11/09/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

L'Afipa, association regroupant 36 laboratoires pharmaceutiques commercialisant des « produits de santé» disponibles en pharmacie sans ordonnance, s'insurge à son tour contre « le procès récurrent fait au prix des médicaments d'automédication» .

« Comptons sur le pharmacien d'officine pour développer l'automédication» , clame un communiqué de l'association publié le 11 septembre, en fin d'après-midi.

Dans ce même communiqué, Pascal Brossard, président de l'association affirme que « le développement de cette pratique ne peut s'imaginer sans l'appui du pharmacien d'officine et de son équipe qui assurent un rôle essentiel en termes de conseil, de suivi dans le dossier pharmaceutique ou encore de traçabilité.»

Pour l'Afipa, « sous couvert de considérations purement politiciennes» , les pouvoirs publics menacent l'organisation du système de soins et « l'essor d'un marché qui représente une alternative sûre et crédible aux enjeux économiques actuels.»






Laurent Lefort



Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...