09/10/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Développement professionnel continu : un risque de dépassement de 30 millions d’euros

Le conseil de gestion de l’organisme gestionnaire du développement professionnel (OGDPC) se réunira le 16 octobre pour prendre les mesures nécessaires afin d’éviter le dérapage budgétaire.

L’alerte a été donnée en juin 2014 par le bureau du conseil de surveillance du développement professionnel continu (DPC). Celui-ci a mis en garde l’Etat contre le risque de cessation du solde des organismes de DPC.

 

L’appel a eu un écho car un décret et un arrêté publiés au Journal Officiel le mercredi prévoient de modifier le financement du développement professionnel continu (DPC) des libéraux de santé.

 

« En cas de risque de dépassement budgétaire au cours de l’année civile constaté sur une période de trois mois consécutifs, sur la base de prévision de dépenses supérieures à 2 % du budget initial », indique l’arrêté du 7 octobre, l’OGDPC devra alerter l’Etat, l’Assurance maladie et le président du conseil de gestion. Dans un délai de 15 jours, le conseil de gestion devra se réunir pour définir les modalités de retour à l’équilibre.

 

Réuni le mercredi 8 octobre, le conseil de gestion a été alerté par « la directrice générale de l’OGDPC sur un éventuel dépassement », confie Gérald Galliot, président du conseil de surveillance du DPC et représentant du collège des médecins au conseil de gestion.

 

Selon le syndicaliste, « si les choses évoluent dans le même sens, le budget nécessaire s’élèvera à 196 millions alors que l’enveloppe prévisionnelle est de 166 millions d’euros », ajoute-il, soit 30 millions d'euros de dépassement.

 

Une nouvelle réunion du conseil de gestion a été fixée le jeudi 16 octobre pour établir le bilan de dépassement et délibérer sur les mesures à mettre en œuvre.

 

« Une des solutions pour baisser le dépassement budgétaire est de réduire le nombre de DPC par an par professionnel de santé, regrette Gérald Galliot. Nous sommes contre car l’Etat n’a pas mis l’argent nécessaire pour que les professionnels de santé puissent remplir leur obligation de formation ».






Les dernières réactions

  • 09/10/2014 à 19:45
    op08
    alerter
    diminuer le nombre de DPC par an? donc mois de 1 = 0 ou une fois une journée tous les 3 ans ? super!
  • 09/10/2014 à 19:50
    droopy17
    alerter
    Vous avez formation professionnel quelque formation
    professionnel.
    Soeur Anne ne vois tu rien venir.
  • 09/10/2014 à 23:14
    mma13
    alerter
    quel est le budget de la formation professionnelle
    de nos députés et sénateur???
    faire une comparaison avec l ogdpc ???

    bonne soirée
  • 10/10/2014 à 08:08
    absurdie
    alerter
    Encore une pompe a finance ubuesque qui tourne au cauchemar, et ce n'est que le début.
  • 10/10/2014 à 08:20
    anonyme
    alerter
    c etait une bonne idee
  • 10/10/2014 à 15:29
    Anne
    alerter
    Une solution : la faire individuellement avec le e - learning et la faire déductible des impots sur justificatif ;au moins tout le monde pharmaceutique pourra la faire et l'argent public ne pourra pas être détourné ...cette initiative de DPC est tres louable fini les titulaires ou autres qui se reposaient sur leurs acquis et pratiquaient la santé de très loin ...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...