29/08/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Libéralisation de la pharmacie : une première mobilisation soutenue par les syndicats

Les syndicats FSPF et USPO s'associent à la mobilisation qui doit voir les croix des pharmacies allumées toute la nuit du lundi 1er septembre au mardi 2 septembre. C'est la première mobilisation contre la réforme des professions réglementées initiée par le gouvernement. Le temps presse car cette réforme doit être présentée en Conseil des ministres début octobre.

Alors que des initiatives de pharmaciens fleurissent sur le terrain (pétition, affichette comparative des prix…) pour informer les patients sur les risques de dérégulation du secteur pharmaceutique envisagée par le gouvernement, le mouvement des Pigeons Pharmaciens et le collectif de pharmaciens mapharmacienefermerapas appellent les pharmaciens, les préparateurs et les étudiants à manifester leur détermination le 1er septembre dès 20 heures. 

« Partout en France, nos croix vertes resteront allumées toute la nuit. Des kilos de fluorescéine doivent aussi colorer toutes les fontaines, jets d'eau, rivières, bras de mer, mares aux canards, égouts,.. », écrivent les Pigeons Pharmaciens. Il est précisé que l'usage de cet antiseptique aux doses recommandées ne présente pas d'inconvénients.

Dans un communiqué publié ce vendredi 29 août, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) annonce qu'elle s’associe à ces actions pour « témoigner de la présence du réseau de santé de premier recours au service des Français et d’alerter la population sur le risque d’extinction définitive de ces croix », indique le syndicat.

Dans l'après-midi, l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) indique qu'elle s'associe également au mouvement « dans un esprit de première protestation et d'unité d'action », a précisé le syndicat sur son compte Twitter.

C'est en effet la première mobilisation de la profession depuis l'annonce d'une réforme des professions réglementées touchant l'officine, en juin dernier. Le temps presse, le gouvernement ne veut pas perdre de temps. Selon le quotidien économique Les Echos, le projet de loi sur la croissance, préparé à Bercy par Arnaud Montebourg et désormais porté par Emmanuel Macron, va prendre la forme d’une « loi d’habilitation à procéder par ordonnances », qui devrait être présentée en Conseil des ministres début octobre.



 






