29/07/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

En amont de la journée des Etats Généraux du pharmacien adjoint d'officine prévue le 19 Janvier 2015, le président Jérôme Parésys-Barbier et les conseillers ordinaux de la section D invitent leurs consoeurs et confrères à témoigner.

Beaucoup de choses bougent dans la pharmacie d'officine, les missions des adjoints évoluent, mener une réflexion sur l'évolution et les nouvelles opportunités de ce métier répond aux besoins d'écoute et d'échange. Pour préparer cet événement d'ampleur nationale, les témoignages qui pourront y être présentés, sont donc collectés dès à présent.

Les adjoints engagés dans des expériences locales et/ou des activités innovantes en rapport avec une participation à un réseau, à une Société Interprofessionnelle de Soins Ambulatoires (SISA), un poste de référent en EHPAD, des programmes d' Education thérapeutique du patient (ETP), et toutes autres missions peuvent relater ces expériences en contactant l'ordre par courriel au egpad@ordre.pharmacien.fr






Marjolaine Labertoniere

Les dernières réactions

  • 29/07/2014 à 16:43
    Anonyme
    alerter
    en mission chez pole emploi, ne sont pas intéressés par mon témoignage ???
    peut être bientôt en mission chez MEL...non plus?
    et l'expérience de mes confrères en mission "conseils par 4" et challenges, prime au chiffres divers et avariés, ça les interpelle pas à la section D
  • 29/07/2014 à 17:24
    Don Diego
    alerter
    ALLEZ AU DIABLE !
  • 29/07/2014 à 18:54
    Anonyme
    alerter
    que l'ordre implose, explose. Qu'ils aillent effectivement au diable, imposteurs...
  • 29/07/2014 à 20:05
    Anonyme
    alerter
    Une profession divisée ...un seul et même diplôme qu'on soit titulaire ou adjoint ...un conseil de l'ordre qui ne s'est jamais soucié de ses adjoints ! L'heure est grave effectivement pour qu'on nous parle de''d'écoute et d'échange ''...moi aussi chez pole emploi depuis plus d'un an ...
  • 29/07/2014 à 20:11
    Anonyme
    alerter
    et les préparateurs (trices) quotité négligeable??
    c'est désolant cette profession ou le fric va au fric et des préparateurs qui sont sous-payés au vue de leurs responsabilités.
    L'ingratitude est toujours de mise chez les pharmaciens, ce sous personnel est pourtant dévoué et près des patients!!!!...
  • 29/07/2014 à 20:42
    Varga
    alerter
    je déteste les plaisantins !!
    je déteste les plaisantins !!
    je déteste les plaisantins !!
  • 29/07/2014 à 20:43
    Anonyme
    alerter
    Effectivement, les "adjoints" ne sont guère mieux lotis que les "assistants"... Leur diplôme de pharmacien est bien souvent leur seule qualité !... Mais ils seront les premiers à payer les pots cassés lorsque les changements (inévitables) interviendront dans cette profession ! Les baisses de CA vont conduire bon nombre de diplômés au Pole Emploi, autre nom de l'ANPE !
  • 29/07/2014 à 21:20
    Meaudre
    alerter
    Bonsoir,
    C'est quoi ces réactions négatives, c'est vrai, j'ai attendu 25 ans pour avoir une rencontre avec le président de la section D. Arrêtons de se plaindre, la conjoncture est pas facile, certes, mais il faut bouger, innover. La substitution, l'éducation thérapeutique, l'orthopédie...Leclerc ne viendra pas nous chercher sur notre compétence. J'enseigne à l'IMT, je fais partie d'une association mycologique et botanique...On s'y met les gars...
  • 29/07/2014 à 21:20
    Anonyme
    alerter
    Salaire d'adjoint ou pole emploi : peu de différence de salaire...
  • 29/07/2014 à 21:26
    Anonyme
    alerter
    LE PRESIDENT DE LA SECTION D.......

    UN POSTE QUI EST "OCCUPE" par la même personne depuis....??? PLUS DE 20 ANS...

    SANS AUCUNE 1/2 JOURNEE D'ALTERNANCE...

    CHERCHEZ L'ERREUR ....!!!!!!

