25/09/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Professions réglementées : Emmanuel Macron appelle à un dialogue apaisé

Alors que les professionnels de santé libéraux se préparent à une journée de mobilisation le 30 septembre, le ministre de l’Economie rend public le rapport de l’Inspection générale des finances (IGF).

 

Chose annoncée, chose (enfin) faite ! L’épais rapport de l’Inspection générale des finances (IGF) sur les professions réglementées est désormais en ligne sur le site du ministère de l’Economie.

Le document de 785 pages est publié en trois parties, annexes comprises. L’annexe sectorielle numéro 9 concerne les pharmaciens et son contenu est identique à celui qui a fuité dans la presse.

A quelques jours de la journée de mobilisation lancée par l’Union nationale des professions libérales (UNAPL), soutenue par les représentants du secteur de la pharmacie d’officine (Ordre des pharmaciens, syndicats, étudiants, doyens des facultés, groupements), le ministre de l’Economie joue l’apaisement.

Dans un communiqué paru sur le site, Emmanuel Macron réaffirme « sa volonté de débattre de l’élaboration du projet de loi pour l’activité dans un esprit d’efficacité, de sérénité et de franchise » .

« Aucune profession réglementée ne serait remise en cause dans ses fondamentaux » , écrit le communiqué.

« La publication du rapport de l’Inspection générale des finances devra permettre à toutes les parties prenantes de disposer d’un socle de réflexion commun et de poursuivre ainsi un dialogue apaisé » , conclut le ministère de l'Economie. Ce rapport ne serait donc plus qu'une base de travail...






Les dernières réactions

  • 26/09/2014 à 00:31
    no pasaran !!
    alerter
    Macron, "Mozart de la finance", fais gaffe aux fausses notes !
    Est-ce que les banques t'ont rappelé que beaucoup de pharmaciens sont lourdement endettés ? Si tu nous coules, tu les plombes de quelques milliards...
    Et dès aujourd'hui, 26 septembre, mon percepteur, suite à la baisse importante de mes revenus, va être désagréablement surpris.
  • 26/09/2014 à 09:53
    UE
    alerter
    j'ai vu ce matin Marisol TOURAINE chez BOURDIN et pas un mot sur son éventuelle opposition à la prise de capital par des tiers non pharmaciens ou sur la question des conditions d'installation...
    Sa seule position est relative à la vente du fluocaril et des valda en GMS...
    Il n'y a aucun soutien à en attendre, elle s'est couchée devant le gouvernement et la Commission.
  • 26/09/2014 à 12:30
    v
    alerter
    UE tout a fait d'accord avec vous !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...