15/10/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

« Un bon système de santé ne s’évalue pas seulement à sa capacité à guérir les maladies : il doit également savoir les prévenir en amont. Voilà pourquoi je veux faire de la prévention une priorité », a exposé Marisol Touraine lors de la présentation du projet de loi santé, ce mercredi 15 octobre. Et en matière de prévention, les pharmaciens sont à l’honneur, puisque l’article 32 du projet de loi mentionne « l’autorisation des pharmaciens à délivrer et administrer eux-mêmes les vaccins ». Sans surprise, l’article n’évoque en revanche pas à ce stade si cette mission est assortie ou non d’une rémunération spécifique.

Dans le même titre intitulé « Innover pour garantir la pérennité de notre système de santé », l’article 31 autorise les sages-femmes à pratiquer l’IVG médicamenteuse et étend leurs compétences en matière de vaccination, sans plus de précision.

Enfin à l’article 33, en matière de lutte contre le tabagisme, on peut lire « autorisation des médecins du travail et des infirmiers à prescrire les substituts nicotiniques et autorisation des sages-femmes à en prescrire à l’entourage de la femme enceinte ».

Adopté en Conseil des ministres ce même 15 octobre, l’examen du texte au Parlement débutera en janvier 2015.






Laurent Lefort

Les dernières réactions

  • 16/10/2014 à 10:56
    op08
    alerter
    vacciner peut-être? mais qui, les adultes et les nourrissons, dans quel local, après quelle formation, pour quelle rémunération et quelles responsabilités?
    la prévention c'est prendre du temps- par exemple- pour argumenter sur l'intérêt de telle ou telle vaccination dans tel ou tel cas, lutter contre certaines réticences sans fondement , pour lever ou pas -selon les cas- des freins... c'est (beaucoup) plus compliqué qu'il n'y parait et ce temps il n'est jamais question de le rémunérer.
  • 16/10/2014 à 13:22
    moi45
    alerter
    Nous ne sommes pas des infirmiers!!
    A chacun son boulot,sinon on verra les infirmiers vendre les vaccins aussi pendant qu'on y est.
  • 16/10/2014 à 13:51
    AR
    alerter
    ouais gratos ! pigeon pharmacien...
  • 16/10/2014 à 13:55
    cs
    alerter
    C'est n'importe quoi, on va pas piquer le boulot des infirmiers
  • 16/10/2014 à 14:30
    FRED
    alerter
    c est bien ce que je disais dernièrement,on nous fait vibrer la corde sensible de l amour de notre metier.plus de missions plus de contraintes moins de moyens.on nous enferment peu a peu en nous affaiblissant.je ne refuse pas de vacciner ,loin de la ,et m^me fier de cette nouvelle competance.mais cette derniere n existe que par besoin d'economies plus que par une reelle reconnaissance. a coté de cela nous ne sommmes pas respectés.l opinion de compredrait pas que nous refusion ce service qui comme ce doit sera quasi gratuit et obligatoire. ATTENTION ON NOUS CONDITIONNE .ON VA ENCORE SE FAIRE AVOIR.
  • 16/10/2014 à 15:16
    Ath
    alerter
    Ça dépend des vaccins... Pour la grippe, why not ?! Ils recoivent le papier, on délivre, on injecte et basta.
    Pour le reste, ça va être compliqué. Si on doit vacciner les enfants, se tapper l'intégralité du calendrier vaccinal, se lancer dans des débats sur les sels d'aluminium, filer des patch emla parce que "vous comprenez l'aiguille ça fait mal", etc.. et tout ça gratuitement... Alors là non !
  • 16/10/2014 à 16:23
    cs
    alerter
    Mais même pour la grippe seulement, il ne faudrait le faire qu'à titre exceptionnel . Ce vaccin représente une part importante du CA des infirmières, on se plaint de Leclerc à juste titre, on ne va pas se mettre les infirmiers à dos
  • 16/10/2014 à 22:48
    phretraité
    alerter
    un grand tout et n'importe quoi.
    manger la laine sur le dos des autres et tout cela gratuitement. pour qui nous prend-t-on. a quand la vaccination dans les parapharmacies d'Edouard?
    vive la retraite!

