que c’est aussi un bon service , c'est parce que les syndicats pharmaceutiques lui ont demandé cette "évolution"..Comme quoi, les intérêts des uns ne sont pas ceux des autres(la base).
  • 18/10/2014 à 10:38
    ph
    alerter
    La vente des médicaments par internet , pourra bientôt
    se faire sans le contrôle effectif d' un pharmacien et
    se sera la fin des pharmaciens : ce qui sauve la profession
    c' est le conseil du pharmacien avec internet le mode d' emploi va suffire : on doit supprimer la vente par internet
    la notion de distance sans quorum d' habitant est absurde
    pour l' installation des pharmacies.
  • 18/10/2014 à 10:47
    Aron
    alerter
    La "réflexion" de avenir :7h51, pourrait être interssante si elle était plus claire (mieux explicitée!)...
  • 18/10/2014 à 13:25
    Grave
    alerter
    Grave!!!
  • 18/10/2014 à 14:07
    lanlan 54
    alerter
    TOUT simplement sous le prétexte qu'il faut réformer et réduire ce fameux déficit qui a bon dos, insidieusement lentement mais surement ce gouvernement SOCIALISTE est en train de tuer la profession et décourage les derniers motivés pour s'installer et c'est très GRAVE de la part d'un gouvernement qui a délivré les diplôme d'état.
    J'ai honte à ce gouvernement et à cet affairiste de M.Macron qui,sous son air saint ni touche,est un redoutable prédateur des pharmaciens.ATTENTION!!!!!DANGER!!!!!
  • 18/10/2014 à 14:09
    lanlan 54
    alerter
    TOUT simplement sous le prétexte qu'il faut réformer et réduire ce fameux déficit qui a bon dos, insidieusement lentement mais surement ce gouvernement SOCIALISTE est en train de tuer la profession et décourage les derniers motivés pour s'installer et c'est très GRAVE de la part d'un gouvernement qui a délivré les diplômes d'état.
    J'ai honte à ce gouvernement et à cet affairiste de M.Macron qui,sous son air saint ni touche,est un redoutable prédateur des pharmaciens.ATTENTION!!!!!DANGER!!!!!
  • 18/10/2014 à 14:24
    etudiant
    alerter
    l' ouverture d'une pharmacie exige une stabilité des règles
    d' installation, pour avoir la confiance des banques,
    pour pouvoir travailler sans stress, si c' est pour recevoir
    10 clients par jour , il vaut mieux supprimer les études
    au lieu de supprimer le concours d' entrée.
  • 18/10/2014 à 14:45
    Grave
    alerter
    La France est un bateau qui prend l'eau de toutes parts,tant que l'on désignera comme causes de tous les maux des professionnels qui font leur boulot du mieux qu'ils peuvent et qu'on ne voudra pas voir l'énorme gabegie qui conduit à la perte du système à cause du politiquement correct et du carriérisme de nos politiques,le bateau France continuera de couler ! Les dégâts collatéraux vont coûter cher aux français et ce ne sera pas 20 Euros par an pour une famille de 4 personnes !A voir déjà le poids des intérêts de la dette par tête de français ,on a tous une pierre autour du cou pour couler plus vite !Qui saura réagir salutairement et redresser un pays en perdition ?
  • 19/10/2014 à 10:12
    ba
    alerter
    ca me fait rire tous ces congrès (...) ....en plus à Cannes sous le soleil....à discuter pour rien ....alors que le bateau est bel et bien en train de couler...comme le dit un confrère....
    Je n'ose pas imaginer l'argent que ce fameux congrès qui ne sert à rien...va couter !!!!
    A VOMIR .....
    Et ainsi va la France...à se masturber la cervelle pour trouver une solution utopique !!!
    Ca fait passer le temps !!!
  • 20/10/2014 à 09:12
    UE
    alerter
    La France est de fait sous tutelle allemande depuis aujourd'hui. Vous croyez toujours que les modifications sur la pharmacie de la loi sur l'activité vont être retirées ?
  • 20/10/2014 à 14:56
    14
    alerter
    ouverture du capital reservee aux professionnels,un cadeau qui ne coutera pas cher: vu la situation economique de nos boites, un investisseur avisé evitera un secteur matraqué par la secu,que ce soit pour les murs (risque de loyers impayés) ou la remuneration des capitaux (rentabilité ecrasée).Les banques ne veulent plus preter,y'a une raison,non?
  • 20/10/2014 à 20:38
    prep sevran
    alerter
    Mesdames monsieur les titulaires à quand une carte professionnelle pour les preps pour pouvoir profiter des réductions dans tout les pharmacies j'espère cela seras au menu à votre luxueux congrès penser aussi à celle et ceux qui se devoue pour vos retraites dorés

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...