13/10/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Après le tollé qu’avait provoqué sa décision de faire repasser les médicaments et les dispositifs médicaux sous le giron de la direction « entreprises et industries » de la Commission européenne, Jean-Claude Junker, fait marche arrière. En effet, le président de la nouvelle Commission aurait accepté que l’Agence européenne du médicament et les politiques des produits de santé restent bien sous la tutelle de la direction « santé et consommateurs ».

Le compromis aurait été accepté sous la pression du groupe socialiste au Parlement Européen lors des auditions des futurs commissaires. « Il était pour nous inconcevable que la Commission assimile les patients à des clients et les médicaments à de simples marchandises », a déclaré l’eurodéputé belge, Marc Tarabella, en soulignant que son groupe reste « mobilisé » en attendant la communication officielle de la Commission.






Emilie Bollinger

Les dernières réactions

  • 13/10/2014 à 14:46
    cs
    alerter
    Bonne nouvelle
  • 13/10/2014 à 15:08
    UE
    alerter
    Mais cela n'exclut en rien le fait que la France, qui ne présente toujours pas de conditions dérogatoires à la stricte condition de populations de l'alinéa 1 de l'article L 5125-11 du CSP pour l'installation de pharmacies dans les zones rurales, reste en infraction à la règle communautaire.
    Et même Monsieur MOSCOVICI vient de préciser qu'elle devait satisfaire à toutes les règles communautaires...
  • 13/10/2014 à 16:08
    cs
    alerter
    UE, il est sûr que les conditions d'installation seront assouplies en milieu rural ,en fonction de divers paramètres que l'ordre devra établir , mais je pense que ce ne sera pas une libéralisation générale. Par contre, le médicament garde sa spécificité en Europe et conserve de fait un statut particulier dont Macron tiendra compte à mon avis . Après, il y aura un dépoussiérage au niveau des otc.....Il faudra garder le max de molécules et laisser aux gms ce dont on a pas besoin, seule condition pour maintenir une marge qui va souffrir avec les plans 2015 et 2016 qui se profitent . Il faut aussi garder la pression sur les syndicats
  • 13/10/2014 à 16:08
    cs
    alerter
    profilent
  • 13/10/2014 à 19:47
    potard
    alerter
    inepte ."molécules dont on a pas besoin".
  • 13/10/2014 à 23:44
    sophie
    alerter
    Plutôt une bonne nouvelle. Mais il faut que les laboratoires arrêtent avec leur lobby irresponsable et que l'EMA leurs pose les vrais questions sur l efficacité et la tolérance de leurs pseudo innovations; donner des AMM à des produits dont on n'a pas beaucoup d'info, ça revient quand même à mettre dans les mains des toubibs et les corps des malades (et oui ils existent et resistent) des grenades dégoupillees ....
  • 14/10/2014 à 09:29
    homéopotard
    alerter
    Oui Sophie, seulement la grenade est déposée de plus en plus tard dans le corps empoisonné précédemment.
    Quand les laboratoires se poseront la question évidente:
    - Comment innover dans un gouffre, trou noir ?
    - Le jour où ils reviendront à la surface et reconsidèreront le malade avant de plonger dans la course à la pseudo-innovation...

    Pas demain et d'ici là les pharmaciens...
  • 14/10/2014 à 10:49
    lanlan1954
    alerter
    Marc Tarabella,Eurodéputé,et tous les futurs commissaires se sont bien fait entendre et la CE présidé par Mr Junker semble vouloir faire marche arrière pour mettre le médicament sous la tutelle "SANTE et Consommateur"ce qui semble +rassurant que simple industrie ou entreprise qui ne concerne souvent pas Notre Santé.Appelons un chat un chat et un chien un chien!!!!
    Petit à petit ces ED semblent comprendre l'enjeu que nous défendons pour sauvegarder notre système de santé qui a fait ses preuves bien qu'il y ait des abus à corriger alors GARD aux fraudeurs !!!!Attendons le texte désormais!
  • 15/10/2014 à 07:21
    dégouté
    alerter
    Ca change quoi? la santé est géré par Bercy en France!!!

    Pour UE, commençons les dérogations et la liberté d'installation viendra... idéal pour tuer notre modèle économique.
  • 15/10/2014 à 10:18
    UE
    alerter
    Commençons simplement par respecter nos engagements communautaires pour sauver un modèle social qu'on est en train de tuer en appliquant des lois absurdes visant uniquement à préserver la valeur de nos fonds.
    D'ailleurs, on n'a plus le choix...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...