    JE ME SUIS TOUJOURS POSE DES QUESTIONS SUR CETTE SITUATION , AVEC EN + DES PRISES DE POSITION TRES PROCHE DE CEUX DE LA SECTION A....
  • 29/07/2014 à 21:49
    Anonyme
    alerter
    Depuis 30 ans que j'exerce c'est la première fois qu 'on me demande mon avis !!!
    Nous avons effectivement été très MAL accompagnés jusqu 'à ,présent et je rejoins le commentaire précédent dans ses interrogations .Mais comme on dit "mieux vaut tard que jamais " je répondrai donc à l'appel
    Et si ENFIN l'adjoint était entendu , compris, et pris en considération .Pour moi c'est bientôt la fin jev terminerai sans aucun plan de carriére ..mais les jeunes ? quid ?
  • 29/07/2014 à 22:04
    Anonyme
    alerter
    Pourquoi ne pas nommer un pharmacien adjoint comme président de section D ?
  • 29/07/2014 à 22:05
    Anonyme
    alerter
    Pourquoi ne pas nommer un pharmacien adjoint comme président de section D ?
  • 29/07/2014 à 22:39
    Anonyme
    alerter
    """C'est bon et voila l'autre qui va me faire pleurer avec ses histoires de préparatrices mal payées...""""
    oui on fait la meme chose , je pense qu'un preparateur avec quelques annees d'experience est beaucoup plus competent qu'un pharmacien fraichement diplome que n a quasiment pas mis les pieds dans une pharma pendant toute sa formation ...
  • 29/07/2014 à 23:12
    Anonyme
    alerter
    Je veux juste dire que je bosse avec que des préparateurs(ides) et que s'ils ont un doute ils viennent me voir et vice versa ....et qu'eux comme moi sommes mal payé et mal considéré.Enfin pour finir je voudrais dire que nous avons une belle profession :aider...pas vendre des crèmes et des challenges , je suis comme tous le monde je veux vivre à l aise mais tant d'études pour s'entendre dire qu'on perd trop de temps à aider les malades...après 25 ans j'ai mis mon diplôme de coté et je pars faire autre chose.Le voila mon témoignage.
  • 29/07/2014 à 23:30
    Anonyme
    alerter
    Moi j'aime la profession, je suis jeune et on doit s'adapter adjoint vous pleuré, mais titulaire c'est lourd de conséquence , alors plutôt que de pleurer, secouez vous bossez et regarder autour de vous ce qu'est vraiment la misère !!! Et pour les préparateurs/trices ok deux ans études et sous la responsabilité du pharmaciens on ne peut pas prétendre à des miracles? C'est la vie et encore une fois regarder vos patients, eux ont un véritable problème. Pour pôle emploie, estimez vous d'être en France et de pas creusez la bouche ouverte. Bonne continuation a tous les motives !!!!!
  • 30/07/2014 à 08:44
    Sylvie
    alerter
    Le métier a bien changé après 30 ans de carrière
    Le titulaire pour garder son bénéfice diminue sa masse salariale ,qui en pâti ?
    le personnel bien sur et l'adjoint en priorité .Heures supplémentaires payées en heures normales ,2 personnes pour servir 150 clients ,pression ,semaine de 60 heures entretiens pharmaceutiques a gogo mais qui se gave le titulaire moi pas vu la couleur de l'indemnisation ,stress et au final décision de démissionner sinon c'est la santé qui va en faire les frais .où en est - on arrive?

  • 30/07/2014 à 08:49
    Homeopotard
    alerter
    Bien de colère échangée. Il est impossible de réconcilier les deux branches de la famille aux intérêts opposés. Les uns espèrent gagner enfin de l'argent après la dernière échéance, au nom des 50 heures et nuits de garde, les autres servent de variable d'ajustement pour que les premiers atteignent leur but. Exercer sereinement relève de l'abnégation. Fouillez la mémoire des anciens pour connaître le jour où cela a basculé et vous comprendrez comment cela va finir.
    A jouer au capitaliste, on trouvera toujours plus riche que soi pour se faire avaler....surtout s'il joue au commerç
  • 30/07/2014 à 08:55
    Anonyme
    alerter
    Je remercie l'Ordre pour la mise demeure de payer ma cotisation ordinale pour une année durant laquelle je n'ai pas exercé un seul jour (j'étais inscrit à Pole Emploi)