Les dernières réactions

  • 29/08/2014 à 17:26
    Anonyme
    alerter
    Une première initiative. Il était temps!
  • 29/08/2014 à 17:26
    Anonyme
    alerter
    Je m'associe bien sûr à cette action, même si j'ai peur que dans l'esprit du public ça se solde par un "tiens, le pharmacien à oublié d'éteindre sa croix". Nous avons en majorité des croix graphiques, pourquoi ne pas s'en servir pour afficher un message plus parlant du style: " Et si cette croix s'éteignait définitivement... Comment vous soigneriez-vous?".
  • 29/08/2014 à 17:45
    Anonyme
    alerter
    Avec de telles actions, on peut être sûr que le gouvernement va avoir la peur de sa vie. C'est tout simplement minable...
  • 29/08/2014 à 18:43
    Anonyme
    alerter
    Trouble anormal du voisinage, pollution visuelle, pollution des cours d'eau et des fontaines...
    On est dans le domaine délictuel, bravo...
    Attention aux PV et aux amendes...
  • 29/08/2014 à 20:02
    Anonyme
    alerter
    les pisses vinaigres et les constipés , les peines à j....r , dépensez votre énergie dans la construction d'une défense ! posez sur votre fondement comme des mégères critiquant le voisinage et prêt à dénoncer , voilà votre portrait ! exit le venin !
  • 29/08/2014 à 20:10
    Anonyme
    alerter
    Un grand n'importe quoi
  • 29/08/2014 à 20:15
    Anonyme
    alerter
    pharmaciens pollueurs, c'est tout ce qu'on retiendra du message. sans moi les gars.
  • 29/08/2014 à 20:37
    Anonyme
    alerter
    une vraie grève, suivie par au moins 95pc des pharmacies, et pendant 3 jours au moins, voilà ce qu'il faut! panique aux urgences garantie, et inoubliable!!! Et je fais partie des personnes pour qui la perte de 3 j de CA n'est pas anodine, mais on risque de perdre beaucoup plus
  • 29/08/2014 à 20:49
    Anonyme
    alerter
    Tout a fait d'accord!! se battre a un cout mais c'est un ivestissement minime par rapport a ce que l'on risque de perdre!! grève et menace de licenciement de personnel 22 000 pharmacies = risqie de 22000 licenciement a la moindre annonce (1 part officine) !! et pourtant j'adore mon equipe , je passe plus de temps avec eux qu'avec mes enfants !! mais la l heure est grave !! c'est maintenant qu'il faut se montrer courageux!! après il sera trop tard!!
  • 29/08/2014 à 21:15
    Anonyme
    alerter
    Pharmaciens totalement à côté de la plaque !wouhou croix verte allumée tte la nuit quelle force de dissuasion ! On perdra tout , car aucun syndicat digne de ce nom pr nous défendre et ça sera bien fait pr nous.
  • 29/08/2014 à 21:25
    Anonyme
    alerter
    alors à nouveau je vous invite à proposer !et la seule proposition que mes collaboratrices sont prêtes à suivre aussi c'est la fermeture une semaine , ce qui mettre en péril la trésorerie mais c'est ça ou disparaître à très courte échéance .
  • 29/08/2014 à 21:26
    Anonyme
    alerter
    la grève du tiers payant point barre
  • 29/08/2014 à 22:33
    Anonyme
    alerter
    Et que pensent les professions " paraofficinales" de la libéralisation de la pharmacie ?? Vendeurs de croix, d'automates, transacteurs, agenceurs, éditeurs de revue ;-) ... Ça peut pas donner un peu d'oxygène à tout le système? Ne pas être surendetté le jour de la reprise ça peut donner plus d'imagination et d'ambition.
  • 29/08/2014 à 22:48
    Anonyme
    alerter
    se battre pour qui ? pour que ceux qui ont cassé les prix s'en sortent ? les grosses pharmacies qui étouffent les petites pharmacies ? mon ca en otc et para est ridicule, je n'ai pas grand chose à perdre mais le con frère qui construit un supermarché de la pharmacie avec plus de 300m2 de surface de vente à coté lui il va craindre. non merci je ne battrai pas pour la survie de mon fossoyeur
  • 30/08/2014 à 08:12
    Anonyme
    alerter
    Autant je suis prêt à suivre le mouvement, mais pas des trucs pareil. les croix allumées toute la nuit vont gêner vos voisins, et c'est tout, quand à colorer les eaux qu'elle drôle d'idée.
    Je pense plutôt m'orienter vers des choses simples et visibles, à la japonaise, brassard noir de deuil, béret vert par exemple, permettant d'engager la conversation avec les clients ce sont eux qu'il faut motiver.
  • 30/08/2014 à 09:17
    Anonyme
    alerter
    brassard en deuil, nous y avions pensé... on suit!
    pour le reste autant dire que nos professionnels de la grève en France FO, CGT et autres n'ont pas fini de rire!
  • 30/08/2014 à 09:34
    Anonyme
    alerter
    béret vert ??
    tous les pharmaciens ne sont pas légionnaires ou touristes au pays basque !!!
    tu dois confondre avec képi vert camarade lieutenant
  • 30/08/2014 à 10:09
    Anonyme
    alerter
    une gréve du tiers payant pour les ordonnances de moins de 10€., cela générait énormément la sécu , et leur montrerait le service rendu ,
    sans pénaliser les patients les plus malades
  • 30/08/2014 à 10:25
    Anonyme
    alerter
    C'est connu ça. Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Personne suivra. Trop risqué de perdre la clientèle. Business is business.
  • 30/08/2014 à 10:39
    Anonyme
    alerter
    Vert c'est la couleur des pharmaciens c'est facile de trouver un béret Vert mais si tu veux te mettre une chaussette verte sur la tête je n'y vois pas d'inconvénient.
  • 30/08/2014 à 10:41
    Anonyme
    alerter
    non
    il faut kidnapper marcon et lui faire signer les lois qui nous protégerons,
    déverser tous nos cylamed et dastri devant les préfecture,avec comme slogan "Leclerc ne veut pas s'occuper de vos déchets le pharmacien oui",boucher les autoroutes, et les entrepôts des grossistes, comme cela on plus aucun pharmacien n'aura de medoc, gréve obligatoire pour toute les pharmacies.
  • 30/08/2014 à 10:42
    Anonyme
    alerter
    Jai préparé une affiche NON à La LOI MACRON-MONTEBOURG à partir de l'article :
    Précédent... - Société d'Histoire de la Pharmaciewww.shp-asso.org/index.php?PAGE=origevol17
    reprenant l'historique de la profession loi 1777 avril 25
    CONSEQUENCE PHARMACIENS DISTINCTS DES EPICIERS
    La LOI MACRON-MONTEBOURG redonne AUX EPICIERS le MEDICAMENT
    loi 1791 mars2
    LANARCHIE n'avait duré que 17 jours
    LA LOI MACRON MONTEBOURG supprime les QUOTAS d'INSTALLATION
    loi Germinal AN-XI
    NON aL'ANARCHIE de la LOI MACRON-MONTEBOURG
    soyons créatifs chacun dans notre coin
  • 30/08/2014 à 10:52
    jjc
    alerter
    Simple grève du tiers payant.paiement par chq encaissable à 10 jours.La sécu est incapable de traiter manuellement les dossiers.Alors combien valons nous?
  • 30/08/2014 à 10:58
    jjc
    alerter
    ça me rappelle les blagues d'étudiant avec la lessive dans les fontaines les soirs de bringue...
  • 30/08/2014 à 11:07
    Anonyme
    alerter
    On va se déguiser en cétélem.
    Tu as raison béret vert.
  • 30/08/2014 à 11:22
    Anonyme
    alerter
    Je ne vois pas en quoi laisser les croix allumées vont changer le cours des choses !! D'autant que l'idée de la fluorescéine dans le genre minable.. c'est bien le mot !
    Le mouvement inutile BRAVO nous ne participeront donc évidemment pas ...
  • 30/08/2014 à 11:23
    Anonyme
    alerter
    Grève du tiers payant serait la meilleure solution
  • 30/08/2014 à 11:42
    Anonyme
    alerter
    une fermeture de toutes les officines 3 jours
    une action franche visible

