04/08/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Depuis que les pharmaciens ont accès à des bribes du rapport de l'IGF qui préconise,entre autres, comme remède d'entailler le monopole de la distribution des médicaments pour l'offrir, en partie, aux grandes surfaces, les ripostes fusent. Chacun s'apprête à la résistance pour la rentrée au cas où le projet se concrétiserait. En attendant pétitions, affiches, messages sur les réseaux sociaux commencent à circuler.

Les Pharmaciens en colère interpellent le premier ministre pour lui demander de mettre fin aux messages contradictoires entre le ministère de l'économie de Mr Montebourg et le ministère de la Santé de Mme Touraine. Frédéric Abecassis écrit le 30 juillet un plaidoyer intitulé « Le médicament doit rester en officine» après le « Place à la santé» de Nicolas Civarelli. Ils exhortent leurs confrères à une mobilisation « unitaire, solidaire, exemplaire» .

Plus rare, une préparatrice de la région Lorraine, Delphine Rozwadowski, a initié il y a quelques jours une pétition « Non à la vente de médicaments en grande surface!» sur change.org. Une initiative qui lui semble naturelle pour défendre son métier, soutenue par sa titulaire Mme Marie-Thérèse Wasa. Cette pétition a déjà recueillie plus de 1600 signatures. Un lancement sur les réseaux sociaux plus tard et la jonction avec une affiche concoctée par un membre du mouvement des « Pigeons-pharmaciens» s'établit.

Par ailleurs l'USPO a envoyé une lettre aux pharmaciens pour mobiliser toute la profession et au-delà. Un remake élargi de l'intersyndicale de juillet 2013. Nous reviendrons demain en détail sur cette initiative avec Gilles Bonnefond , le président de l'USPO.






Les dernières réactions

  • 04/08/2014 à 19:57
    Anonyme
    alerter
    Assez! Nous n'avons pas passé un concours , fait toutes ces années d'études, contracté des prêts à rembourser sur X années de sacrifices pour nous dire aujourd'hui qu'au noms du pouvoir d'achat : le monopole devrait être ouvert et les médicaments dévignettés vendus en GMS... Et demain Combien de médicaments vignettés passeront de l'autre côté du comptoir? Combien viendront grossir le portefeuille de des patrons de la Grandre distribution?
    Imaginez vous les grands panneaux publicitaires clamant que tel ou tel produit est moins cher ici et pas ailleurs...
    Il ne faut pas confondre Santé publique et produit de consommation. De plus favoriser l'automédication à grande échelle pourrait retarder le conseil, le diagnostic et une bonne prise en charge.
    Enfin je nous imagine mal être crédible, nous professionnel de santé, à prodiguer les conseils entre la poissonnerie, la boucherie, le rayon conserve....

    Soyons crédible! Soyons unis! Nous ne sommes pas des épiciers! Ne nous laissons pas faire!
  • 05/08/2014 à 05:25
    Anonyme
    alerter
    Trop tard, trop d'inertie, trop de corporatisme, pas assez de volonté de réforme, nous n'avons plus le soutien des français, il faut nous rallier à la majorité...
  • 05/08/2014 à 10:59
    Anonyme
    alerter
    Dans ce même "actu" plus de 3000 habitants d'un bourg de la Creuse qui rendent hommage à " leur" pharmacien et à sa famille tragiquement disparus ...

    "J'étais une de leur cliente tout simplement" .... Y a t il si beau symbole de l'implication locale de notre profession?
    Comment se fait il que personne ne trouve les mots justes pour expliquer la place d'une pharmacie au sein d'un village ! Et pas dans un journal que personne ne lit mais dans la presse régionale au coeur de la vie de notre société
  • 05/08/2014 à 17:47
    Anonyme
    alerter
    Allez donc expliquer ce besoin au Ministère, à l'Ordre et aux syndicats qui empêchent de nombreuses installations dans des communes rurales en imposant une politique de quotas idiote. Il faut donc réformer et prôner la liberté totale d'installation pour que des jeunes reprennent la suite...
  • 05/08/2014 à 20:56
    Anonyme
    alerter
    je demande a ce que tous les medicaments puissent etre vendus dans les stations sercices .
  • 05/08/2014 à 20:57
    Anonyme
    alerter
    La livraison des medicaments au domicile des parients pourrait tres bien etre assure par pizza hut .
  • 05/08/2014 à 20:59
    Anonyme
    alerter
    Nous ne sommes pas payes pour les AVK;ni pour le DPC 2014.Alors ces honoraires? payes ou pas payes?.
  • 05/08/2014 à 21:01
    Anonyme
    alerter
    certains pretendent que le changement de mode de remuneration serait un plus pour les pharmaciens;j'ai du mal a m'en convaincre.
  • 05/08/2014 à 21:03
    Anonyme
    alerter
    la presence d'un pharmacien dans les grandes surfaces est un leurre.et mieux vaut de mignonnes petites vendeuses souriantes et peu farouches .
  • 05/08/2014 à 22:06
    Anonyme
    alerter
    Il faut en parallèle une profession serieuse qui ne reponde pas a l'appel des sirene en transformant leur espace de vente en gms ou en mettant en place des drive. On se croirait chez leclerc !
    Par ailleurs comment les prix d'achat en direct peuvent ils etre aussi différents : quand une pharmacie vend des medicaments moins chers que le paht remisé d'une pharmacie de quartier, je pense qu'il y a comme un problème.
  • 08/08/2014 à 10:58
    Anonyme
    alerter
    anonyme de 22h06 je suis d'accord avec vous.j'ai passé plusieurs années en pharmacie de galerie ca m'a dégouté .. ils balancent sur Leclerc a longueur de temps mais ils font pareil(espace para gigantesque,de simples caissières à l'entrée,challenges de ventes de plus en plus poussés etc..).si les seules pharmacies qui résistent à l'avenir sont celles-ci j'arrete mon métier de préparatrice

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...