    De fait je m'étais radié un peu trop tard, suite à un déménagement et à des ennuis personnels. La cotisation restait quand même exigible. Même si elle a été divisée par quatre il fallait payer quand même ce droit au travail.
  • 30/07/2014 à 09:32
    Anonyme
    alerter
    Adjointe licenciée à 54 ans trop vieille pour être adjoignable je me suis réinstallée passant de 35h à 70h pas de vacance depuis 7ans couvert de dettes, avenir incertain perte de capital massive, heureuse malgré tout car j'aime mon métier. En colère de le voir aussi méprisé.
  • 30/07/2014 à 11:58
    Socrate
    alerter
    Dans les témoignages , j'aimerais connaitre la différence entre le salaire d'un pharmacien adjoint et celui proposé par une grande surface à un pharmacien pour cautionner la vente des médicaments sans prescription.
  • 30/07/2014 à 12:51
    valloch
    alerter
    C'est kif kif bouricco. Leclerc connais très bien le salaire median d'un adjoint et propose la même chose. il propose même des primes sur resultats qui peuvent faire monter le salaire plus qu'en officine....
    Moi on me prend le choux en officine avec le chiffre, les challenges, le panier moyen... La pression je connais en pharmacie . MEL ne pourra pas faire pire.... Franchement y'a rien a perdre a bosser pour la GMS.
  • 30/07/2014 à 13:42
    Anonyme
    alerter
    adjoint depuis 25 ans c'est bien la première fois que l'on demande mon avis. A chaque décision désastreuse qu'on pris les pharmaciens de la section A (qui on le sait sont au dessus des autres....), j'aurais bien aimé que l'on soit écouté et non boycotté. J'ai bien envie de leur dire : démerdé vous avec vos "boutiques", malheureusement c'est encore nous qui allons trinqué. A la bonne votre....
  • 30/07/2014 à 14:02
    Anonyme
    alerter
    l'adjoint n'est pas une variable d'ajustement de la masse salariale. c'est 1 pharmacien pour pour 1.2 millions . c'est la loi. mais j'en connais qui s'en passent et profitent des largesses des controles pour économiser. La encore la section D est mise a la merci des titulaires.
  • 30/07/2014 à 14:11
    Anonyme
    alerter
    C'est clair. Y'a qu'a voir le nombre de mi-temps proposé!!!
  • 30/07/2014 à 14:34
    Anonyme
    alerter
    Merci également à"l'Ordre" pour la mise en demeure de payer ma cotisation d'environ 260€ alors que j'ai été licenciée pour motif économique par un pharmacien qui ne sait pas gérer sa boutique ! Dois-je payer ce prix pour effectuer quelques remplacements par-ci par-là , d'une 1/2 journée parfois....l'Ordre nous aide-t-il à trouver un emploi? ...Pôle emploi au moins c'est gratuit, pas besoin de cotisation pour y accéder, et eux au moins nous proposent des emplois.... chez Leclerc ou Carrefour!
  • 30/07/2014 à 15:27
    jftitulaire
    alerter
    bravo pour vos témoignages que je vous invite, comme moi , à transmettre à l ordre pour souligner le bordel dans notre profession et nos problèmes. Pour une fois que vous avez l occasion de dire votre avis et que vous avez une adresse mail, ne vous en privez pas...Nos représentants qui pratiquent la sagesse des 3 singes, (ne rien voir, ne rien dire, ne rien entendre) doivent enfin réagir sous notre pression. La grève des cotisations ordinales serait d ailleurs une bonne chose pour une organisation sectaire qui n 'a plus aucune légitimité.
  • 30/07/2014 à 19:12
    Anonyme
    alerter
    Au fait vous savez comment ça s’appelle: Payer pour pouvoir travailler ?
  • 30/07/2014 à 20:05
    Anonyme
    alerter
    non
  • 30/07/2014 à 21:09
    Anonyme
    alerter
    52 ans,en poste depuis 7 ans dans la meme officine après un licenciement à 45 ans (après 10 ans de travail efficace sans arret maladie et une complete disponibilité): pas d'augmentation de salaire depuis 6 ans car le titulaire ne suit pas la grille des salaires... et la cotisation de l'ordre ne fait qu'augmenter!! heureusement que j'ai travaillé dans l'industrie pendant 10 ans. j'aime mon travail mais pas mes titulaires qui ne pense qu'à l'argent. interessant que l'ordre s'occupe enfin de nous ,peut t-il faire quelque chose pour nos conditions de travail???
  • 30/07/2014 à 22:11
    Anonyme
    alerter
    du racket
  • 30/07/2014 à 22:33
    Anonyme
    alerter
    Les préparateurs ne font pas d études supérieures que je sache , si ils veulent gagner plus qu'ils s'inscrivent à la fac !!!! et qu'ils apprennent l' orthographe et à parler correctement le français...
  • 30/07/2014 à 22:36
    Anonyme
    alerter
    A quand la baisse de la cotisation ordinale pour les adjoints !!!! 259 € même pour un petit temps partiel , c'est du racket .....
  • 30/07/2014 à 23:31
    Anonyme
    alerter
    Merci... Ça fait du bien de voir que je ne suis pas toute seule à être en colère. Nous sommes rien même pas des professionnels de santé (cf gratuité du vaccin antigrippal), alors pourquoi répondre à m. Parésys-barbier.
  • 31/07/2014 à 02:15
    Anonyme
    alerter
    Toute la différence est dans les termes employés par l'Ordre.
    Or un titulaire = docteur en pharmacie et un assistant = adjoint = docteur en pharmacie
    et pourtant un même diplôme, mais pas les mêmes responsabilités ni prérogatives
    Beaucoup de chômeurs inscrits (ou non) à l'ANPE.
    Rendons aux pharmaciens salariés la direction de leur section.
    Revoir aussi le montant de la cotisation, qui devrait être différente si temps plein, temps partiel, chômage... ou je ne sais quoi encore....
    En ce qui concerne les préparateurs, ces derniers ne sont pas pharmaciens. Même si leurs responsabilités existent, elles ne sont pas les mêmes que celles d'un pharmacien adjoint (voire remplaçant).
    J'ai également mis mon diplôme de coté, pour faire autre chose. Ainsi j'ai cessé de me dire continuellement "6 ans d'étude pour cela". CELA résume gratuité, collage de vignettes, vérification de dossiers et de leur paiement, perte de notre image, commerçant et non plus professionnel de santé, etc.....(la liste peut être longue).
    Que ceux qui ne sont pas contents de leur métier fassent autre chose et n'espèrent rien de l'Ordre qui n'a pas su accompagner comme il le fallait ses ouailles. Une concertation aurait déjà du être faite depuis longtemps. La profession en aurait eu bien besoin.
  • 31/07/2014 à 08:56
    pourquoi pleurer
    alerter
    Je suis bien sûr d'accord avec tout ce qui a été dit,ayant été titulaire,puis intermittent de la profession,dans laquelle il est très compliqué de se faire une place au soleil,comme on a pu le croire quand on planchait dur à la fac!! Il est clair qu'il est nécessaire de réformer ,de remettre tout à plat:nos instances n'ont que faire de nos jérémiades!(voir le CA de l'Ordre!!)
    On devrait régler une cotisation que lorsqu'on est en poste,un % comme une charge salariale et non cette cotisation-racket qui nous plombe quand on est au chômage."Tu paies si tu veux travailler" mais quel scandale!
    Après 50 ans quelle reconversion? et Pôle Emploi incapable de donner des pistes...
    Ne laissons pas nos jeunes et futurs confrères et consoeurs aller au casse-pipe!!
    Oui,c'est un beau métier quand on le regarde du côté idéaliste...

