24/07/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Hypnotiques : la HAS préconise un remboursement à 15 %

La Haute Autorité de santé (HAS) préconise de faire passer le taux de remboursement des benzodiazépines hypnotiques à 15 %, jugeant son intérêt thérapeutique « limité ». Elle s’insurge en outre contre la tendance au renouvellement systématique par les prescripteurs.

Dans un communiqué diffusé ce jeudi 24 juillet, la Haute Autorité de santé conclu à un « intérêt thérapeutique limité » des benzodiazépines hypnotiques et apparentés : Imovane, Stilnox, Noctamide, Havlane, Mogadon, Nuctalon, Normison et leurs génériques. Le service médical rendu (SMR) de ces médicaments est ainsi revu à la baisse.

Ce constat devrait entraîner une diminution du taux de remboursement à 15 %, contre 65 % actuellement, estime la commission de la transparence, dépendante de la HAS. Elle recommande une prescription de ces médicaments à la plus faible dose et pour la plus courte période possible.


La HAS précise que cette décision s’inscrit dans la continuité de ses recommandations en faveur du bon usage des hypnotiques. « Avec environ 4 millions de personnes exposées, les Français comptent parmi les plus grands consommateurs de somnifères en Europe », rappelle t-elle.

En particulier, la HAS veut lutter contre le renouvellement systématique par les médecins des prescriptions d’hypnotiques. « Alors que leur durée de prescription est limitée à 4 semaines, on observe que leur consommation peut s’étendre sur plusieurs mois, voire plusieurs années. Or au-delà de 28 jours, l’efficacité est incertaine, les risques d’effets délétères augmentent, ainsi que celui de dépendance », s'insurge la HAS.







Les dernières réactions

  • 24/07/2014 à 16:48
    The Big Boss
    alerter
    ''Alors que leur durée de prescription est limitée à 4 semaines''

    j'adore !! :)
    Les médecins font l'ordonnances du mois prochain en avance (avec une date j+1mois) et la remette au patient....

    ''La Haute Autorité de santé (HAS) préconise de faire passer le taux de remboursement des benzodiazépines hypnotiques à 15 %''

    j'adore aussi !! :)
    j'ai une patiente qui m'a donner un billet de 50 euros pour une boite de zolpidem la semaine dernière, j'ai refusé bien entendu malgré que son ordo est valable, parce que son chère médecin lui fait une ordonnance tout les 4 à 5 jours !! scandaleux
  • 24/07/2014 à 19:22
    Anonyme
    alerter
    un taux à 15% va fondamentalement tout changer...
  • 24/07/2014 à 21:53
    mouffe
    alerter
    si les benzodiazépines, médicament dit "à intérêt thérapeutique limité" ne sont plus remboursées qu'à 15%, je propose en toute candeur que les indemnités des politiques qui ont tous une responsabilité dans la déprime générale soient versées au régime général d'assurance maladie et non à ces personnages grandiloquents (... pas tous !) auxquels il serait temps de demander un effort de ...compétitivité ? non, tout simplement de bon sens ! quant aux "hautes autorités" et autres "agences d'état" (ARS and Co)... c'est quand qu'elles arrêtent de se croire omniscientes ?
    En bref: arrêtez messieurs dames, vous allez tout faire péter !!! des t^tes vont finir par rouler ...
  • 25/07/2014 à 20:52
    Anonyme
    alerter
    moi ma patronne elle aurait pris les 50 euros lol
  • 26/07/2014 à 13:20
    Anonyme
    alerter
    ah oui ce serait vraiment bien car on voit trop souvent des ordonnances de complaisance dès que le patient a quelques soucis qui deviennent chroniques
  • 09/08/2014 à 10:13
    Anonyme
    alerter
    C'est ainsi que la consommation d'anti-dépresseurs va augmenter en substitution ou la HAS pense que le patient se dirigera - une fois de plus - vers les produits en vente libre tout aussi dangereux, mais non remboursables : DONORMYL, CODEINE, etc ... La HAS n'a cure de la santé des Français. Après avoir mis tout le monde sous somnifères et anxiolitiques pour le plus grand bien des laboratoires, on ne cesse de culpabiliser les gens et les produits vont être déremboursés puis retirés sans se soucier des dépressions et syndromes de sevrages que cela entraîne. C'est une honte ! Un vrai scandale !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...