16/10/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Une infirmière aurait été hospitalisée à l'hôpital militaire Bégin à Saint-Mandé (Val-de-Marne) aujourd'hui 16 octobre.

Elle aurait été en contact direct avec Lucie, l'humanitaire de Médecins sans frontières, déclarée guérie depuis. Le ministère de la Santé n'a pas commenté ces faits.

Par ailleurs, le plan d'urgence Ebola a été déclenché à l'aéroport de Madrid pour un homme ayant présenté des symptômes (tremblements) durant le vol Paris-Madrid. En provenance du Nigéria, l'homme a fait escale à Paris ce matin.

Pour rappel, la contamination par le virus Ebola s'effectue par contact direct avec les liquides et tissus corporels (sueur, sang, spermes, selles…) des personnes malades. Il n'y a pas de transmission par l'air ambiant. Durant la période d'incubation (2 à 21 jours), la personne atteinte n'est pas contagieuseUne fiche récapitulative est disponible. Elle est éditée par le ministère de la Santé.

Dans un communiqué publié mercredi, le président de la République François Hollande a confirmé « la mise en place d'un dispositif de contrôles à l'arrivée des vols en provenance de la zone touchée par le virus » .

Par ailleurs, le Commissaire européen à la santé, Tonio Borg, a annoncé qu'une vérification de l'efficacité des contrôles anti-Ebola allait être effectuée dans les aéroports des trois pays africains touchés par l'épidémie (Guinée, Liberia, Sierra Leone).






Anne Drouadaine

Les dernières réactions

  • 17/10/2014 à 21:11
    lustucru
    alerter
    Pourquoi ne vérifie-t'on pas les passagers au départ et non à l'arrivée???????
    Pourquoi le plan d'urgence ebola ne démarre-t'il qu'à partir de ce samedi18 octobre?????
    Les premiers cas ont été signalés en mars 2014!!!
    Mystère....
  • 17/10/2014 à 21:40
    suji
    alerter
    C'est au départ d'Afrique qu'il faut également contrôler ,quant on voit l'état sanitaire des villes africaines ,même les beaux quartiers,il y a de quoi avoir peur.Mais l'épidémie n'est pas d'aujourd'hui, comme la tuberculose qui ne cesse de progresser;on va attendre quoi pour prendre des mesures draconiennes? la première serait l'interdiction absolue de cracher dans les rues et de rappeler les principes élémentaires d'hygiène.Mais ,il ne faut pas affoler la population avec des médias avides d'informations sensationnelles et souvent fausses.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...