  • 17/10/2014 à 12:16
    cora
    alerter
    A chacun son métier !!!!!!
  • 17/10/2014 à 16:46
    Jeune pharma
    alerter
    C'est marrant d'etre aussi peu enclin à l'évolution d'un métier ! c'est à force de tout refusé que les médicaments se retrouveront en grande surface !
    Des misions comme la vaccinations l'éducation thérapeutique son l'avenir du métier, n'en déplaise au vieux pharmaciens n'ayant pas intégré cela dans leur cursus !
    C'est avec de telles missions que le patient re estimera le role du pharmacien et ne le verra pas comme un simple caissier ce qui est souvent le cas !
  • 17/10/2014 à 21:27
    C
    alerter
    A chacun son métier Pas question de prendre celui des infirmiers.
    Et ne rien faire sans rémunération : on parle d acte professionnel, de responsabilité , pas de bénévolat!
    À propos, on attend toujours le versement des honoraires des rdv AVK....
  • 18/10/2014 à 18:16
    phretraité
    alerter
    réponse à jeune pharma
    vous n'avez encore rien compris, peut-être ^tes vous trop jeune.
    Faire faire au pharmacien ce qui est normalement dévolu à d'autres, c'est leur voler leur pain.
    Faire faire au pharmacien, c'est tout bénéf pour la Sécu, car comme pour les AVK et bien d'autres choses, on promet une rémunération, qui ne vient pas.
    Serez vous d'accord, si l'on accordait aux médecins,ou aux infirmiers la dispensation de médicaments?
    A chacun son métier. Avez vous été formé à la vaccination? je ne le pense pas.
    Je suis contente de lire que bcp de réactions vont dans mon sens et non dans le vôtre.
  • 18/10/2014 à 22:17
    fier
    alerter
    Jeune pharma
    De toute façon, vacciner ou pas, sachez que nous sommes commerçants et ce n'est pas une honte . Vous avez raté votre vocation, médecin.
  • 19/10/2014 à 00:49
    phretraité
    alerter
    réponse à fier
    je suis marié à un médecin qui n'est absolument pas d'accord avec le fait que les pharmaciens puisse vacciner.
    Ne manger pas à tous les rateliers svp
    Ne vous étonnez pas de subir Leclerc, vous ne faites pas mieux avec les autres professions médicales et paramédicales avec les consultations avk, la ventes de prothèses auditives, la vente de lunettes.
    Oui c'est pour le porte-monnaie. Non ce n'est pas pour valoriser la fonction de pharmacien, car vous n'êtes ni médecin, ni infirmiers. A chacun son métier, et les vaches seront bien gardées.

  • 19/10/2014 à 01:04
    ph62
    alerter
    à fier
    pharmacien = commerçant
    donc vive la déréglementation.
    Peut-être vendrez vous des steacks, des légumes et des fruits de toutes sortes, du lait UHT bleu vert ou rouge et je ne sais quoi encore pour défendre votre situation de commerçant et donc votre tiroir caisse.
    Et ce jour là Leclerc aura gagné. Car il arrivera à vendre toujours moins cher que vous. Tout comme il vend déjà moins cher que les commerces de quartiers.
    C'est vous qui avez raté votre vocation, pourquoi avez vous fait pharmacie et toutes ces années d'études pour n'être qu'un commerçant?