    et renouvelable !!!!!!
  • 30/08/2014 à 12:01
    Jeum37
    alerter
    La grève du tiers payant est difficile à mettre ne place (pénalise les clients et donc les pharmaciens, pas vraiment la sécu). En revanche, on peut faire le tiers payant en faisant la grève de la carte Vitale ! 3 jours de dossiers en dégradé, ça ferait une charge de boulot énorme pour la sécu, on se mettrait les médecins de notre côté (menacés de tiers payant généralisé) et ça ne plomberait pas trop nos trésoreries. Ou alors on monte en puissance: 1 journée comme ça la 1ère semaine, 2 la 2ème, etc.
    On peut aussi faire comme il y a qq années (ça avait été efficace): grève des génériques avec montée en charge, 2 molécules la 1ère semaine (ex: amoxicilline et ésoméprazole), 2 autres la suivante, etc.
    Grève des gardes.
    Affichage vitrine et message sur la croix la nuit (pas une imbécilité comme on a vu avec les baguettes de pain...).
    Brassard noir.
    Communications médias et internet.
    Lobby auprès du gouvernement et rapprochement des représentants des autres professions réglementées (une seule journée d'action conjointe ou même la menace de le faire serait suffisante). Les notaires reversent plus de 20milliards d'impôts à l'état; s'ils font un peu de rétention de ces sommes, le gouvernement plie. Les taxis seraient ravis de recommencer une opération escargot dans la capitale. Les avocats sont hyper remontés (ils peuvent faire la grève des commissions d'office ou allonger dramatiquement les délais de présentations de prévenus aux juges, paralysant le système judiciaire). Les artisans peuvent communiquer comme nous sur la qualité, la proximité et l'emploi (ajoutez leurs entreprises aux vôtres et vous verrez qu'un message délivré partout le même jour devient hyper visible).
    Etc., etc.
    Il existe plein de possibilités d'action sans saccager l'environnement ou prendre en otage les grossistes ou les clients ! Le conseil de l'Ordre a pour une fois été le plus représentatif et véhément pour nous défendre.
    Je me joins donc aux critiques de mes confrères à l'encontre de nos syndicats. Chez nous, pour la dernière grève des gardes, le responsable du syndicat a trouvé particulièrement intelligent de transmettre au préfet la liste des pharmaciens de garde pour le mois ! Autant dire qu'on était en grève mais sans aucun changement au quotidien ! Pas de gêne administrative, pas de réquisition puisque le service restait inchangé, bref: une belle action, bien lisible et efficace ! Bravo, la FSPF ! :-(
  • 30/08/2014 à 12:58
    Anonyme
    alerter
    Il faudrait que les syndicats de toute les professions concernées aient une action le même jour avec pour chaque profession una action qui lui serait propre .Concernant la notre : brassard de deuil grève du tiers payant pour les petites ordos et surtout que nos syndicats communiquent ds les médias et soient invités des plateaux télé et des radios!!! Avec des arguments !!!! Nous sommes depuis longtemps les bons élèves absorbant les baisses de prix , de taux de remboursement ,les deremboursements ,la diffusion des génériques grâce auxquels on doit de réelles économies pour la ss ,les nouvelles missions chronophages ,la perpective de nouvelles rémunérations très difficilement quantifiables et tant d'autres choses assumées depuis longtemps prise de tension conseil reconnaissance de champignons urgences avec un service de garde peu rémunérateur pansements pour bobologie.......nous avons des communications à faire en faisant jouer tous nos atouts.... Dans l'ensemble le public nous apprécie même si j'ai bien conscience qu'il ne pleure pas sur notre sort ...... Remarque en passant sur ce que je lis ds ce forum : je suis édifiée par le langage grossier de certains confrères soignez vos propos et arrêtez cette guéguerre adjoints titulaires nous serons tous ds le même bateau et quand celui ci chavirera nous serons tous à l'eau !!!!
  • 30/08/2014 à 13:22
    Anonyme
    alerter
    Proposition d'action responsable car cherchant à mettre les patients de notre côté
    Pendant un mois ou plus, "matérialisons" les services rendus sous forme d'un document remis à nos patients, du type :
    Vous venez de bénéficier
    - de premiers soins, GRATUITS
    - d'un dépistage, d'une prise de tension, GRATUIT
    - d'une livraison à domicile, GRATUITE
    - d'une écoute attentive, n'ayant pas forcément donné lieu à la délivrance d'un produit, GRATUITE
    - d'explications détaillées concernant votre traitement, peut-être délivré dans une autre officine, GRATUITES
    - etc...(à chacun de compléter)
    Dans quelques mois, si les projets du gouvernement, dictés par la grande distribution, aboutissent, portant une grave atteinte à l'économie des officines, votre pharmacien ne sera plus à même de vous apporter ces services conformes à l'esprit de notre métier :
    Etre au service de votre santé
  • 30/08/2014 à 13:53
    Anonyme
    alerter
    on ne met RIEN dans l'EAU!
    image choquante pour une partie de la pop
    amusant et mauvais exemple pour d'autres......
  • 30/08/2014 à 14:09
    Anonyme
    alerter
    Les croix allumées? La coloration de certains points d'eau? Etes vous sérieux??? Fermeture de toutes les pharmacies de France pendant une journée, ça fera peut être bouger les choses. Une grève!!!!! Je comprends que cela représente une perte financière considérable pour beaucoup d'entre vous mais il y a un moment où il faut savoir montrer les dents. Les préparatrices sont dans le même bateau, ce qui vous touche nous touche! Vos entreprises et nos emplois sont en ligne de mire.
  • 30/08/2014 à 14:19
    Anonyme
    alerter
    Bizarrement les grévistes obtiennent toujours gain de cause en majeure partie. On a beau dire sur eux mais en attendant, la grève reste le seule moyen de pression encore efficace de nos jours. Certes les patients vont être pris à parti mais s'il faut en arriver là alors il ne faut pas hésiter. Perdre une journée de CA pour faire valoir nos droits et garder nos entreprises c'est donné. Sinon dans quelques mois, nous lirons sur les devantures des officines "FERMETURE DEFINITIVE" pour beaucoup d'entre nous
  • 30/08/2014 à 14:24
    B.BERNERON
    alerter
    Ce qui est proposé est ridicule,ne contribuera qu'à nous discréditer un peu plus et nous serons la risée des autorités,voire d'une bonne partie de la population qui,ne nous faisons pas d'illusions,ne nous plaint et ne nous plaindra pas car nous sommes toujours perçus comme des nantis!

