25/07/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Embauche : la beauté, principal critère de discrimination

Le rapport d'activité du Défenseur des droits, remis lundi 21 juillet au Président de la République souligne l'importance de l'apparence physique comme principal critère à l'embauche.
Jacques Toubon, le Défenseur des droits, a remis le 21 juillet son rapport d’activité au Président de la République, François Hollande.

L’emploi figure en tête des discriminations portées auprès de cette instance. Près de 65% des réclamations traitées en 2013 concernent le monde du travail, avec une prédominance dans le secteur privé. L’origine, les activités syndicales, la grossesse et le handicap sont les principaux motifs de saisine.

Plus spécifiquement au moment de l’embauche, l’apparence physique est identifiée comme le premier critère de discrimination. Pour décrocher un emploi, mieux vaut avoir un physique agréable. « Cette valorisation de la beauté est particulièrement prégnante dans le commerce », constate le Défenseur des droits.

Le rapport est disponible dans son intégralité sur le site defenseurdesdroits.fr






Fabienne Rizos-Vignal

Les dernières réactions

  • 25/07/2014 à 23:57
    aloes
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 26/07/2014 à 10:31
    Anonyme
    alerter
    moi, je ne parlerais pas de physique mais plutôt d'allure: quand vous avez en face de vous une personne non chalente....qu'elle soit belle ou pas je ne la prendrai pas . Par contre quelqu'un de motiver et présentable: c'est à dire bien habillé c'est mieux surtout quand votre personnel est au contact du public , non ? sans discrimination le style gothique ça craint en pharmacie (clientèle un peu âgé!!!)
  • 26/07/2014 à 15:40
    eligi
    alerter
    A lire vos commentaires, je crois que notre société est loin d'être sorti des risques discriminatoires.
    Il ne faut pas confondre compétence et apparence physique. Ce sont deux caractéristiques différentes et n'ayant aucun lien entre eux. Mon expérience dans le domaine m'a démontré que ceux qui présentaient bien n'étaient pas toujours les plus aptes au poste. C'était même, chez certains, un moyen de compenser leur incompétence en jouant sur leur apparence. Toutefois, et cela participe à la difficulté de comprendre les discriminations, il y a des exceptions. La présentation vestimentaire peut légalement être un critère de recrutement quand il s'agit d'un poste en rapport direct avec de la clientèle. Quant à l'image de l'entreprise, cela peut être jugé par certains clients sur l'apparence, mais surtout par la qualité du travail fourni.
  • 26/07/2014 à 23:36
    aloes
    alerter
    je persiste à dire que l'apparence physique n'est pas un critère de discrimination mais plutôt un critère de sélection et que je trouve cela absolument NORMAL! ( tout est une question de point de vue)
  • 28/07/2014 à 09:29
    Anonyme
    alerter
    apparence n'est pas substance ...
  • 27/01/2015 à 21:55
    ..
    alerter
    Ce n'est pas normal, car si tu étais laide, tu serais bien contente qu'on t'embauche.

    C'est peut-être normal dans le mannequinat, dans les métiers en rapport avec la beauté, pas pour tout les métiers !

    Si tu ne recherches pas les compétences, alors tu recherches quoi ?
  • 28/01/2015 à 03:43
    ..
    alerter
    Ceux qui ne subissent pas cette discrimination, évidemment que ce sera normal pour eux, si on leur dit ne serait-ce qu'ils ont grossit, ils seront déjà vexés, qu'ils imaginent quelqu'un leur dire qu'ils sont laids et que ce quelqu'un se fout ouvertement d'eux, on verra bien si ils trouveront toujours ça normal.

    Quand on ne subi pas la discrimination, on évite de la ramener.
  • 28/01/2015 à 12:31
    .
    alerter
    On ne parle que du racisme et jamais de la discrimination au physique, les français d'origine étrangère discriminent également quand ils recrutent, la discrimination est même pratiquée dans les emplois qui n'ont rien à voir avec le monde glamour de la beauté et de la mode, comme dans les fabriques à la chaîne.

    Ma conseillère Cap Emploi me contacte, me propose de postuler au choix comme agente de fabrication ou préparatrice de commande, intéressée, je lui répond positivement, elle me propose un rendez-vous réunion avec Randstad chez Cap Emploi pour l'entreprise CENEXI.

    Je me déplace au rendez-vous, ils nous font passer des tests, une fois la réunion terminée, les candidats ont chacun leur tour un entretien individuel avec un des responsable de recrutement Randstad, l'entretien s'est apparemment bien passé, il me dit que je suis retenue, ensuite on nous recontacte pour faire la visite de l'entreprise en question, deux autres responsables recrutement pour Randstad, (d'origine maghrébine et je suis moi même également d'origine maghrébine), ils nous accueillent, nous font passer des tests, puis nous font visiter l'unité de fabrication, ils nous préviennent qu'on sera contacté pour une visite médicale.

    Les semaines passent, je décide de les contacter, l'un des responsable de la visite m'affirme que j'ai bien réussie les tests, m'a t-il menti ? Je ne sais pas, j'attends encore quelques temps, j'envoie un e-mail, il se fout de moi et me dit que je suis bien retenue, je n'ai jamais vu un recrutement aussi long, ce n'est pas la première fois, qu'une personne d'origine maghrébine comme moi, me discrimine à l'embauche !

    On ne peut pas se dire victime et faire pire sur les autres, ça s'appel de l'égoïsme, ce genre d'individus prônent l'égalité uniquement quand elle va dans leur sens, autrement dit, ils s'en foutent de l'égalité.

    Je décide alors de contacter ma conseillère Cap Emploi, (d'origine antillaise), pour lui dire que je suis peut-être victime d'une discrimination à l'embauche, aucune réponse de sa part, elle s'en fout royalement, si sa fonction n'est pas d'aider les demandeurs d'emploi, que fait-elle à ce poste, ensuite on nous dit qu'on ne veut pas travailler, qu'on est des assistés, des bons à rien, des fainéants...

    Si cet emploi était un peu moins rude, car il ne faut surtout pas faire d'erreurs dans la production de médicaments et que les horaires étaient un peu moins rudes, elles aussi, j'aurais peut-être contacté le défenseur des droits, on ne recrute pas les gens, juste parce que leurs têtes nous revient et qu'ils sont magnifiques, ils ne cherchent pas des mannequins, mais des ouvriers !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...