  • 19/10/2014 à 09:10
    fier
    alerter
    Je suis contre la vaccination à l'officine . Quand je dis que nous sommes Aussi commerçants, c'est une réalité. Il suffit d'en parler avec les gens, on a cette image . Et pourquoi? Et bien, regardez nos vitrines, tous ces produits bidon sur des comptoirs surchargés, le libre accès pour des otc qui auraient dû rester derrière les comptoirs, les discussions avec les représentants devant les clients (25% de remise, c'est pas assez, vous avez pas de coffre....)
    C'est pour tout cela hélas que je dis que nous sommes des commerçants, on m'a bien traité d'épicier hier, ça fait mal après toutes ces années d'étude
    À nous de changer cette image, mais je crains que ça va être de pire en pire
  • 19/10/2014 à 09:20
    cpvxo
    alerter
    fier a raison,c'est le comportement des pharmaciens qui leur confèrent cette image d’épicier tiroir caisse...la honte pour des scientifiques pro de la santé.
  • 20/10/2014 à 08:12
    soizig
    alerter
    Pourquoi pas le boulanger, où nous allons tous les jours !!!!Ou le boucher, ou le véto ?????
    Madame Royal, j'espère qu' à votre prochain problème de santé, vous serez soignée ou plutôt liquidée par un charlatan "dans le moule", venu d'une autre planète, mais champion des paperasses; je crois que dans le monde médical français, il ne va pas y avoir beaucoup d'amateurs pour vous guérir de quoi que ce soit .... nous n'en avons plus les moyens !!!!
  • 20/10/2014 à 08:22
    etuveto
    alerter
    Je suis heureuse de constater que les pharmaciens eux-même ne veulent pas de ce nouveau "cadeau" qui essaye de faire oublier bien d'autres attaques contre votre profession. Je ne doute pas de vos multiples connaissances dans le domaine de la biologie mais je doute qu'un pharmacien soit en capacité d'estimer suffisamment l'état de son "patient" afin de savoir s'il peut le vacciner... en effet un pharmacien n'est pas un médecin! que se passera-t-il si un problème survient après la vaccination? quelle protection aurez-vous en cas de plainte? au delà des problèmes de rémunération et de la façon de procéder c'est un réel problème de santé publique qui se pose (conditions hygiéniques, suivi, effets secondaires,...). Un bien mauvaise idée à mon avis, à envisager uniquement en cas de grave crise sanitaire où il faudra vacciner un maximum de population en un temps très réduit et encore!
  • 20/10/2014 à 10:02
    laure
    alerter
    Tristes de voir les médecins ce tirer la couverture alors que leur salle d'attente sont pleine à craqué ! La bobologie encombre les salle d'attente et les urgences. On pourrait alléger cela en faisant faire le vaccin par son pharmacien mais non voilà on insiste, pffff ! Les pharmacien on fait 6 ans d'études dans la santé et NON dans le commerce. L'ordre des pharmaciens a poussé le métier vers le commerce ! et donc en concurrence avec la grande distribution !!!! Est ce que cela est normal de trouver vernis à ongle, maquillage et autres dans nos pharmacie. Les jeunes pharmaciens on peut être une autre vision, un retour vers la santé et non vers le commerce. Oui les pharmaciens on largement les capacités après une formation et l'organisation de leur officine de faire les vaccin. NON ils n'ont pas besoin : "d'estimer l'état de leur "patient" ! Car au dernière nouvelle vous devez passer chez votre MEDECIN pour avoir l'ordonnance! Car c'est votre médecin qui vous suit.
    Les problèmes sont :

    1- les patients achète le vaccin mais oubli/non pas le temps de retourner chez leur médecin. Ne le conserve pas correctement (chaîne du froid)
    2- Les infirmiers libéraux ne seront jamais assez nombreux s'ils doivent s'occuper de tous les "vaccinables" et surtout même choses que le médecin "il faudra y aller"
    3- En cas de grave crise sanitaire OUI c'est une super idée "les pharmaciens" mais rien n'aura était organisé et ça ne pourra pas être utilisé.

    Donc les pharmaciens "non vous n’êtes pas des commerçants", vous êtes ceux qui avez la connaissance des produits, vous les médecins vous avez la connaissance du diagnostique. Et sur ce coup là vous êtes encore et toujours complémentaire.