    Ce que je propose:arrêter de se "défendre en attaquant les autres professions,agir auprès de nos élus(je l'ai déjà fait par ecrit depuis juillet dernier),s'allier avec la repartition(qui n'a pas besoin du grossiste dans son exercice quotidien?)car nous sommes dans le même bateau,voire avec les dépositaires et les laboratoires si tant est que celà soit possible ceci pour le moyen et le long terme.

    Pour le court terme,ne pas penaliser notre patientéle même si pour cela nous devons nous penaliser nous et organiser une grève en journée avec phies fermées en organisant nous mêmes un service de garde de façon à ce que les malades puissent disposer de leurs traitements etc...........

    Je rêve bien entendu et souhaite que d'autres rêvent avec moi............

  • 30/08/2014 à 16:42
    Anonyme
    alerter
    La disparition de nombreuses petites pharmacies rurales
    n'a pas fait beaucoup bouger les syndicats.....
    La menace actuelle qui plane sur les pharmacies( surtout les grandes ) ,semble déclencher la colère de ceux qui ont laissé s'écrouler les petites structures Quelle solidarité !
    morale de l'histoire : le prédateur trouve toujours son super prédateur.
    Bref ,il faut pourtant réagir (sans se mettre trop à dos l'opinion publique ; mais attirer l 'attention des médias):
    grève et manif : tous à Paris !
  • 30/08/2014 à 18:13
    Anonyme
    alerter
    Effectivement ,nous payons pour les confères qui depuis de nombreuses années nous tirent une balle dans le pied en associant la pharmacie à la guerre des prix et non pas la pharmacie à une attitude de scientifiques du médicament!!!!! pharmacie /prix au lieu de pharmacie/santé.
    Je fais parti de ceux qui luttent contre casser les prix!!! je fais au quotidien de la pharmacie :La vraie!!! et je n'ai pas peur des casquettes de commerçants .Au contraire je vais afficher encore plus ma blouse blanche de pharmaciens et les français verront la différence.la mauvaise pharmacie chez LECLERC et tant mieux!!!!
  • 30/08/2014 à 18:30
    Anonyme
    alerter
    Dans une période de pénurie médicale pour les dix années qui viennent. ENCORE PLUS de démonstrations de nos compétences médicales pour toutes les pathologies du quotidien .Montrons que nous sommes capables de traiter beaucoup de pathologies bénignes et là sont les véritables économies pour la sécurité sociale.
    Exposons tous les jours aux français nos connaissances scientifiques .Ils ouvriront d 'abord notre porte avant celle de LECLERC.... C'est cela notre action....
  • 30/08/2014 à 18:33
    Anonyme
    alerter
    N'AYONS PAS PEUR DE LECLERC nous ne sommes pas des commerçants. Nous sommes des scientifiques!!! Les médecins ont-ils peur de LECLERC!!!!
  • 30/08/2014 à 18:47
    Anonyme
    alerter
    Mais LECLERC ne veux pas des MEDECINS, mais des 10% de médicaments les plus rentables, sans les contraintes.
  • 30/08/2014 à 18:47
    Anonyme
    alerter
    Rappelons nous les statistiques !!!