  • 31/07/2014 à 10:50
    Anonyme
    alerter
    50 MILLIONS d'euros/an de cotisations-racket....pour nous pondre des journaux, des tableaux et des statistiques, et tous les ans nous refaire de belles cartes professionnelles avec notre photo et un beau caducée autocollant qui ne sert à rien ... c'est pas du gaspillage et du foutage de gueule tout-ça ???? ...il faut bien conserver les emplois de tous ces gens-là pendant que nous sommes au chômage...
  • 31/07/2014 à 12:32
    Anonyme
    alerter
    Ouais vivement que le gouvernement mette son nez la dedans. Un beau bordel cette profession qui méprise ces propres confréres.
  • 31/07/2014 à 13:39
    op08
    alerter
    Merci pour vos réactions qui montrent sans conteste que la profession souffre, les adjoints plus ou autant que les titulaires et surement depuis plus longtemps. Sans doute la frustration de ne pouvoir s'exprimer et le sentiment de ne pas être entendu ajoute à la colère de certains. Cependant, pour ne pas avoir à supprimer vos commentaires à postériori, je rappelle que vous ne devez pas tenir de propos insultants et vous incite, dans la mesure du possible, à rester confraternels. J'ajoute que la section D du conseil de l'Ordre ne peut se substituer à un syndicat, ce n'est pas son rôle.
  • 31/07/2014 à 14:03
    lolo
    alerter
    laferme !
  • 31/07/2014 à 14:08
    Marjolaine Labertonière
    alerter
    Merci pour vos réactions qui montrent sans conteste que la profession souffre, les adjoints plus ou autant que les titulaires et surement depuis plus longtemps. Sans doute la frustration de ne pouvoir s'exprimer et le sentiment de ne pas être entendu ajoute à la colère de certains. Cependant, pour ne pas avoir à supprimer vos commentaires à postériori, je rappelle que vous ne devez pas tenir de propos insultants et vous incite, dans la mesure du possible, à rester confraternels. J'ajoute que la section D du conseil de l'Ordre ne peut se substituer à un syndicat, ce n'est pas son rôle.
  • 31/07/2014 à 18:19
    Anonyme
    alerter
    Solder sur ordre du titulaire des médicaments dans une officine, avec prime si 4 médicaments pour un conseil, c'est pas mieux que de travailler chez Leclerc...
  • 31/07/2014 à 20:52
    Anonyme
    alerter
    après près de 30 ans de bon et loyaux services j'ai
    subi un licenciement économique !
    mauvaise conjoncture ou mauvaise gestion du dernier titulaire
    peu importe !! seul le résultat compte:
    LE CHÖMAGE et très peu de possibilités de retrouver un emploi correct !!!
    mais j'ai payé en totalité ma cotisation ordinale !
    et je doute que l'ordre se préoccupe de me trouver du travail !!!!!
  • 31/07/2014 à 23:38
    Anonyme
    alerter
    Pour s'inscrire au "BP préparateur en pharmacie", il faut au minimum un bac...quant à l'orthographe et savoir parler correctement français, la fac ne changera rien puisque des Bac +5 font également des erreurs d'orthographe... c'est un autre problème !!! Mais le problème est que plus de 60 % des préparateurs changent de métier et pour cause le commentaire du" Dr en pharmacie" est le quotidien des préparateurs : aucune considération. L'avantage d'être peu rémunéré : c'est de pouvoir quitter un poste sans regret pour trouver un emploi avec : des horaires compatibles avec une vie de famille, un salaire attrayant et des employeurs qui valorisent leur personnel !!! et bientôt le plaisir de voir les titulaires derrière leur comptoir...mais seulement diminuer leur masse salariale !!
  • 01/08/2014 à 06:58
    Olivier
    alerter
    Pour s'inscrire au "BP préparateur en pharmacie", il faut au minimum un bac...