    Donc ne vous laissez pas diviser par l'état !
    La solution est simple former les pharmaciens (avec rémunération de l'acte), garder la possibilité de le faire chez son médecin et également avec les infirmiers. Là y a une grande couverture !
  • 20/10/2014 à 10:55
    cs
    alerter
    D'accord avec vous laure,cependant pour une rémunération totale à l'acte, un arrêt de la vente de maquillage, loupes, bonbons, peignes.......me paraît impossible . Seul l'Ordre pourrait l'obtenir mais ne le fera pas car il a besoin de toutes les cotisations notamment des phcies de centre commercial qui continueront de vendre ce type de produit . Votre proposition serait salutaire mais la dérive commerciale actuelle va hélas s' amplifier, on va direct vers des phcies type drugstore en France
  • 20/10/2014 à 14:11
    cathy49
    alerter
    et nous va t-on nous autoriser a vendre des pansements !!
    de plus il est prévu que les pharmaciens soit rémunérés pour cet acte 10 euros alors que nous selon les cas nos tarifs varient de 4,60 à 9,60 !!! et parfois même non payés et par contre pas exempts de faire de la paperasse! quand aura t'on fini de nous mépriser!
  • 20/10/2014 à 15:04
    14
    alerter
    apres la grande union des liberaux,le ministere et la secu ont compris qu'il fallait vite reinstaller la division entre professionnels de santé.Donc,?on met la VACCINATION par les phiens sur la table. Machiavel disait "diviser pour regner" On peut nous aussi appliquer la meme methode ; demander que ce soit Macron qui continue a gerer notre dossier,car on a perdu confiance dans Touraine qui a donné les tests de grossesse a Leclerc (pour aucun benefice pour le consommateur,d'ailleurs..)Donc,pas question d 'etre dans sa loi.
  • 20/10/2014 à 17:06
    idel 69
    alerter
    Fantastique! Les IDELS sont formées pour vacciner même le vaccin de la grippe rentre dans cette catégorie. Incroyable non!?
    Nos honoraires sont déjà à minima,(ex: plusieurs soins chez le même patients, nous sont réglés de la façon suivante: Le 1er à 100% , le 2eme à 50% et le 3eme est gratuit, comme tous les suivants...!!QUI DIT MIEUX. et maintenant, on nous supprime une partie non négligeable de nos revenus de l'automne.. Encore une fois, nous sommes les sacrifiés des médicaux. Merci HOLLANDE et sa bande..! Il vient encore de mettre en colère quelques professionnels.
  • 20/10/2014 à 19:06
    idel finistere
    alerter
    du grand n importe qoi on attends suffisament chez eux on leurs apportent des clients et en plus ils feraient ça deja qu on gagne une misere il faut revenir aux dispensaires et y mettre des infirmieres salariees
  • 20/10/2014 à 19:10
    odile 29
    alerter
    une honte
    ils veulent se rattraper des leclercs deja faire des etudes universitaires pour lire des ordos
    des tires frics je n adhere pas a ça on a des clients on les soigne toute l annee et on gagne des clopinettes
  • 20/10/2014 à 19:18
    idel 29
    alerter
    je ne vois que du n imprte quoi chacun son metier nos ainés nous les soignons 24/24 et leur prodigons des soins de qualité payés a des tarifs honteux revenir aux dispensaires peut etre la solution les pharmaciens sont mal à l aise ils ont mis des pepires sous le matelas pdy des annees ...
  • 20/10/2014 à 19:39
    Idel
    alerter
    Vaccin par infirmier: ami 2=6.30€ par pharmacien :10€ sans formation !!!!! C' est génial non
  • 21/10/2014 à 10:44
    JA
    alerter
    HONTEUX
  • 24/10/2014 à 11:13
    picasso
    alerter
    Laure à mille fois raison, le pharmacien n'est pas un commerçant, il a la connaissance des produits, les médecins ont la connaissance du diagnostique encore et toujours complémentaire.... il faut mettre en place la coordination des soins et ne pas opposer les uns aux autres..
    Les pharmaciens doivent se former avec une vraie stratégie, sur les pathologie et devenir expert pour épauler les autres professionnels.
    Le pharmacien n'est pas médecin mais il peut contribuer à la prévention, il en retirera du flux dans la pharmacie, des ventes additionnelle, un meilleur positionnement par rapport à la concurrence qui vend des bonbons et des brosses à dents, et du vernis à ongles...
    On pourrait avoir une autre vision du métier...

  • 22/11/2014 à 00:38
    LJ
    alerter
    décidément, le lobby des labos pharmaceutiques très influent auprès de nos ministres de la santé ne sait plus quoi inventer pour augmenter ses profits ... Et où est l'économie pour la Secu quand on voit que cet acte serait rémunéré 10 euros, alors que pour les infirmiers il se facture à 6.30 euros ??? Il me semblait que la formation des pharmaciens était surtout axée sur les médicaments et leur distribution... Alors quand je vois que ces derniers refusent le conditionnement au compte-goutte des comprimés pour des raisons de risque d'erreurs et d'hygiène ( mais préparer les piluliers à la semaine à la place des infirmiers, là , par contre ne pose pas de soucis, sauf que cela priverait les patients de la surveillance par les infirmiers de la prise du traitement et ses effets secondaires ...), mais par contre effectuer la surveillance des AVK ( par téléphone !!!) ou la vaccination ne leur pose pas de problèmes, je rêve ! Mais ça en dit long sur la manipulation qu'ils subissent aussi : ne vous leurrez pas ! Les autorités vous concèderont ça pour mieux vous faire avaler la mise en place de la vente des médicaments en supermarchés ( qui se ferait sous l'égide de pharmaciens, rappelons-le, car il n'est pas stupide Mr Leclerc...) ; Tout comme la vente des génériques, que les pharmaciens se sont mis à délivrer prestement dès que leur marge se sont retrouvées bien relévées ( après une forte opposition pourtant!!!). Mais au bout du compte, qui s'engraisse toujours ??? Les labos pharmaceutiques bien sûr !!!
  • 22/11/2014 à 09:42
    picasso
    alerter
    La formation doit être axée sur la prévention, le suivi des patients... ceux qui surveillent les AVK par téléphone... ne sont pas des professionnels.
    La différence avec une grande surface c'est la qualité du service que les pharmaciens mettent en place, le suivi... arrêter de ne penser qu'a des ventes de comptoir... car lorsque une partie des médicaments seront délivrés en grande surface vous ne pourrez plus rien faire...
    .

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...