    1 le conseil
    2 l'offre
    3 le prix

    VOICI les motivations de nos patients qui ouvrent chaque jour les portes de nos pharmacies. LE PRIX ARRIVE en troisième position!!!
  • 30/08/2014 à 18:49
    Anonyme
    alerter
    Mais les MEDECINS devraient eux aussi se manifester devant le risque pour la SANTE PUBLIQUE !!!!!
  • 30/08/2014 à 19:21
    Anonyme
    alerter
    Et moi je voudrai créer une pharmacie dans une ville de 2000 habitants qui réclame une pharmacie.Pourquoi m'en empêchez-vous ????
  • 30/08/2014 à 20:40
    Anonyme
    alerter
    je crains que cela soit inefficace !
  • 30/08/2014 à 20:51
    Anonyme
    alerter
    à anonyme de 19 : 21 : regardez la jurisprudence CJUE n° C-367/12 du 13 février 2014 qui oblige les ARS à appliquer des conditions dérogatoires à la stricte condition de population ( 2 500 habitants ) pour l'installation ( création ou transfert ) dans les zones rurales.
    Condition liée au besoin des habitants à mobilité réduite.
    J'invoque actuellement cette norme dans ma propre demande et cela pose un problème à l'ARS et même au ministère.
  • 30/08/2014 à 21:04
    Anonyme
    alerter
    Et Madame Touraine pense quoi de cette réforme !?
  • 30/08/2014 à 22:05
    Anonyme
    alerter
    OFFRIR UN VERRE DE JUS DE FRUIT D EAU MINERALE OU DE LAIT SUIVANT LEUR TRAITEMENT A TOUS VOS PATIENTS ET LES INVITER A UNE JOURNEE D ACTION PREALABLEMENT DETERMINEE EN LEUR EXPLIQUANT QUE LA GRANDE DISTRIBUTION A PRIS LE POUVOIR ET QUE LES POLITIQUES SONT SUR LE POINT DE CEDER
  • 30/08/2014 à 22:27
    Anonyme
    alerter
    Enfin on va pouvoir s'installer librement.
    Merci monte bourg et François
  • 30/08/2014 à 22:28
    Anonyme
    alerter
    Madame TOURAINE est sous la pression de la Commission européenne et du Premier ministre, donc elle va plier devant la réforme. Ne comptez plus sur elle pour s'élever contre la disparition du monopôle comme elle l'avait fait en décembre 2013, elle tient trop à sa place.
  • 30/08/2014 à 23:45
    Anonyme
    alerter
    Quelle dictature !!
  • 31/08/2014 à 05:53
    Anonyme
    alerter
    Non, c'est la démocratie et le respect des traités.
    C'est vrai qu'on a pas l'habitude...
  • 31/08/2014 à 09:36
    Anonyme
    alerter
    s installer librement c est payer un emplacement sur la place du marche de ta ville pour y proposer ton produit phare du moment sous forme de lot pastille et sirop et conseils associes ou allez sur les plages l ete vendre de la biafineet des lunettes solaires et pourquoi pas des preservatifs c est comme ca que tu compte rentabiliser ton diplome
  • 31/08/2014 à 10:38
    Anonyme
    alerter
    les régles d'or dans le commerce. c'est :
    1 l'emplacement
    2 l'emplacement
    3 l'emplacement

    autant dire que la libre installation est une bonne nouvelle mais que son impact est limité. Les bons emplacements ne sont pas infinis. Comme dans l'immobilier on peut faire du neuf, mais ca n'empeche pas d'avoir des transactions sur les biens plus anciens superbement placés.
  • 31/08/2014 à 10:46
    Anonyme
    alerter
    La liberté d'installation permettra surtout d'installer des pharmacies dans les communes rurales d'environ 2000 habitants pour répondre aux besoins des habitants alors que la politique actuellement mise en oeuvre conduit à une désertification officinale.
    La notion de bon emplacement est inappropriée dans ce cas.
  • 31/08/2014 à 11:15
    Anonyme
    alerter
    Appel à ceux qui ne jettent rien !!
    Reconstituez à partir de vos archives l'évolution des tarifs de certains fournisseurs de produits non remboursés sur une période de 4 ou 5 ans, par exemple ceux qui, sans vergogne, augmentent leurs prix tous les 4 ou 6 mois, voire sournoisement ( 5 ou 10 centimes) à chaque livraison...
    Transmettez le tout au syndicat de votre choix pour utiliser ces données sous forme de publication grand public, conférence de presse,etc...: on pourra montrer du doigt les vrais responsables de la dérive de certains prix
    Ou comment le gouvernement s'apprête à se tirer, une fois de plus, une balle dans le pied (précédents : loi Duflot, loi sur l'apprentissage, etc...): prévoyant des négociations tarifaires autrement plus musclées avec la grande distribution, il faut s'attendre à ce que de nombreux labo augmentent massivement et en urgence leurs tarifs. Soyez vigilants et faites remonter les infos.

    En conclusion, bravo à ceux dont on loue la sublissime intelligence (Mozart aux Finances dixit une certaine presse !!!) : cela va, à coup sûr, redonner du pouvoir d'achat aux Français.

