06/10/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Déréglementation : le CNPS appelle les professionnels libéraux à rester « unis et mobilisés » 

 

Le Centre national des professions de santé (CNPS) a invité les représentants des pharmaciens, infirmiers, biologistes et chirurgiens dentistes à donner leurs positions sur le rapport de l’Inspection générale des finances (IGF), rendu public le 25 septembre 2014 lors de la journée de rentrée de l’organisation.

Le Centre national des professions de santé (CNPS) présidé par Philippe Gaertner organisait ce vendredi 3 octobre une journée de débats à Paris. La première table ronde était consacrée à la déréglementation des professions libérales.

Invité à commenter le rapport de l’Inspection générale des finances (IGF), Philippe Gaertner, également président de la FSPF, considère que l’IGF veut « tout détruire » dans le secteur de la pharmacie : le monopole, la répartition des officines et le capital, soit les trois piliers de la profession. 

L’élément majeur qui concerne tous les professionnels libéraux est l’ouverture du capital aux investisseurs extérieurs qui peut conduire à « la financiarisation du secteur ». Une financiarisation qui aura des conséquences désastreuses pour les professionnels eux-mêmes et les patients, selon le représentant syndical.

Invité à la table ronde, Michel Chassang, président de l’UNAPL (Union nationale des professions libérales) déclare que même si les discussions ne sont pas fermées sur la question de l’ouverture du capital, « c’est loin d’être gagné ». « Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, ferme la porte aux investisseurs extérieurs. Par contre, il dit oui aux investisseurs professionnels de santé. Cela mérite d’être regardé de très près car nous avons déjà actuellement les structures appelées SISA - sociétés interprofessionnelles de soins ambulatoires - », indique Michel Chassang.

De son côté, François Blanchecotte, président du syndicat des biologistes (SDB) rappelle que la France a pris des engagements vis-à-vis de l’Europe sur la déréglementation. « Bruxelles a demandé que la France justifie avant 2015 les raisons de la réglementation de telle ou telle profession. En 2015, chaque profession va être examinée à la loupe. Ce qui m’inquiète, c’est la détermination du cabinet ministériel », dit-il. 

Pour l’heure, Philippe Gaertner estime qu’il faut tenir compte des discussions en cours. « Nous devons rester unis et mobilisés dans l’éventualité d’une nouvelle mobilisation nationale des libéraux de santé ». Le président du CNPS rappelle que ce texte devrait être présenté en novembre pour un examen parlementaire début 2015. « Il ne faut pas aller trop vite, trop fort pour tenir dans la durée », conclut-il.

 






Les dernières réactions

  • 06/10/2014 à 22:51
    ENZE
    alerter
    NE NOUS LAISSONS PAS VOLER LE 30 SEPTEMBRE PAR LES SYNDICATS.

    TOUTE LES ENTREVUES ET DISCUTIONS AVEC LE GOUVERNEMENT DOIVENT ETRES FILMES ET DIFFUSEES,
    MEME ET SURTOUT DANS LES COULOIRS
    LE POUVOIR EST A LA BASE PAS AUX REPRESENTANTS

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...