    bac sms ou mms ? :)
  • 01/08/2014 à 08:04
    Anonyme
    alerter
    Peut-être le BAC, mais les préparateurs formés aujourd'hui arrivent sur le marché mal formé car ils n'ont que deux ans de formation. Par expérience personnelle il faut une année de contrôle systématique, avant d'avoir un préparateur ayant son autonomie. Or les jeunes préparateurs Bacheliers, arrivent avec la prétention de faire le même travail que le pharmacien. Trouver un jeune préparateur acceptant le contrôle est difficile.
  • 22/08/2014 à 09:36
    MP
    alerter
    Je proposerai que le titre de pharmacien change en fonction des années de pratique ainsi que sa rémunération On serait "Assistant" disons...10 ans ...coefficient 500 (c'est un minimum....) puis "adjoint" coefficient 600 les autres décennies ...malheureusement plus relève de l'utopie ou du titre de "fils de patrons"
    Il est inadmissible de perdre, en changeant de titulaire ou de pharmacie... à la fois son ancienneté et son coefficient et de se retrouver à 60 ans avec un salaire de débutant et des responsabilités et des fonctions de titulaire parti se faire bronzer Proposez une rémunération décente aux adjoints, sinon inutile de demander toujours plus, ni d'obtenir un quelconque soutien dans la lutte contre l'ouverture du capital ou la chute du numérus clausus Rien à foutre et bien fait pour ses patrons véritables négriers pour certains ,pense la plupart du personnel d'officine
  • 27/08/2014 à 22:27
    Anonyme
    alerter
    Attendez, il faudrait savoir ! Beaucoup se plaigne, à tord ou à raison, d'un manque de communication, qu'elle soit ascendante ou descendante.
    Oui C'est vrai que la situation des adjoints n'est pas simple, pas toujours facile au quotidien, notamment dû, au moins en partie, à un certain manque de reconnaissance à notre égard. Nous ne nous sentons pas toujours écouté ou représenté comme nous le voudrions.
    Mais essayons d'avancer ensemble ! Nous sommes déjà assez divisé comme cela!