  • 31/08/2014 à 11:31
    Anonyme
    alerter
    suite de ce qui précède :

    > Vendredi matin, rdv avec le représentant d'un fournisseur de liniment oléocalcaire bien connu, sortant tout juste de séminaire de rentrée.
    > On me presse de stocker car au 01/09 le tarif labo va passer de 6.77 euros à 7.50 euros, soit 10,78 % d'augmentation !!!
    > Argument massue : on augmente pour décourager les discounters...
    > Le labo nous prend pour des abrutis : plus le tarif labo est élevé, plus il y a de distorsions entre les officines et plus il y a de latitude pour massacrer les prix.
    > Accessoirement, on me présente un lot au prix artificiellement gonflé au prétexte qu'il y a un flacon pompe (c'est beaucoup, beaucoup plus cher....) et un mini flacon "offert " et qui est manifestement facturé.
    >
    > Après ça, à qui reproche-t-on d'augmenter (cela reste à prouver) les prix, qui est-ce qui passe pour des voleurs captant les maigres revenus des consommateurs : C'EST NOUOUOUOUOUS !!!!
    >
    > jp pinard
  • 31/08/2014 à 11:54
    JMG
    alerter
    Ce n'est pas par la pollution visuelle de notre environnement qu'il faut agir pour commencer. Plutôt que d'allumer nos croix la nuit il vaudrait mieux les laisser éteintes tout le temps et porter des brassards noirs jusqu'à avoir des garanties sur notre pérennité.
  • 31/08/2014 à 12:41
    Anonyme
    alerter
    Si on fait rien on va finir comme les pharmacies grecs. Il faut réformer.
  • 31/08/2014 à 15:19
    Anonyme
    alerter
    Même si on arrive à empêcher cette réforme grâce à nos actions, je pense que les lobbys GMS  ne lâcheront pas l'affaire et nous serons continuellement sous pression . Ne vaudrait t'il pas mieux négocier un plan d'ensemble avec Macron qui serait
    1)lâcher quelques pdts frontière à la concurrence
    2) interdire la libre installation tout en permettant à des jeunes de créer librement une officine dans certaines zones peu peuplées.
    3) conditionner nos services et notre contribution au système à l'assurance que nos entreprises soient rentables, nous permettent de bien rémunérer notre personnel, d'investir...
    Je pense qu 'un ancien banquier peut comprendre nos arguments, sans aller à un bras de fer
  • 31/08/2014 à 17:38
    Anonyme
    alerter
    à anonyme de 15 : 19, je vous engage à prendre connaissance des exigences de la Commission et du Conseil européen en matière de libéralisation des professions réglementées et plus particulièrement en matière de pharmacie. Vous comprendrez alors qu'il ne saurait y avoir de négociations...
  • 31/08/2014 à 18:39
    Anonyme
    alerter
    à anonyme 17.38, vu le desamour actuel des français pour l'Europe, je pense que les préconisations du Conseil européen ne sont pas certaines d'être appliquées à la lettre, notamment en matière culturelle ou de santé, chaque pays ayant quand même son mot à dire . On est justement en ce moment au gvt dans une grande défiance vis à vis de l'Europe en voulant garder une certaine indépendance(regardez la Grande Bretagne....) et cela peut servir nos intérêts.
    J'aimerais savoir la position des autres partis politiques (ump, centre, fn...) sur la question des professions réglementées. Si toute la classe politique est contre nous, ça serait embêtant
  • 31/08/2014 à 20:55
    Anonyme
    alerter
    à anonyme de 18 : 39, la France a signé des traités. Elle les applique ou elle sort de l'UE et là ce sera le chaos avec une dévaluation de 50 %.
    Ne vous inquiétez pas pour nos partis politiques, vu leurs incompétences, ils ne leurs restent qu'à espérer que l'Allemagne et Bruxelles nous conservent leurs garanties et pour cela ils n'ont d'autre solution que d'appliquer les exigences communautaires.
  • 01/09/2014 à 00:34
    Anonyme
    alerter
    Soyons courageux ! je peux vous assurer qu'un seule journée de fermeture de toutes les officines en France ! mettra le boxon dans tous le pays. La panique générale créée fera prendre conscience à tout le monde de l'importance d'avoir une pharmacie à proximité...
    moi je suis pret pour cela, reste au syndicat de l'initier

  • 01/09/2014 à 01:10
    TINTIN
    alerter
    Oui, une GREVE BIEN ORGANISEE, 3 jours ! Vite, avant qu'il ne soit trop tard. Avec 3 pharmacies de garde, A VOLETS FERMES, dans chaque département.
    Les croix allumés toute la nuit ? trop drôle... Mignonne, cette idée de bisounours.
    Courage, il faut une réaction réellement énergique, sinon nous pouvons préparer les Kleenex, et il ne faudra plus se plaindre, nous serons tous responsables de notre propre enterrement !
  • 01/09/2014 à 08:14
    Anonyme
    alerter
    CHUTT !!!! SILENCE!!!!!
    Nous ne jouons pas dans la même cour que la GMS!!!!
    Nous sommes des professionnels de santé!!!!
    Se manifester s'est se comparer!!!!
    Laissons seuls les pauvres de nous qui ont pris le mauvais chemin . Celui de pratiquer les techniques de commerce de la GMS. 2 boîtes pour le prix d'une!!!!!!
    Les Laboratoires se sont préparés à cette confrontation. La GMS aura les dispositifs médicaux. Vous savez les boîtes que nous tournons dans tous les sens pour trouver un semblant de formule scientifique mais quelle déception au bout de quelques tours dans nos .Elles sont vides de contenu!!!! rien qui stimule notre cerveau de scientifiques.
    Nous aurons les molécules efficaces !!!!Vous savez celles qui nécessitent un conseil de posologie ,durée de traitement ,âge etc.....


