12/09/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

En juillet, le marché des génériques a accusé une baisse de 11 % en valeur et de 4,6 % en volume, d'après l'association « Générique même médicament» (Gemme).

Le niveau de substitution a chuté à 75,1 %, son niveau le plus bas depuis le début de l'année.

Le Gemme s'inquiète de cette diminution sensible, qui est la plus forte constatée depuis la mise en place de la mesure « Tiers payant contre générique» .






Stéphanie Bérard

Les dernières réactions

  • 12/09/2014 à 19:53
    heula
    alerter
    tiers payant contre génériques = marché de dupes
    les médecins utilisent à tout va le "non substituable" et les patients aussi le rajoute eux mêmes et je ne suis pas un expert en graphologie.
    A quand un vrai tiers payant contre génériques sans aucune exception et sur toute la France ????
  • 12/09/2014 à 20:46
    ph
    alerter
    c est la crise...deficit secu explose....de toute facon le pharmacien ne pourra pas resorber le trou de la secu meme en obtenant un taux de substitution de 100%...
    a quand une mesure courageuse?
    celle qui sanctionne les malades...et bien non maintenant on ne peut plus soigner tout le mde avec des princeps.il n y a plus de sous... on ne peu pas faire des examens couteux inutile,voir trois medecin different pour s assurer que le premier ne sait pas tromper....
    concernant generique une mesure simple...
    tfr generalise sur toutes les molecules.
    le princeps remboursé au prix du generique dans tous les cas....si le patient a un probleme de sante ou une incompatibilite avec le generique...ce qui peut arriver que le medecin fasse dossier a la secu.
    le patient paye le depassement du tfr et la secu et la mutuelle se debrouille pour rembourser cette somme si le princeps et justifié.
    les taux de substitution vont s envoler... et ne me dite pas que le patient ne peut pas avancer le depassement du tfr...il y a qq annee,avant la carte vitale, le patient payé lintegralite de l ordonnance
  • 12/09/2014 à 20:50
    Boogie
    alerter
    Oui et quand la sécu prendra ses responsabilité sur ce sujet ! au lieu de nous répondre "tiers payant contre générique oui mais après vous faites ce que vous voulez ! C est sur si le ptit confrère d a côté ne le fait pas ! Pas envie de voir ma patientelle partir a côté
  • 13/09/2014 à 07:49
    PS
    alerter
    Une seule solution faire payer la différence au patient, mais le courage politique, manque.
  • 13/09/2014 à 09:32
    fanfan
    alerter
    et si on arretait de soigner les Français de plus de 50 ans? belle idee! economie secu . economie retraite. et on arrete de se prendre la tete.
  • 13/09/2014 à 10:59
    ph
    alerter
    il faut responsabiliser les francais...il ne savent meme pas combien, il coute a la securite sociale chaque annee...ce n est pas parcequ on cotise a un organisme de secu qu on doit se comporter comme des idiots et surconsommez des medicaments.je cotise jai droit...comportement pueril qui nous envoie direct dans le mur
  • 13/09/2014 à 12:10
    fanfan1
    alerter
    le non substituable est issu d'une méconnaissance totale de la pharmacie par les prescripteurs et les patients. il suffit juste d’interdire le tiers payant pour la délivrance de tous les princeps qui ont leur générique !!
  • 14/09/2014 à 09:37
    suji
    alerter
    le libre choix est essentiel ;le générique n'est pas l'original .
    Le pharmacien n'a pas à se substituer au médecin ,c'est dangereux.
    Dans ce cas ,la CPAM ne devrait rembourser que sur la base du prix générique ,avec tiers payant pour tous;libre choix aux mutuelles de rembourser la différence.
    Cela éviterait des discussions inutiles .
  • 14/09/2014 à 20:30
    Marco75
    alerter
    Pauvres industriels, un mauvais mois et soudain c'est l'affolement général, branle bas de combat et communiqués! Excusez moi mais je ne vais pas pleurer sur leurs profits.
  • 14/09/2014 à 23:07
    Ras-le-bol
    alerter
    Ne vous inquiétez pas la GMS va tout arranger,il ń y a qu' a tout derembourser , tout part immédiatement chez MEL et iĺ n' y aura plus de problème,de toute façon,les médocs ou ça ne sert à rien ou c'est nocif,comme les pharmaciens d' ailleurs...ce sera meilleur pour les caisses de retraite avec une chute rapide des pensionnés ,en plus! Ça c'est est de la gestion simple et efficace.
  • 16/09/2014 à 14:04
    Mamou
    alerter
    PH
    Le tiers payant a existe bien avant la création de la carte vitale!!!!!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...