    L'Ordre nous permet de nous exprimer, ça va dans le bon sens.

    Juste comme ça... Petite citation qui ne peut pas faire de mal "La critique est facile, l'art est difficile". Tout ça pour dire que les choses ne sont pas parfaites, il faut les faire évoluer. Mais pour cela il vaut mieux participer au débat, ( entre pharmaciens...j'entends adjoints et titulaires...) s'investir..
  • 03/03/2015 à 04:02
    jakotte
    alerter
    jai eu le statut de titulaire 26 ansvente de ma pharmacie un peu beaucoup sous la pression banquaire et la banque qui sempresse de refinancer le dossier pour le nouvel acquereur
    et me voila avec le statut dadjoint sous paye malmeneconsidere uniquement comme le dernier rentre ds la boite
    me voila devenue ds certaines pharma une super rayoniste ou encoresous la responsabilite dun etudiant 4ieme annee dun bp1 ou de cap anciens regimes
    me voila confrontee a des titulaires sympas ou a dautres qui oublient les heures sup voire ne mont jamais payee car le contrat etait tacite
    je postule depuis a la gms carrfour leclerc auchan mais bon rien de concluant pour le moment
    a 54 ans je pense me reconvertir...je ne vois pas lavenir dadjoint ..les places sont cheres jarrive toujours trop tard ou trop tot
  • 06/04/2015 à 16:41
    anonyme
    alerter
    titulaire/adjoint nos relations sont souvent basées sur le conflit,apres quasiment 30 ans d'exercice je suis de plus en plus désabusée par la profession .Il est certes vrai que le contexte économique est difficile mais quand on est obligé de "forcer" la vente au risque de se faire désavouer par son titulaire on se demande où est l'intérêt du patient et si les contingences économiques ne prennent pas le dessus sur la sante,de plus les relations avec les "nouveaux" préparateurs sont délicates çar ils pensent tout connaître apres seulement 2 ans de formation théorique et pourtant nous devons sans cesse les contrôler car ils ne maîtrisent rien .Je suis triste de voir ce métier que j'aime autant se dégrader et je me dis que la grande distribution ferait peut être mieux...
  • 07/04/2015 à 12:43
    juju
    alerter
    Je suis "Adjoint" et non plus "Assistant". ça me fait une belle jambe! J'exerce depuis 10ans et j'ai écumé beaucoup d'officines. Résultats des courses: j'arrête et je n'ai jamais été aussi heureux! Titulaires avec 1 seul et unique objectif: le CA à la fin de la journée, ventes forcées sous l'oeil permanent de la caméra de surveillance quitte à vendre la pilule bleue sans ordonnance, droit du travail non respecté, conditions de travail déplorables, etc, etc
    Je vous le dis: CE N'EST PLUS TENABLE...
  • 07/04/2015 à 21:25
    fleur
    alerter
    Bonjour juju. Vous arrêtez, mais pour faire quoi ? Les pistes de reconversion ne sont pas très larges quand on a travaillé très longtemps en officine, malheureusement !
    merci pour votre témoignage...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...