  • 01/09/2014 à 08:17
    Anonyme
    alerter
    Désolé mais moi je n'ai pas les moyens de faire grève
    TRESORERIE en dessous du seuil de pauvreté.
  • 01/09/2014 à 08:19
    Anonyme
    alerter
    Depuis des années, la pharmacie est dépouillée, matériel médical, plantes, etc.. Jour après jour les syndicats signent tout et n'importe quoi, sans jamais protester, Ou sont leurs initiatives, on s'énerve entre nous, mais EUX ou sont-ils? Vous allez voir les conséquences des honoraires signés par la seule FSPF. Nous ne devons plus rien négocier, mais combattre. OU SONT LES SYNDICATS, on ATTEND,
  • 01/09/2014 à 08:44
    Anonyme
    alerter
    Avis à ceux qui connaissent des avocats: n'y aurait il pas moyen de constituer un collectif de pharmaciens qui porterait plainte contre le gouvernement, au motif que nous nous sommes installés avec des conditions imposées par l'état, auxquelles nous nous sommes conformés, empruntant des sommes considérables grâce ou à cause de la confiance que nous et les banquiers avions dans les règles en vigueur, et de réclamer des dommages intérêts en cas de faillite dûe aux nouvelles conditions d'exercice? N'existe t il aucun angle d'attaque de ce côté là?
  • 01/09/2014 à 09:57
    Anonyme
    alerter
    à anonyme de 8 : 44 cela s'appelle la responsabilité pour faute de l'Etat...
    L'Etat a maintenu une situation d'entraves administratives à l'installation contraire aux dispositions de l'article 49 du Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, mais cela à la demande du lobby des pharmaciens ( atténuation de responsabilité )...
    En conséquence, la meilleurs chance d'indemnisation aura lieu devant les juridictions communautaires puisqu'il y a manquement de l'Etat français, car devant le tribunal administratif il faut compter sur des pressions et des interventions ( le justice n'est pas aussi indépendante qu'on le dit )...
  • 01/09/2014 à 11:56
    Anonyme
    alerter
    Merci, anonyme 9h57, alors , je pense que tous les pharmaciens qui se sentent menacés en raison de leur situation particulière (environnement médical, endettement, etc...) devraient commencer à se mettre en rapport les uns avec les autres, et travailler à monter leur dossier d'avance, à l aide d'un avocat spécialisé. Qui en connait un méchant?
  • 01/09/2014 à 12:45
    The Captain
    alerter
    Pour info pour les ******** qui pensent que "Leclerc rémunère bien" , j'ai un ami PHARMACIEN qui a bossé récemment en tant que Cadre dans une parapharmacie de Leclerc , c'est lui qui gérait la parapharmacie!
    Vous savez combien Leclerc le payait???? COEFF 400
    Donc vive la libéralisation?????
  • 01/09/2014 à 13:52
    Anonyme
    alerter
    La définition de "médicament de prescription facultative" est à comprendre : médicaments qui sont en vente libre en pharmacie aujourd'hui et demain partout sans pharmacien, molécule active ou non.
    Alors s'il n'est pas urgent de réagir violemment apprenez à vivre des seuls médicament sur ordonnance au prix TFR...
    Unissez vous entre vous et avec d'autres professions menacées. Une coordination sera toujours plus réactive qu'un syndicat, même si la fluoresceine dans les fontaines sera oubiée avant d'être versée.
  • 01/09/2014 à 14:37
    Anonyme
    alerter
    à anonyme de 11 : 56 l'action en responsabilité pour faute de l'Etat se déroule en droit interne devant le tribunal administratif. Il faut pouvoir arguer d'un préjudice ( perte de CA si nouvelles installations ou perte de la valeur du fonds ). Il convient donc d'attendre de subir ce préjudice pour engager l'action.
    Sur le plan de l'action au niveau communautaire, la Commission est déjà saisie d'une action en manquement à la liberté d'établissement contre la France sur le fondement de l'article 49 TFUE. Si la Commission retient le manquement, elle saisira la Cour de Justice pour obtenir une condamnation et on pourra s'en prévaloir.
  • 01/09/2014 à 15:41
    Anonyme
    alerter
    Pour ceux qui sont contre la fluoresceine, je propose le get 27.
  • 01/09/2014 à 17:52
    Anonyme
    alerter
    la liberté d' installation veut dire une pharmacie
    pour moins de 100 habitants c' est sûre
    que tous les pharmaciens pourront s' installer
    et auront le même salaire pour le même diplôme
    Notre salaire sera 100O euros en libéral comme
    chez leclerc
  • 01/09/2014 à 18:13
    Anonyme
    alerter
    On nous annonce une nouvelle division syndicale, celle des groupements GNGPO , C'est a dire accélérer la digestion des petites par les grosses. C'est comme au parti socialiste, les ennemis les plus redoutables sont à l'intérieur.
  • 01/09/2014 à 20:11
    Anonyme
    alerter
    Pourquoi dans les pays anglo-saxonne, où l'installation de pharmacien est libre, un pharmacien touche un salaire minimum de 100 000 $ par an? Où est le mal de libéralisation?
  • 01/09/2014 à 21:02
    Anonyme
    alerter
    Bien parlé JEUM37.
    Grève de la carte vitale (mode dégradé) et/ou grève du générique auront un réel impact pour la sécu.
  • 01/09/2014 à 22:20
    robibi
    alerter
    A tous ceux qui critiquent : avez-vous apporté vos bonnes idées sur facebook Pigeons Pharmaciens ou Mapharmaciennefermerapas ???
    Je pense que vous critiquez aussi lorsque rien n'est fait. TROP FACILE !!
    Peut-être n'êtes vous pas de la profession ? Votre intérêt étant de casser le mouvement ??
    Cette action est importante pour que les syndicats puissent juger si des actions plus radicales seraient suivies !
  • 02/09/2014 à 11:15
    Anonyme
    alerter
    Il faut que toutes les professions réglementées s'unissent pour lutter contre ce projet de loi.

