25/08/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Suppression de la vignette : un décret précise les délais d’écoulement de stock

Le texte publié le samedi 23 août au Journal officiel confirme les différents délais d’écoulement des stocks des médicaments chez les grossistes répartiteurs et pharmaciens d’officine, en cas de changement de prix d’un médicament.

Ces délais d'écoulement à l'ancien tarif sont de 20 jours pour les grossistes répartiteurs et de 30 jours pour les pharmaciens d'officine après le changement de prix d’un médicament à compter de la date d’application de cette modification de prix.

« Cette durée est portée à soixante jours dans les collectivités d'outre-mer suivantes : Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion, Saint-Martin et Saint-Barthélemy », précise le texte.

En cas de radiation du médicament de la liste des médicaments remboursables, « les pharmaciens d'officine peuvent continuer à commercialiser les unités de spécialités génériques remboursables inscrites dans le même groupe générique à leur prix antérieur pendant une période transitoire de cinquante jours à compter de la date d'application de cette radiation ». Pendant cette période transitoire, ces produits continueront à être remboursés. Pour les collectivités d’outre-mer précitées, cette période est également de cinquante jours.

Par ailleurs, en cas de création ou de modification d’un tarif forfaitaire de responsabilité (TFR), les spécialités du groupe générique concerné peuvent continuer à être prises en charge à leur prix ou tarif antérieur pendant une période transitoire de cinquante jours à compter de la date d'application de la création ou de la modification du tarif. Cette période est portée à quatre-vingt-dix jours dans les collectivités d'outre-mer.

 






Les dernières réactions

  • 25/08/2014 à 12:53
    Anonyme
    alerter
    on est dead
  • 25/08/2014 à 17:02
    Anonyme
    alerter
    Bien d'accord... quelle galère pour suivre les évolutions de prix / vignettes !!
  • 25/08/2014 à 18:29
    Anonyme
    alerter
    C'est dégueulasse de se focaliser que sur les prix des médicaments alors que ce n'est que 23% du budget de la sécurité sociale !
  • 25/08/2014 à 19:42
    Anonyme
    alerter
    23% ? médicaments hospitaliers compris .l'officine n'atteint pas les deux chiffres ...
  • 25/08/2014 à 19:46
    Anonyme
    alerter
    oui surement mais les économies ça ne concerne que nous ! et l’hôpital c'est 50 % du budget de la secu !!!
  • 25/08/2014 à 20:09
    Anonyme
    alerter
    ce matin j'ai eu mon représentant Pierre Fabre :de 2009 à 2014 le prix catalogue des pastilles Drill a augmenté de 28 % !!!
    c'est nous qui en prenons alors que se sont les labos qui augmentent leurs tarifs comme de gougnafiers!
    c'est eux qui fixent les prix en fait, pas nous !!
    pourquoi les syndicats n'expliquent pas ça? il y en a qui sont subventionné par les labos?? non tout de même pas?
  • 25/08/2014 à 20:13
    Anonyme
    alerter
    Mayotte a été oubliée dans l'histoire?
  • 25/08/2014 à 21:09
    Anonyme
    alerter
    25/08/2014 à 20:09
    Anonyme

    cela faudrait l'expliquer a certains "non pharmacien" sur les forums wk pharma et qui nous prennent pour des gros capitaliste... Faut arrêter de déconner quoi...
  • 26/08/2014 à 13:23
    Anonyme
    alerter
    Attention l'article porte à confusion sur le délai d'écoulement des pharmaciens d'officine ci-dessous extrait du Journal officiel . II. - Lorsque le prix fabricant hors taxe d’une spécialité pharmaceutique remboursable est modifié, les pharmaciens d’officine peuvent continuer à commercialiser les unités de cette spécialité à leur prix de vente au public antérieur pendant une période transitoire de cinquante jours à compter de la date d’application de cette modification de prix
  • 26/08/2014 à 14:47
    Anonyme
    alerter
    donc si je comprend bien si l'on fait un peu de commande directe il faut acheter a 49 jours et non plus 60 jours.

    rectifier moi si je me trompe.
  • 26/08/2014 à 15:03
    Anonyme
    alerter
    Boycottons les conditionnements à 3mois
  • 26/08/2014 à 16:27
    Tintin
    alerter
    Complètement d'accord avec tous les commentaires sur la suppression de la vignette. Nous, les officinaux, sommes les pigeons sur toute la ligne ! A chaque baisse de prix, nous allons délivrer un nombre conséquent de boites au prix faible que nous aurons achetées au prix fort. Mes quelques simulations montrent qu'au mieux, notre marge sur cette boîte sera divisée par 10, quand ce ne sera pas une vente parfois à perte ! Des pigeons, je vous dis ! Et si le projet de feu-Montebourg contre notre profession réglementée est abandonné, nous serons tellement soulagés, que nous serons complètement résignés à accepter tout le reste, notamment le prochain PLFSS qui va, à n'en pas douter, nous assaisonner une fois de plus... C'est bien connu : qui ne dit rien consent.
    A quand une grande action d'envergure, style bonnets rouges, au moins sur une journée. A quand une grève des gardes, juste sur 3 jours, avec seulement 3 pharmacies de garde par département (et bien sûr désobéissance civile aux réquisitions du Préfet, d'autres professions font bien pire que ça !).
  • 26/08/2014 à 20:30
    Anonyme
    alerter
    Mais non! Nous on se laisse matraquer sans jamais bouger le petit doigt. Que font nos syndicats. A quoi servent-ils exactement???
    Il faut faire bouger les lignes si on ne veut pas que les gouvernements successifs continuent de choisir nos entreprises comme sources d'économie prioritaire.
  • 26/08/2014 à 21:18
    Anonyme
    alerter
    Pigeonnnnn pharmacien je vous jure
  • 27/08/2014 à 11:38
    baloue
    alerter
    - En réponse à anonyme 25/08 20h13, Mayotte est un département français, donc pas oublié...

    - En réponse à anonyme 26/08, 13h23, découvrez ou redécouvrez l'infographie publiée dans Le Moniteur des pharmacies 3038 du 28 juin dernier. Titre du papier : "Fin de la vignette : pour une transition en douceur"

  • 09/01/2015 à 14:44
    Anonyme
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 14/07/2015 à 10:06
    Anonyme
    alerter
    Et que se passe t il quand un produit non rembourse le devient et su on la paye environ 11€ et qu il devient rembourse a 3€ ( ex le beagyne) perte seche c est une vente a perte et la c normal? Idem pour les pilules qui sont devenues remboursee ..

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...