    Je suis Clerc de notaire dans un petit village, et je vois bien que mon poste est menacé.

    En tant que client d'une pharmacie, je serai attristé de voir que celle de mon petit village ferme.

    Bref, il faut s'unir
  • 02/09/2014 à 11:49
    Anonyme
    alerter
    Il faut menacer les politiques de licenciements massifs si on perd le monopole 20000 licenciements. Il faut ne plus signer de contrats d'apprentissage. Toutes ces menaces doivent être transmises aux politiques, c'est le seul langage qu'ils comprennent
  • 02/09/2014 à 12:46
    Anonyme
    alerter
    Et il faudrait également cesser de prendre des stagiaires de pharmacie, plus de formation pendant 2 ou 3 ans!
  • 02/09/2014 à 14:40
    Anonyme
    alerter
    Ne pas oublier que s'il y a perte du monopole, l'état devra comme pour les commissaires priseurs dédommager cette perte, et là on parle de milliards à l'echelle du pays.
  • 02/09/2014 à 15:02
    Anonyme
    alerter
    Tout à fait d'accord avec ce qui précède : en ce qui me concerne c'est déjà décidé.
    - je ne prendrai plus d'apprentis (2 actuellement)
    - je ne ferai plus appel aux étudiants pour l'été ou les périodes avec surcroit de travail
    - je ne prendrai plus de stagiaires de 2ième, 3ième ou 4ième année (les 6ième année, n'en parlons pas, ils refusent de quitter les villes universitaires...)
    non pour me défouler sur des personnes qui ne sont en rien responsables de ce qui peut nous arriver mais tout simplement parce que je vais devoir me consacrer à l'essentiel, garder la tête hors de l'eau, et ne pas gaspiller mon temps et mon énergie à former de futurs chômeurs ou de futurs chefs de rayon chez Leclerc.
    Egalement décidé, le non remplacement du prochain départ à la retraite soit globalement 3 emplois en moins.
    Et le 1ier janvier, j'assurerai seul la garde pour ceux qui auront trop picolé et trop bouffé suite aux promos de la grande distribution en réclamant timidement mes 8 euros d'honoraires !!!
  • 02/09/2014 à 23:16
    Anonyme
    alerter
    J'aime bien tout ceux qui disent que l'action est minable et qui ne participeront pas pour cette même raison... Sauf que c'est en se remuant le cul que les choses changeront et en participant a la plus petite manif même si elle est petite, si elle est suivie, ça prendra en crédibilité et ce sera un début pour changer les choses !
    Parce que la Bravo ! a tout ceux qui critiquent mais ne font rien pour essayer de changer les choses sous prétexte que c'est minable.... La vérité c'est que ce sont des égoïstes bien content que leur confrère crève a cote pour pouvoir s'enrichir dessus et pouvoir redorer l'image du pharmacien si riche qui lui colle si bien a la peau !!
  • 12/09/2014 à 22:33
    MEL
    alerter
    A voir le nombre d'anonymes dans ce forum, je n'aurai pas bien loin à aller pour fleurir la tombe du pharmacien inconnu.
    Que de dérobades, que de lâcheté moi qui espérait un débat télévisé de haute volée avec des officinaux remontés, j'observe étonné des couards qui se battraient entre eux pour les dernières places dans les canots du TITANIC en train de couler.
    Défendez vous mieux que ça, parce que j'ai envie de me marrer car de toute façon avec l'héritage de papa je n'ai pas besoin de votre fric ni de travailler.
    Michel Ed
  • 13/09/2014 à 17:17
    ph
    alerter
    on pourra s' installer librement pour vendre les antibio à l' unité , et on aura du temps pour conseiller les clients
    de leclerc et on aura le même salaire qu' une vendeuse de
    grande surface avec un bac + 6 + les gardes

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...